Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 11:00

A quelques jours d'un nouveau scrutin législatif, les militants du parti néonazi "Aube dorée" multiplient les agressions.

L'exemple emblématique, c'est cette agression en direct à la télévision de deux élues de gauche (Communiste du KKE et gauche radicale de SYRIZA) par un député grec néonazi. C'était lors d’un débat en direct il y a deux semaines sur la chaîne de télévision Ant1, consacré aux législatives du 17 juin.

Le parquet d’Athènes a ordonné son arrestation, selon la procédure de flagrant délit.

Ilias Kasidiaris, porte-parole de la formation Chryssi Avgi (Aube Dorée), qui a fait irruption au parlement avec 6,9 % des voix lors des dernières élections du 6 mai, est sorti de ses gonds lorsque la députée de SYRIZA Rena Dourou a évoqué les poursuites lancées contre lui par la justice pour un vol à main armée en 2007. Son procès s’était ouvert  mais a été ajourné au 11 juin. L’activiste néonazi a alors jeté un verre d’eau à la figure de Mme Dourou en l’insultant, avant de se tourner vers une autre élue, communiste (KKE), Liana Kanelli, qui s’était levée pour protester. Il l’a bousculée avant de la frapper au visage de deux gifles et d’un coup-de-poing, sans que le présentateur parvienne à s’interposer.
Selon une journaliste de la chaîne, des employés ont tenté de le retenir mais il a pris la fuite. La violence de l’incident a soulevé une vive émotion en Grèce, alors que selon les sondages, Chryssi Avghi pourrait se maintenir au parlement lors du scrutin du 17 juin, avec environ 4 % des voix. Cet ex-groupuscule semi-clandestin a réussi à canaliser la colère anti-austérité d’une partie de la population grecque en noyautant les quartiers pauvres du centre de la capitale et en l’absence de réactions des autorités policières et judiciaires face à ses méthodes notoirement violentes.

 

Ce n’est malheureusement pas une surprise : les journées en Grèce se suivent et se ressemblent.
Mardi 12 juin, ce sont deux membres de l’Aube Tarée qui ont attaqué un kiosque du KKE (parti communiste) à Athènes, sur la place d’Agia Paraskevi, accompagné d’un … pitbull. Le maire a déclaré qu’ils ont agressé un élu avec un poing américain et frappé plusieurs personnes. Il y aurait un blessé.

Nouvelle journée en Grèce : nouveau suicide, nouvelle attaque de l’Aube DoréeNouvelle journée en Grèce : nouveau suicide, nouvelle attaque de l’Aube Dorée

Et désormais, Chryssi Avghi menace de raids dans les hôpitaux, visant les immigrés !

Question : pourquoi les policiers grecs n'interviennent-ils pas ? Peut-être parce qu'ils ont voté pour l'extrême-droite pour la moitié d'entre eux, selon plusieurs sondages.
La crise capitaliste majeure qui touche la Grèce entraine la faillite morale de la société, l'explosion des solidarités. La classe politique "traditionnelle", celle qui gère le système (droite et gauche) est bien incapable de changer quoi que ce soit au quotidien des citoyens puisque, pour cela, c'est au capitalisme qu'il faut s'attaquer. Ce que ne feront pas ces forces politiques.
Reste la colère et la misère, terreau pour l'émergence de l'extrême-droite, comme dans les années 30.
C'est ce mouvement que l'on constate un peu partout en Europe, notamment en France.

Grèce, Hongrie, France...

En Hongrie, le parti Jobbik, partenaire du FN de Marine Le Pen au parlement européen, est au pouvoir, grâce au soutien de la droite locale, un peu comme en 1933 avec l'accession des nazis au pouvoir en Allemagne. Les ratonnades anti-roms se sont multipliées ainsi que les mesures antidémocratiques.

La dernière en date, c'est celle d'un député hongrois tout fier d'annoncer qu'il avait réussi un "test de pureté raciale" pour montrer qu'il n'avait " pas de sang juif ni de sang rom". Nous voilà revenus dans les années 30 !

La montée de l'extrême-droite suit toujours une banalisation de ses thèses racistes et xénophobes. En Grèce, ce sont les immigrés clandestins ; en Hongrie, les roms et les juifs ; en France, les noirs, les maghrébins et les musulmans.

Dans la foulée de cette montée du rejet de l'autre, il y a toujours une dévalorisation de son existence et, fatalement, l'apparition d'actes violents, d'agressions, d'abord limitées...

La droite française a tort de jouer avec le feu. Les expériences des années 30 dans ce domaine ou l'expérience que vivent actuellement hongrois et grecs démontrent que l'utilisation des arguments de l'extrême-droite ne fait que valider ses thèses et la renforcer.

Espérons qu'il existe encore dans la droite française des responsables capables de dénoncer cette dérive !

De Gaulle en son temps avait su lutter contre l'extrême-droite, la France de Vichy d'abord ou l'OAS par la suite. Il semble bien que l'UMP aujourd'hui lui ai tourné le dos.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans Dans le Monde
commenter cet article

commentaires