Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 11:06

Avec plus d'un électeur sur deux , l'abstention est la grande gagnante de ces élections cantonales. Cela ne fait qu'accroître la déroute de l'UMP. Les candidats communistes, quant à eux, marquent des points sur tout le territoire.

A peine 45 % de votants, c'est la première information de cette élection.

Comment expliquer cette forte abstention ? Deux facteurs l'expliquent pour partie : l'absence de communication sur cette élection et ses enjeux de la part du gouvernement et des grands médias et le fait que cette élection ne concerne qu'un électeur sur deux sans être accolée à une autre élection importante (municipale, par exemple) comme c'est le cas habituellement.

Il est sûr que l'actualité internationale, au Japon comme en Libye, a permis au gouvernement et aux médias nationaux de passer sous silence cette élection, dernier grand rendez-vous avant les Présidentielles de 2012. Aujourd'hui, la droite UMP-Nouveau-Centre s'appuie sur cette abstention pour traiter comme un détail sa déroute électorale.

Mais l'abstention s'explique surtout par un phénomène dangereux pour la démocratie : le désintérêt croissant d'une partie de la population pour la politique couplé à une rancoeur forte pour une classe politique sourde aux inquiétudes du peuple et à son opinion. Après le viol de la souveraineté populaire exprimé avec le référendum sur la constituion européenne en 2005 puis le refus de revenir sur une réforme des retraites majoritairement rejetée par la population, beaucoup de français peuvent considérer qu'il ne sert à rien de voter pour une classe politique sourde à leurs aspirations.

Le paradoxe eurois ?

Dans notre département, l'abstention s'est révélée du même niveau que nationalement avec une participation en baisse de 18 points sur 2004 (de 63 % à 45 % environ).

La mobilisation aura surtout concerné des électeurs du Front National, formation qui aura bénéficié de la forte campagne de médiatisation de sa matrone dans les médias, ce qui lui aura permis d'attirer probablement une partie de l'électorat UMP. Le vote FN, en dehors d'être un vote de peur et de racisme, est toujours un vote pour un leader national et rarement un soutien au candidat frontiste local. L'absence de campagne de terrain de ces derniers, voir l'âge canonique de certains (plus de 80 ans et 90 ans pour deux d'entre eux) n'aura pas empêché leurs bons résultats. Certains même ont collé des affiches de Marine Le Pen avec seulement leur nom collé en dessous en tout petit au point que les électeurs frontistes seraient bien incapables de reconnaître leur candidat s'ils le croisaient dans la rue !...

La déroute globale de l'UMP n'aura pas empêché certains mentor de la droite euroise de tirer leur épingle du jeu comme Hervé Morin à Cormeilles (l'enfant du pays aurait pu être son slogan) ou Pascal Lehongre à Pacy.

Parallèlement, la marée brune a disqualifié plusieurs candidats socialistes ce qui permettra à la droite euroise de conserver Damville et, pire, de gagner le canton des Andelys !

Un vote communiste et Front de Gauche en progrès !

Dans l'Eure, le vote communiste connait un renouveau depuis les Européennes de 2009. Un renouveau modeste qui se confirme avec ces élections.

Ce sont près de 6 200 voix qui se sont portées dans 19 cantons sur les candidats PCF et Front de gauche soit 7,94 % sur ces cantons.

En 2004, le PCF était présent dans 21 cantons (2 de plus) et avait réuni 7 653 voix et 6,14 % sur ces cantons.

Une baisse en voix qui s'explique par la forte absention cette année et l'absence de candidats dans deux cantons de plus mais un progrès sur 2009 (3 726 voix sur ces cantons) et 2010 (4877 voix).

Surtout, c'est la réélection de Gaëtan Levitre à Pont-de-l'Arche qui était l'objectif premier des communistes. Un objectif en passe d'être atteint avec 40 % des voix pour notre camarade, en progrès de 12 % sur 2004 ! Et malgré l'abstention en hausse, ce sont 360 voix supplémentaires qui se sont portées sur sa candidature. Face à la droite au second tour, Gaëtan Levitre bénéficie déjà du soutien du candidat socialiste (arrivé troisième) et du Président socialiste du Conseil général.

Nationalement, les candidats communistes et du Front de gauche confortent leurs positions. Ils sont même en passe de les améliorer clairement.

C'est le cas des deux départements à gestion communiste, l'Allier où le PCF gagnerait un siège (sur le PS) et le Val-de-Marne où, malgré une coalition PS-Ecologistes, le PCF serait en passe de gagner là aussi un siège (toujours sur le PS).

Chez nos voisins de Seine-Maritime, les 3 conseillers généraux communistes sortants sont en passe d'être réélus et le score des candidats communistes dépasse régulièrement les 10 % voire les 20 %.

Dans le Calvados, le PCF est en position pour reprendre le canton de Dozulé à la droite.

Le Front de Gauche réalise pour l'instant 9 % des voix (dont près de 8 % pour le seul PCF) auxquels il faudra ajouter les candidats classés "divers gauche" par les Préfectures (le Front de Gauche n'a pas de "case" prévue par le Ministère de l'Intérieur !). Les candidats communiqtes et du Front de Gauche réaliseront donc autour de 10  % à ces élections. Un très bon résultat.

Combattre l'abstention populaire en ouvrant une réelle perspective politique aux travailleurs, tel est l'objectif que s'assigne le PCF avec le Front de Gauche. La tâche est immense mais nécessaire pour ouvrir une alternative politique et économique à ce capitalisme pourrissant gagné par la gangrène brune. Après les élections, le travail continuera.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans Dans le département
commenter cet article

commentaires