Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 08:31

Le dictateur libyen, en fin de règne, ne s'est pas rendu à Madrid ces derniers jours mais sa précence aux JMJ aurait peut-être permis aux journalistes de faire preuve d'un peu d'imagination dans le traitement d'une information entièrement orientée dans un cas comme dans l'autre.

Non, non, il ne s'agit ni d'un fantasme, ni d'un slogan ! Mais, ces derniers jours, deux sujets ont particulièrement occupés l'espace médiatique avec la même force propagandiste : la venue du pape Herr Benoît XVI aux Journées Mondiales de la Jeunesse à Madrid et les derniers instants de la dictature Khadafi sous les coups (et les coûts !) répêtés de l'OTAN.

Je parle bien de force propagandiste car les médias, notamment les télévisions et radios publiques, ont traité ces événements avec une absence totale de neutralité et un parti pris évident.

Avec les Journées Mondiales de la Jeunesse, c'est à un déferlement de reportages particulièrement favorables qu'ont assisté téléspectateurs et auditeurs de la radio sur ce qui n'est qu'une gigantesque opération de propagande de l'Eglise catholique : un rassemblement mondial et massif de jeunes pour donner l'image d'une église catholique moderne, puissante, jeune et joviale. Bien loin des églises désertées et du manque de prêtres que connaissent les paroisses de nombreux pays européens, au point que l'Eglise doit désormais faire appel à des prêtres africains pour sauver les meubles.

Certes, chacun a le droit de pratiquer son culte comme bon lui semble, tant que cela n'impose aucune obligation ou restriction à ceux qui ne partagent pas les mêmes croyances. C'est le fondement de la laïcité.

Mais, si on voyait sur TF1 ou France Télévision des reportages quotidiens sur le pélerinage de La Mecque et les milliers de français qui y participent annuellement, que n'entendrions-nous pas de violentes critiques sur le sujet ! A juste titre.

Parler d'événements religieux importants et les couvrir d'un ou deux reportages factuels est naturel. Présenter chaque jour un reportage où sont mis en avant sans aucun esprit critique les valeurs soit disant défendues par l'Eglise catholique, voilà qui est une attitude éditoriale ressemblant fort à de la propagande !

En effet, si les médias se sont sentis obligés de parler très modéremment des critiques d'une partie de la population espagnole sur le coût d'une telle opération alors que le pays est en pleine déroute économique et que la population connait chômage et précarité, pas une phrase n'a perlé sur les difficultés de l'Eglise en terme de fréquentation des églises, en terme de concurrence de la part des églises protestantes, en Afrique et Amérique Latine notamment, ou de l'islam, des nombreux scandales de pédophilie qui la touchent ou de l'archaïsme de l'Eglise sur de grandes questions de société comme l'avortement, la pilule, l'homosexualité, la place des femmes en son sein ou sur le mariage des prêtres. Silence complet. Que du positif !

La Fête de l'Humanité arrive. Il y a fort à parier que les communistes ne bénéficient pas de reportages aussi nombreux et aussi favorables.

Parallèlement aux JMJ, un autre événement a pris place en Une de l'actualité, c'est la guerre en Libye.

Encore une fois, les journalistes nous présentent cette guerre comme la lutte d'un peuple contre une dictature, calant l'image de la Tunisie ou de l'Egypte sur les événements libyens.

Or, il n'y a rien de plus dissemblables que les événements du "Printemps arabe" et cette guerre en Libye. Si la Tunisie ou l'Egypte ont connu des mouvements spontanés d'occupation et de grèves qui se sont mués, sous l'action des syndicats et partis d'opposition, en mouvement populaire non violent et victorieux, la chute de Khadafi n'est ni naturelle, ni spontanée, ni non violente, ni le fait du peuple libyen.

L'absence totale de société civile en Libye explique en partie l'incapacité d'une opposition a pesé un tant soit peu dans la Libye de Khadafi. C'est donc de l'extérieur, et en s'appuyant sur des éléments du Régime de Khadafi, que l'Occident a provoqué l'émergence d'un mouvement armé d'opposition au régime, depuis une province traditionnellement rebelle, la Cyrénaïque (Benghazi).

Dès les premiers jours de la "révolte" libyenne, les civils étaient armés. Chose que l'on n'a vu nul part ailleurs dans les pays arabes. Dans la foulée, les manifestations "populaires" à Benghazi montraient des foules arborant des milliers de drapeaux "rebelles" (celui de la Monarchie pro-occidentale d'avant Khadafi). Question : d'où sortent ces drapeaux ? Il est matériellement impossible, même dans un pays ayant une industrie textile efficace, de produire des milliers de drapeaux, de toutes tailles, en quelques jours. Surtout sans modèle (on imagine mal le régime de Khadafi permettre la production d'un tel symbole !) et surtout dans une région de Libye sans grande industrie textile ! Le fait est que ces drapeaux ont été livrés par les occidentaux ce qui confirme la nature organisée de la révolte.

Ensuite, l'intervention militaire de l'OTAN aura été nécessaire pour faire tomber le Régime. Encore aura t-il fallu six mois d'intenses campagnes de bombardements pour arriver à bout d'une armée libyenne censée être divisée et rejetée par la population !

Ces dernières semaines, l'ONU et de nombreuses organisations humanitaires, comme la Croix-Rouge, dénonçaient les crimes commis par l'aviation occidentale (anglaise et française, essentiellement) : bombardement de quartiers et villages libyens acquis à Khadafi, bombardement d'hôpitaux, de stations de pompage d'eau, de la la télévision publique,... Une stratégie de terre brûlée et de destruction systématique des infrastructures économiques de la Libye identique à celle employée par l'OTAN en Yougoslavie et en Iraq autrefois.

Et c'est encore une fois dans la présentation à sens unique des événements libyens par les médias français que se niche la propagande !

Les médias soutiennent un gouvernement français impliqué militairement dans ce conflit.

Pas de critiques sur les frappes aériennes ! Pas de critiques sur le coût de cette guerre pour la France, en pleine discussion sur la "dette de l'Etat" ! Pas de discussion sur les origines des rebelles, sur leurs dissensions internes ! Pas de questions sur la présence reconnue de tous d'éléments islamistes et d'anciens criminels du Régime dans les rangs rebelles et sur le projet politique porté par ces personnes pour la Libye de demain ?...

Comme en Iraq, l'Occident intervient dans un pays tiers non pas pour le bien de la population locale mais pour ses intérêts géopolitiques et ceux de ses entreprises pétrolières et gazières ! L'Occident défait un régime qui lui déplait mais, de ce fait, ouvre la boîte de Pandore qui risque de voir jaillir au mieux pour elle le chaos, au pire, un adversaire encore plus incontrôlable que Khadafi. La division au sein de l'Opposition et les factions qui la composent sont des éléments qui, pour ce qui concerne les libyens eux-mêmes, n'augure rien de bon.

S'il s'agissait de protéger des civils ou de lutter pour les Droits de l'Homme, il faudrait aller faire un tour auprès des alliés qataris (qui bombardent la Libye), saoudiens, pakistanais ou israéliens !

JMJ-Libye, deux sujets, deux traitements différents de l'actualité mais toujours avec un parti pris évident.

Comme aux Etats-Unis, il semble bien aujourd'hui que la droite souhaite faire du peuple français un peuple militariste toujours prêt à suivre les choix aventureux d'intervention guerrière de son président et, pour le reste, un peuple qui revienne dans le troupeau de l'Eglise, plein d'espoir pour un avenir posthume paradisiaque quand l'avenir terrestre de la majorité se transforme de plus en plus en Enfer sous les coups répêtés des milieux économiques et financiers.

"Les derniers seront les premiers" dit la Bible. Sarkozy devrait rajouter : "alors soyez les derniers sur Terre pour devenir les premiers au Ciel et laissez les pêcheurs capitalistes brûler en Enfer !".

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires