Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 13:31

La meilleure défense, c'est l'attaque ! N'est-ce pas Jean-François ?

Accusé d'avoir favorisé des proches pour un gigantesque contrat de communication à l'occasion de la campagne présidentielle 2012 de Nicolas Sarkozy, Jean-François Copé fait feu de tout bois pour passer l'épreuve.

Première stratégie : nier tout en bloc.

Un grand classique qui va aussi bien au véritable innocent qu'au véritable coupable.

Pour l'heure, il est vrai que les premiers éléments sont plutôt en défaveur de celui qui, aujourd'hui à la tête de l'UMP, a des ambitions bien supérieures. Une accusation et, à plus forte raison, une condamnation, cela fait tâche sur un CV et lui ôterait de grandes chances de réaliser son plan de carrière.

La deuxième stratégie, c'est la contre-attaque.

Le voilà qui annonce qu'il va déposer une loi rendant obligatoire la publication des comptes des partis politiques et des médias depuis 2007.

On serait tenter de lui dire que c'est une obligation légale ! Chaque parti (ou candidat) qui touche des subventions publiques, soit du fait de ses résultats électoraux nationaux, soit du fait des remboursements de frais de campagne, est tenu de présenter ses comptes auprès des autorités publiques pour justifier de ses dépenses.

Celui qui a, un jour récent, mené campagne, sait quelle quantité de paperasse et de justificatifs divers il faut fournir pour expliquer la moindre dépense !

Andrée Oger aime bien raconter une anecdote autour du justificatif de l'achat de colle à paier peint. Il lui a fallu argumenter auprès de la Préfecture sur la nécessité de coller des affiches en temps de campagne !

Et puis, dans un parti républicain et démocratique, les dirigeants sont sensés, comme dans toute association, publier les comptes de leur organisation pour la fin de leur mandat ou chaque année. En tout as, au Parti communiste, c'est déjà le cas !

En présentant comme une nouveauté cette loi sur le financement des partis politiques, Copé fait de l'esbrouffe !

S'agit-il pour lui de lâcher un écran de fumée en faisant peser la suspicion sur tous les partis politiques ?

En tout cas, l'agitation dont il fait preuve une nouvelle fois servira pour le moins à semer le doute sur la véracité des accusations dont il est l'objet auprès des plus convaincus des militants UMP.

Cette stratégie est devenue une véritable gangrène qui désacralise la justice, en la mettant à chaque fois sous l'accusation de partialité, et rend sujet à caution tous les propos des politiques.

Que Copé soit coupable ou innocent dans ce dossier, espérons que la Justice nous le dise !

Mais que les leaders de la droite arrêtent, à chaque fois,  de vouloir sombrer en entraînant la République avec eux !

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires