Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 10:09

Entre des clubs de football dont les budgets ont explosé depuis 20 ans et un Bernard Tapie régulièrement soutenu fiscalement par des ministres, les riches français sont finalement les seuls à bénéficier de traitements de faveur.

L'annonce d'une grève des clubs de football le 29 novembre va t-elle entrainer l'adhésion des supporters ou, au contraire, les éclairer sur la réalité mercantile de ces clubs sportifs ?

En tout cas, les communistes ont pris le parti de publiquement dénoncer "Le lobbying des patrons du football contre l'application de la taxe à 75 % sur les revenus de plus d'un million d'euros" considéré par le PCF comme "scandaleux" dans un communiqué de presse paru hier.

Alors que la France connait une période économique extrêmement difficile et que la grande majorité des travailleurs doivent se serrer la ceinture, à tous les niveaux professionnels, peut-on tolérer qu'une poignée de nantis du football bénéficient d'un traitement de faveur fiscal et continuent de voir exploser leurs revenus ?

Comme le rappelle le PCF, "depuis l'arrêt Bosman en 1995 et la libéralisation du marché des footballeurs, le montant total des transferts en Europe est passé de 400 000 euros à plus de 2 milliards d'euros". Les revenus du football explosent et les origines de cet argent sont parfois à questionner (hommes "d'affaires" russes, dictature islamiste qatarie,...).

Et même ! Qu'est-ce qui justifie que des sportifs, souvent sans études et dont la seule "gloire" est de pousser le ballon un peu mieux que les autres, bénéficient de revenus dont ne peuvent rêver ceux dont le métier apporte tellement plus à la société française, médecins, chirurgiens, enseignants, chercheurs,... ? Des métiers bien moins payés ont plus d'utilité sociale que footballeur. Souvent beaucoup moins payés encore, les métiers d'éboueur, de maçon ou même les métiers de l'artisanat, sont des métiers bien plus pénibles et techniques que celui de footballeur ! Et au combien importants !... 

L'explosion des revenus du football ne peut se justifier, même pour le plaisir qu'ils peuvent procurer aux spectateurs.

La riposte des clubs sportifs à la menace gouvernementale de taxer aussi les sportifs à 75 % sur les revenus de plus d'un million d'euros est à ce titre une pure réaction de classe, celle d'une caste de nantis refusant de contribuer aux finances de leur propre pays !

Notez bien que cette taxe ne concerne que les sommes engrangées au delà de 1 000 000 d'euros ! Pour 1,1 million d'euros, cela représente que 75 000 euros. On ne retrouvera pas nos "stars" du football aux restos du cœur l'an prochain !

Et, pour un peu plus de cynisme, les dirigeants des clubs sportifs proposent d'accueillir gratuitement les passionnés de foot sur les stades ce 29 novembre, jour de grève. Quand on pense que ces temples de l'argent que sont devenus les stades sont inaccessibles aux profanes en dehors des jours de matchs et que pour ces jours de matchs, les entrées son loin d'être gratuites, on voit à quel point ces nantis veulent manipuler leurs supporters en leur offrant une carotte pour qu'ils défendent des intérêts économiques qui ne sont pas les leurs !...

Bref !

En même temps que ce scandale, l'affaire Tapie refait surface.

A priori, entre le football et Tapie, il n'y aurait rien à voir. Quoique...

Je ne parle pas de l'ère Tapie à l'OM, du scandale du match OM-Valenciennes.

Cependant, l'Histoire remet malicieusement Tapie sur le devant de la scène (judiciaire) au bon moment.

Selon le journal "Libération" d'hier, Bernard Tapie a payé 11,2 millions d'euros au fisc sur l'argent reçu au terme de l'arbitrage dans son litige avec le Crédit Lyonnais, soit "une ristourne de 54 à 83 millions d'euros" qui aurait été "accordée en avril 2009 par le ministre du Budget de l'époque, Eric Woerth, contre l'avis de l'administration fiscale".

Eric Woerth, ex-ministre du budget de Sarkozy, a été entendu cette semaine par la Cour de Justice de la République dans l'affaire de l'hippodrome de Compiègne, l'instance chargée d'enquêter et de juger des actes commis par des ministres dans l'exercice de leur fonction.

Décidément, il a beaucoup de chagrin ce pauvre Bernard Tapie qui se plaignait d'être ruiné malgré les 400 millions d'euros d'arrangements dans l'affaire du Crédit Lyonnais. C'est certainement par humanité que Eric Woerth lui a généreusement octroyé cette ristourne de quelques dizaines de millions d'euros. A peine de quoi vivre modestement !...

Empressons-nous, en cette période d'impôts, d'aller toquer aux portes du Trésor Public pour négocier de tels "arrangements" !

Ah ! ? On me dit en régie que c'est impossible ! !... Tant pis !

La morale de cette histoire, c'est que les riches n'en ont pas, de morale !

Plus vous touchez d'argent, moins vous êtes tentés de participer aux financements de la société qui vous a vu naître, qui vous a formé, soigné et qui continue de vous faire vivre. On préfère s'acheter une nouvelle voiture de course, ou un beau yacht, ou encore une belle résidence sur la Riviéra ou dans une île tropicale, plutôt que de contribuer par l'impôt à la rénovation des routes, à la construction d'un collège ou d'un lycée, au financement de la recherche médicale...

La vie d'en bas, de ceux qui comme nous galèrent pour leurs études, puis pour trouver un boulot (et le garder), nécessite au contraire beaucoup de solidarité pour s'en sortir. Et aussi pour faire face à ces quelques milliers de rapaces millionnaires qui regardent avec envie notre SMIC, nos allocations familiales !

Décidément non, n'éprouvons aucune pitié pour ces quelques millionnaires, sportifs tout juste alphabétisés ou spéculateurs de haut vol, qui s'arrangent au plus haut niveau de l'Etat pour échapper à l'impôt, à la solidarité nationale !

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires