Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 10:33

Rions un peu ! Rions jaune mais rions !

Un leader charismatique de l'extrême-droite hongroise, au pouvoir actuellement, s'avère avoir des racines juives qu'il connaissait parfaitement. Et pourtant, il n'y avait pas plus antisémite que lui !...

On a depuis longtemps des doutes sur les origines aryennes du petit brun allemand Adolf Hitler !...

Et, que feront les militants FN s'ils découvraient, ô catastrophe, que Jean-Marie, et donc Marine, ont du sang arabe ou juif ?...

L'extrême-droite reste l'extrême-droite, avec ses fantasmes et avec ses haines.

Solidaire


Comme une étoile montante dans le parti d’extrême droite JOBBIK en Hongrie, Csanád Szegedi avait été remarqué pour ses commentaires incendiaires concernant les Juifs. Il les accusait « d’acheter » le pays, critiquait la « judéité » de l’élite politique et affirmait que les Juifs étaient en train de profaner les symboles nationaux.

Puis arriva une révélation qui fit tomber de son piédestal le porte-étendard de la droite ultra-nationaliste : Szegedi est Juif.

Après des semaines de rumeurs sur Internet, Szegedi a reconnu en juin que ses grands parents maternels étaient Juifs, ce qui fait qu’il est Juif aussi selon la loi juive, même s’il ne pratique pas. Sa grand-mère était une survivante d’Auschwitz et son grand-père un ancien des Camps de Travail Forcé.

Depuis lors, l’homme politique de 30 ans est devenu un paria pour le parti Jobbik et sa carrière politique est compromise. Szegedi refuse toute entrevue sur cette histoire.

L’origine du drame est la cassette audio d’une rencontre qui a eu lieu en 2010 entre Szegedi et un criminel convaincu. Szegedi reconnaît que la rencontre a eu lieu, mais soutient que la cassette a été altérée d’une façon non spécifiée. Le parti Jobbik la considère comme authentique.

Dans la cassette on entend le délinquant affronter Szegedi en mettant en évidence ses racines juives. Szegedi clame qu’il est surpris et, peu après, lui propose de l’argent et des faveurs en échange de son silence.

Sous pression, Szegedi a renoncé le mois dernier à tous ses postes dans le parti Jobbik et il a renoncé à en être membre. Ceci n’était pas encore suffisant : la semaine dernière, il lui a été demandé de renoncer aussi à son siège au Parlement Européen. Le parti Jobbik dit que le problème est la suspicion de corruption, et pas les racines juives.

Szegedi a acquis sa réputation en 2007 en tant que membre fondateur de la Garde Hongroise, groupe dont les uniformes noirs et les drapeaux rayés rappelaient l’Arrow Cross, parti pro-nazi qui a gouverné brièvement la Hongrie à la fin de la deuxième guerre mondiale et a tué des milliers de Juifs. Au total, 550 000 Juifs Hongrois ont été assassinés durant ce qu’on appelle « l’holocauste », la majeure partie d’entre eux après avoir été envoyé en train dans des camps d’extermination comme Auschwitz. La garde hongroise a été interdite par les tribunaux en 2009.

Et voilà qu’alors Szegedi a rejoint le parti Jobbik, créé en 2003, pour devenir la plus grande force politique d’extrême droite du pays. Rapidement, il est devenu l’un de ses membres les plus éloquents et les plus en vue, ainsi qu’un pilier de la direction du parti. Depuis 2009, il se consacre au Parlement Européen à Bruxelles, étant l’un des trois parlementaires du parti de L’Union Européenne, poste qu’il dit vouloir maintenir.

Les séquelles de la saga de l’ascendance juive de Szegedi se sont étendues à ses intérêts commerciaux. Le directeur exécutif du parti Jobbik, Gabor Szabo, a quitté un site Internet qu’il possédait avec Szegedi, où l’on vendait des articles nationalistes hongrois. Szabo a dit que sa sœur avait renoncé à son poste d’assistante personnelle de Szegedi.

Rédigé à partir de l'article : http://www.aporrea.org/internacionales/n212054.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans Dans le Monde
commenter cet article

commentaires