Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 08:43

A peine plus d'un Français sur deux considèrent que l'appartenance à l'Union est une bonne chose !

Rien de surprenant à la lecture de ce sondage pour qui connaît les propos de nombreux Français à l'encontre de cette Union européenne construite contre l'intérêt des peuples.

La crise du système capitaliste est passée par là.

Etats et Union européenne se sont révélés dans leur rôle naturel, celui de protection du système économique et de défense des classes possédantes. Les politiques d'austérité n'ont d'autres vocations que la protection des bénéfices des grandes entreprises en faisant payer aux travailleurs la facture d'une crise causée par les abus du capitalisme lui-même.

Beaucoup de Français ont pris conscience du rôle néfaste de l'Union européenne et d'une classe politique française soumise aux choix de cette Europe et aux volontés des marchés.

Ce rejet est particulièrement fort, et c'est logique, chez les ouvriers et dans les classes populaires. Il l'est moins chez les cadres, moins impactés par les régressions sociales actuelles ou, pour certains, largement gagnant de ces politiques en faveur du capitalisme triomphant.

Ce qu'il manque encore, c'est une formulation politique de cette prise de conscience : le rejet de l'Union européenne et de la classe politique française se transforme en abstention ou en vote nationaliste et identitaire pour l'extrême-droite. Un vote de rejet plutôt qu'un vote de contre-proposition, de réaction constructive !

C'est finalement ce rôle que doit assumer un Parti communiste ! Le PCF est encore hésitant à revenir à un discours clair sur l'Europe, héistant entre opposition constructive et politique plus radical, plus révolutionnaire, consistant à exiger une sortie de l'Union européenne et de l'euro. La discussion n'est pas simple.

Pourtant, il serait nécessaire que les communistes apportent un éclairage communiste, marxiste, sur cette Europe et ses objectifs réels ! En éclairant le rôle des structures politiques (Etat, Union européenne) comme appuis pour les classes dominantes, les communistes montreraient l'actualité d'une lutte des classes et torderaient le cou à une extrême-droite qui veut monter les peuples entre eux pour détourner le débat de la réelle opposition, celle entre classes possédantes et classes populaires.

Il y a pourtant beaucoup à faire et beaucoup de Français ont déjà compris le rôle de cette Europe.

Ainsi, si pour 42% des Français cette appartenance à l'Union européenne est "plutôt une bonne chose" et même une "très bonne chose" pour 9%, 28% des Français considèrent au contraire que c'est "plutôt une mauvaise chose", et 10% une très mauvaise chose. 11% ne se prononçent pas.

Le scepticisme quant aux bienfaits de l'appartenance de la France à l'Union se manifeste en premier parmi les catégories populaires, particulièrement chez les ouvriers (30% estimant que c'est une bonne chose). A l'inverse le soutien est bien plus fort chez les cadres (78%) et les retraités (62%).

Les plus europhiles sont les sympathisants du MoDem (81%), devant ceux d'EELV (79%), les socialistes (73%) et les partisans de l'UMP (63%). Les eurosceptiques sont majoritaires au Front de gauche (46% pour qui l'appartenance à l'UE est une mauvaise chose contre 37% pour qui elle est une bonne chose) et au FN (80% contre 12%).

Seuls 18% des sondés se disent d'abord confiants, et 2% "enthousiastes" (13% indifférents et 10% hostiles).

Il y a dix ans, les "enthousiastes" et les "confiants" représentaient 46% des personnes interrogées, et les "inquiets" 39%.

La confiance en l'Union européenne s'est amenuisée à partir de 2009 avec l'enlisement de la crise et le déclenchement de celle des dettes souveraines.

La réalité a rattrapé le discours markéting sur une Europe de la paix et de la croissance.

L'Union européenne et les gouvernements apparaissent pour ce qu'ils sont, des entités incapables de sortir de la crise.

Aux communistes de faire comprendre que cette incapacité est la nature même du rôle de l'Europe et de l'Etat, qui sont là pour servir les intérêts du capitalisme, donc des gros actionnaires et des spéculateurs, avant l'intérêt des peuples.

Cette campagne pour les élections européennes, volontairement courte et en période vacances et de pont, ne devrait pas permettre à ce discours de percer dans des médias aux ordres. Mais on peut faire le maximum autour de nous pour éclairer nos proches et nos collègues de travail !

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires