Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 10:16

Comme son ami de la droite italienne, Nicolas Sarkozy insulte les institutions pour échapper aux accusations.

Dans une tribune au Figaro de vendredi, Nicolas Sarkozy prend la parole pour mettre en accusation justice et pouvoir. Selon ses propos, s'il rompt "le silence (...), c'est parce que des principes sacrés de notre République sont foulés aux pieds avec une violence inédite et une absence de scrupule sans précédent".

Il s'élève ainsi sur le fait que "Les juges entendent les discussions que j'ai avec les responsables politiques français et étrangers. Les conversations avec mon avocat ont été enregistrées sans la moindre gêne. L'ensemble fait l'objet de retranscriptions écrites dont on imagine aisément qui en sont les destinataires !".

Si on comprend bien ses propos, et si on remplace "destinataire" par "bénéficiaire" (ce qui serait plus français), il crie au complot politico-juridique !

De quoi s'agit-il ? Ni plus ni moins que d'accusations contre lui de la part de juges qui le soupçonnent d'avoir financer sa campagne présidentielle 2007 avec de l'argent libyen puis d'avoir soudoyer un juge pour influencer d'autres juges dans le dossier Bettencourt. Dans ce dernier dossier, son avocat, Thierry Herzog, est soupçonné lui aussi d'avoir tenu un rôle actif.

Il y a donc de grandes accusations, des éléments tangibles que renforcent ces écoutes. Comme dans toute enquête, finalement : les écoutes viennent appuyer l'accusation !

Son avocat n'est pas non plus au dessus des lois à partir du moment où il a un rôle actif dans l'achat d'un juge de la COur de cassation pour le compte de son client ! Lui aussi risque gros !

Comme Copé avant lui, Sarkozy crie au complot et accuse une connivence entre juges et gouvernement pour échapper aux accusations et éviter de devoir s'expliquer sur ces accusations ! On voit bien, par ces écoutes, que Nicolas Sarkozy est impliqué jusqu'au cou dans cette affaire de juges !

La question n'est pas que son avocat insulte les juges de Bordeaux, ni qu'il s'agisse d'un avocat conversant avec son client mais bien d'une corruption de juge oragnisée par l'ancien Président de la République avec l'aide de son avocat ! Ce n'est pas une broutille !

Copé, Sarkozy ou Herzog ne sont pas au dessus des lois et doivent être traités de la même façon que n'importe quel citoyen soupçonné d'un délit grave : avec rigueur et respect. Ni plus, ni moins !

En échange, et compte-tenu des responsabilités politiques qu'ont occupé ces personnages au sein de la République et des responsabilités qu'ils rêvent d'exercer à l'avenir, on attend pour le moins de la retenue, de l'honnêteté et un respect des institutions républicaines.

C'est l'inverse malheureusement !

Quand on lit un Nicolas Sarkozy faire un amalgame entre la justice française et la politice politique de la défunte RDA, on a du mal à ne pas s'énerver ! Il écrit ainsi, sans honte et sans peur des conséquences dans l'opinion sur la vision de notre système policier et judiciaire : "Vous lisez bien. Ce n'est pas un extrait du merveilleux film +La Vie des autres+ sur l'Allemagne de l'Est et les activités de la Stasi. (...) Il s'agit de la France".

A quand un appel à une révolution Orange et au renversement du pouvoir républicain, des institutions judiciaires et politiques ?

Cette droite bling-bling, décomplexée, adoptant les postures haineuses du Front National quand elle était au pouvoir, crache sa haine de la République et du droit de la société à se protéger des délinquants quand ceux-ci font partie de l'élite sociale et politique.

Jamais on a entendu Sarkozy, Copé et tout l'appareil UMP dénoncer les écoutes des services secrets américains à l'encontre des citoyens français, de nos multinationales et de nos dirigeants nationaux ! Cela ne les gène pas tant qu'on ne regarde pas dans leurs affaires, dans leurs magouilles !

En cela, les méthodes de défense adoptées par Sarkozy et ses sbires ressemblent trait pour trait aux attaques que lançait à l'époque Silvio Berlusconi contre la justice italienne.

Espérons que les Français ne seront pas dupes de cette supercherie, de cette fausse colère qui cache une vraie peur, celle de se voir rattrapé par la justice !

Espérons que cette stratégie ne fragilise pas plus encore un édifice républicain attaqué de tout côté, par la mondialisation et l'Europe, par une classe politique qui le saigne par l'austérité, et par des forces politiques réactionnaires et fascisantes qui rêvent d'en finir avec la démocratie issue de 1789.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires