Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 09:25

Ça y est ! Sarkozy et Le Pen croient avoir déplacé les débats des Présidentielles sur le terrain du terrorisme islamique ! Nous leurs rappellerons la douloureuse réalité du quotidien des français : hausse du chômage et progression de la misère.

Vendredi matin, au marché de Saint André, comme aux portes des usines du canton où nous sommes allés, les sujets de discussions ont tous tourné autour des questions d'emploi, de fiscalité et de pouvoir d'achat. Plusieurs retraités nous ont d'ailleurs fait part avec colère de leurs pertes de revenus ces derniers mois, avec des pensions qui stagnent quand les Mutuelles, elles, augmentent.

Personne ne nous a sérieusement parlé des tueries de Toulouse et Montauban, autrement que pour s'inquiéter de l'utilisation politicienne qu'en font Sarkozy et Le Pen.

C'est que depuis une semaine, les abominables crimes commis au nom de l'intégrisme islamique par Mohamed Merah, servent d'appuis au discours musclé de Nicolas Sarkozy et à la démagogie de l'extrême-droite sur le danger imminent d'invasion islamique en France. Chercher la vérité, le pourquoi des événements et tenter d'éviter que d'autres jeunes ne sombrent dans le trou noir islamique, voilà les priorités qui doivent ressortir de ces tragiques événements ! On ne peut que déplorer l'attitude politicienne de Nicolas Sarkozy, qui sort ses biscottos alors qu'il n'est en rien responsable de la rapide enquête qui a permis de trouver les coupables, tout comme celle de l'héritière Le Pen, qui profite de cette tuerie pour relancer la machine à haine contre les musulmans.

Laissons police et justice faire leur travail ! N'oublions en rien les victimes mais refusons de montrer aux terroristes qu'ils peuvent influencer notre quotidien et notre état : pour cela, le mieux est de reprendre le cours de notre vie !

Et cette vie réelle, aujourd'hui, c'est malheureusement un chômage qui continue de monter, mois après mois, années après années.

En décembre, selon les données publiées le 25 mars par Pôle Emploi, le nombre de demandeurs d'emploi n'ayant pas du tout travaillé dans le mois (catégorie A) a progressé de 29 700 personnes, comme en novembre.

Le chômage augmente en France au rythme dramatique de 1.000 nouveaux chômeurs de plus par jour depuis juin.

Au final, la France affiche 152.000 chômeurs de plus sur l'année 2011. Cette hausse, de 5,6 %, est peut-être 2,5 fois moins importante qu'en 2009, au coeur de la crise, mais 2 fois plus élevée qu'en 2010 ! La France compte 640.000 chômeurs de plus en trois ans ! Le constat est cruel pour le gouvernement et Sarkozy qui, au printemps, s'engageait sur un retour sous les 9 % de chômeurs. Ce taux est de 9,3 % fin 2011. 

Avec un total de 2.874.500 demandeurs d'emploi, un record depuis 1999, Nicolas Sarkozy voit au contraire s'approcher la barre des 3 millions de chômeurs. Elle devrait être franchie fin avril ou fin mai et ne serait annoncée, avec le mois de décalage, qu'après l'élection présidentielle. Une barre symbolique qui aurait pu fortement influencer les électeurs !

Le bilan 2011 est tout aussi morose si on intègre l'ensemble des demandeurs d'emploi, y compris ceux ayant une activité réduite (catégories B et C), en clair, le chiffre réel du chômage.

Toutes catégories confondues, le nombre des demandeurs d'emploi progresse de 25 900 en décembre et de 5,6 % sur un an, pour atteindre 4.270.700 en métropole.

En décembre comme sur l'année, aucune catégorie de chômeurs n'a été épargnée. Mais le constat reste particulièrement alarmant pour les plus de 50 ans (+ 16 % en un an). Leur nombre a gonflé de 83.800 en 2011, soit plus de la moitié de la hausse globale du chômage. Et dire que l'on a repoussé l'âge de départ en retraite ! Les chômeurs âgés auront des retraites plus faibles à cause de ce système !

La hausse est moins spectaculaire pour les 455 600 chômeurs de moins de 25 ans (+ 2,8 % en 2011) mais ne doit pas faire oublier les drames que cela représente pour des jeunes qui débutent dans la vie active. Sans parler du fait que le taux de chômage chez les jeunes reste deux fois plus important que la moyenne.

Même si les chiffres de février ne sont pas connus, ce sont encore des chiffres à la hausse qui sont annoncés. Après une hausse de 0,5 % en janvier, Nicolas Sarkozy parlait ce matin des "chiffres (qui)  manifesteront une amélioration de la situation avec une baisse tendancielle de l'augmentation du nombre de chômeurs. Cette augmentation sera assez modérée". Tout ça pour dire qu'il y aura encore plus de chômeurs mais moins que si ça avait été pire !

Avec ça, on nous annonce une croissance tout juste positive pour 2012. De quoi limiter la casse mais insuffisante pour recréer de l'emploi.

Combien faudra t-il encore de temps pour qu'une majorité de travailleurs comprenne que c'est le modèle économique capitaliste qui est en cause ?

Trente ans de libéralisation des échanges économiques, de Maastricht à Lisbonne, de l'OMC aux privatisations, ont donné le contrôle de l'économie aux grands groupes capitalistes et à leurs gérants, spéculateurs, grands patrons, avocats d'affaire,...

Inverser la courbe du chômage et réinventer un modèle social français qui remette la santé, l'éducation et la solidarité comme priorités, c'est rompre avec les politiques libérales de ces trente dernières années.

Comme lors du référendum contre le Traité Constitutionnel Européen, nous pouvons punir ceux qui se sont rangés pour le OUI, derrière les marchés financiers, et impulser une autre politique, qui remette l'Humain d'abord.

Recréer de l'emploi industriel et des solidarités, c'est remette notre société dans le bon sens et en finir avec les clivages qui jettent une partie de notre jeunesse vers des choix désespérées.

C'est ce que propose le Front de Gauche et les forces qui le composent !

A l'image de la campagne du NON au TCE, en 2005, nous pouvons bousculer le capital et les tenants du libéralisme politique en votant Jean-Luc Mélenchon le 22 avril et pour les candidats du Front de gauche aux Législatives de juin prochain.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires