Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 09:47

Spectacle bien monté d'un Sarkozy qui fait des promesses en contradiction avec ses actes et ses engagements actuels auprès de Bruxelles.

50 000 personnes pour acclamer le petit président des riches, nous dit-on : c'est bien. C'est bien mais, finalement, ce n'est pas beaucoup quand on réfléchit au fait qu'il s'agit du premier meeting de Sarkozy, président sortant et candidat de la principale force de droite, et que ce meeting s'est tenu à Villepinte, au coeur d'un bassin de 11 millions d'habitants.

Jean-Luc Mélenchon, de son côté, à attirer 10 000 personnes à Rouen le mardi 6 mars dernier, en semaine, donc, et dans un bassin de vie de 3 millions d'habitants. Un meeting de Rouen qui faisait suite aux succès des meetings précédents comme Villeurbanne (10 000 personnes) ou Montpellier (10 000 personnes également).

Et, ce dimanche 18 mars, à 14 h, le Front de Gauche avec le PCF organisent une marche vers la Bastille pour exiger de refonder la République, autour des valeurs sociales et écologiques. Nous devrions faire mieux que Sarkozy et être bien plus de 50 000 à écouter le candidat du Front de Gauche à la Bastille ce samedi là !

Côté contenu, entre regrets et vantardises, Nicolas Sarkozy a tenté de faire croire qu'il avait tiré des leçons de son mandat. On serait tenté de dire enfin ! il est temps !

Sauf que, là encore, la réalité de ses actes passés et, surtout, de ses engagements actuels, confirment qu'il s'agit d'un discours, d'une façade sensé attirer les électeurs, pour les berner comme il les a berné en 2007.

Comment croire au souci pour les difficultés des français de la part de quelqu'un qui est aux manettes de notre économie depuis 10 ans et qui n'a eu de cesse de créer des taxes et impôts pour les travailleurs et les pauvres afin d'alléger les taxes et impôts pour les riches ?

A aucun moment Sarkozy n'a dit regretter le bouclier fiscal, la suppression de la Taxe Professionnelle, l'allègement de l'ISF et les niches fiscales ! Que des mesures qui profitents aux entreprises et aux riches !

A aucun moment, Sarkozy n'a dit regretter les hausses de TVA, comme la TVA réduite (au 1er janvier dernier !), ou les taxes sur les sodas ! Des taxes qui touchent d'abord les petits consommateurs !

Sarkozy se moque complètement des soucis et des difficultés des français, pour la plupart salariés, retraités ou artisans ! Il veut même alléger encore un peu plus les charges sociales des entreprises et transférer les coûts de cette mesure sur les salariés, ce qu'il nomme avec culot la "TVA sociale".

Le plus cynique dans son discours, c'est bien le passge sur l'Europe.

Entendre Sarkozy critiquer l'Europe qui ne protège pas, c'est une chose qui fait mal aux oreilles et la vérité quand on se souvient de son engagement pour le OUI à Maastricht et le OUI au traité Constitutionnel Européen, traités qui ont induit l'euro, l'ouverture des frontières, la libre circulation des marchandises et des capitaux, en clair, tout ce qui a amené les délocalisations, la fuite des entreprises, les concurrences étrangères et le dumping social !

Comment oublier que c'est lui qui a forcé en 2007 le passage au Parlement du TCE, rejeté par référendum par le peuple français en 2005 ? Comment oublier  que c'est lui qui tente d'imposer actuellement, avec l'Allemagne, un nouveau traité européen encore plus libéral et renforçant l'austérité et le contrôle de Bruxelles sur la nation française sans consulter le peuple français ?

Entendre en même temps les cadres de l'UMP et les médias accepter sans sourciller ses attaques contre Schengen et contre l'Europe, serait presque amusant si les enjeux n'étaient pas aussi importants car il s'agit de l'avenir du peuple français et de ceux de toute l'Europe !

Alors que les communistes et le Front de Gauche défendent depuis des années un modèle social européen qui encadre la finance et le patronat sous les quolibets et attaques assassines des journalistes, entendre un Sarkozy dénoncer l'Europe comme une machine à créer des soucis est véritablement affligeant. Surtout qu'il n'attaque l'Europe que sur l'aspect de la libre circulation des personnes !

Comme le FN, le candidat Sarkozy et l'UMP rêvent d'une Europe fortesse pour les gens et passoire pour les capitaux !

Tente t-il de convaincre les français avec des arguments aussi faciles à démonter ?

En tout cas, les communistes seront sur le terrain, non seulement pour démolir l'alliance idéologique qui se noue entre UMP et FN, mais aussi pour montrer qu'il est possible de construire une autre société, basée sur la solidarité, sur le développement durable et sur une autre répartition des richesses.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidarité - dans En France
commenter cet article

commentaires