Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 08:40

Le 25 mai prochain, auront lieu dans les 27 pays de l'Union européenne les élections des députés au Parlement européen.

La crise que connait le capitalisme en France touche également le reste de l'Union europénne. On pense évidemment à la Grèce ou à l'Espagne mais ce sont la plupart des économies européennes qui pâtissent du ralentissement de la croissance et d'une flambée du chômage et de la précarité.

L'Irlande, par exemple, première victime de la crise européenne avant la Grèce, ne fait plus parler d'elle bien que la situation générale ne se soit qu'un peu arrangée et cela "grâce" à l'émigration de dizaines de milliers de jeunes irlandais. Comme au tant de la famine qui touchât ce pays au XIXème siècle.

Même l'Allemagne n'est pas épargnée, quoiqu'en disent des journalistes prêts à nous vendre un produit frelaté pour nous faire avaler toujours plus d'abandons d'acquis sociaux. Le chômage et le ralentissement économique touchent également un géant allemand qui souffre de la crise chez ses voisins européens donc du ralentissement des exportations, sa spécialité.

Cette crise généralisée à tout le grand marché libéralisé européen ne concerne quasiment que notre continent car, ailleurs, la croissance et le développement économique continuent !

L'Europe est un peu l'homme malade de l'économie mondiale ! La faute à des politiques libérales qui font la part belle au développement boursier et à la rentabilité financière au détriment du bien public, de l'emploi et des travailleurs.

De ce fait, un peu partout en Europe, c'est la gauche radicale, communiste ou non, qui met la pression sur les gouvernements.

Elle est la première force politique en Grèce (Syriza + PC)  ou à Chypre (PC) et devient le pivot politique à gauche dans différents pays comme en République tchèque (PC) ou en Lettonie (Alliance avec le PC).

Si l'on regarde les différents sondages concernant ces pays, on trouve actuellement des pronostics suivants pour les élections européennes du 25 mai (entre parenthèse, l'évolution par rapport à l'élection de 2009):

  • Grèce : Syriza (Gauche radicale) = 27 % (+ 22 %) ; KKE (Parti communiste) = 8 % (- 0,35 %) ;
  • Espagne : Izquierda Unida (Gauche Unie) = 14 % (+ 10,3 %) ;
  • Portugal : CDU (Alliance PC + Verts) = 10 % (=) ; BE (Bloc de Gauche) = 6,4 % (- 4 %) ;
  • République tchèque : KSCM (Parti communiste) = 16 % (+ 3,8 %) ;
  • Belgique : PTB + (Alliance autour du Parti du Travail de Belgique) = 7,2 % en Wallonie et 6,5 % sur Bruxelles (+ 4 %) ;
  • Pays-Bas : Parti socialiste = 13,2 % (+ 6,1 %) ;
  • Allemagne : Die Linke = 8 % (+ 0,5 %) ;
  • Danemark : Mouvement populaire anti-UE = 9 % (+ 1,8 %) et Parti socialiste populaire = 6,7 % (- 9,2 %) ;
  • Finlande : VAS (Alliance de Gauche) = 7 % (+ 1 %).

Sans compter Chypre (où le PC réalise autour de 33 % des voix), la Lettonie (L'alliance Harmonie a réalisé 25 % des voix aux municipales de 2013) ou l'Irlande (Où le Sinn Fein améliore ses scores d'années en années).

De nombreux pays européens devraient envoyer un nombre beaucoup plus élevé de députés communistes ou radicaux au Parlement européen. Pas de quoi faire la révolution ou inverser les politiques libérales mais de quoi faire entendre la voix des peuples et peser sur certains votes majeurs.

Et en France ?

Si l'on en croit les sondages (rares) publiés dans la presse, la droite devrait réaliser un bon score (UMP et UDI) et le Parti socialiste sombrer sous les 20 %.

Reste, comme dans certains pays européens, une poussée de l'extrême-droite avec un FN à 20 %.

Pour les communistes et la gauche radicale, c'est le Front de Gauche qui tire son épingle du jeu avec 9 % des voix dans les sondages soit 3 points de plus qu'aux Européennes de 2009.

9 %, c'est la garantie d'envoyer 4 ou 5 députés européens à Bruxelles. C'est mieux que 3 actuellement mais ce n'est pas suffisant.

Alors que droite et Parti socialiste mènent des politiques identiques, favorables aux milieux financiers, et que l'extrême-droite menace la cohésion nationale en jouant sur les tensions religieuses et les origines ethniques, la France et les travailleurs de ce pays ont besoin d'une gauche radicale puissante, d'un Parti communiste capable de peser politiquement.

Il nous reste un peu plus d'un mois pour créer la surprise de ces élections et réaliser un score supérieur à celui de Jean-Luc Mélenchon aux Présidentielles.

Chacun peut apporter sa pierre à la construction d'une véritable alternative politique à gauche en France. Aidez-nous !

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans Dans le Monde
commenter cet article

commentaires