Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

10 octobre 2014 5 10 /10 /octobre /2014 09:59

Le courage des miliciens kurdes suffira-t-il à contrer le nombre et l'armement des djihadistes de Daesh ?

Si l'opinion publique soutient les combattants kurdes face aux islamistes radicaux, en est-il vraiment de même de la part des gouvernements ?

L'offensive qui a mené les djihadistes de DAESH aux abords de Kobané ne s'est pas faite en 1 jour. Il aura fallu près de dix jours pour que le front recule jusqu'à Kobané. Des journées qui auraient pu prêter à réaction de la part de la communauté internationale, ici comme sur d'autres fronts.

Mais les combattants kurdes de Syrie sont épaulés par les combattants kurdes de Turquie, proches du PKK, qui sont venus épaulés leurs frères dans un élan compréhensible de solidarité.

Or, le combat des Kurdes de Turquie pour la reconnaissance de leur identité fait l'objet d'une répression de la part des pouvoirs successifs à Ankara. La lutte armée menée par le PKK est une conséquence de cette répression.

La Turquie joue double-jeu sur le dossier de Kobané, affirmant d'un côté son soutien au combat des Kurdes mais espérant, d'un autre côté, l'élimination des rebelles kurdes, notamment des militants kurdes de Turquie. Et puis, n'oublions pas que le gouvernement islamiste d'Erdogan a soutenu la rébellion syrienne, notamment son aile islamiste, en permettant l'entrée en Syrie de matériel militaire et de djihadistes venus d'autres pays du monde.

La Turquie, pivot essentiel des Etats-Unis dans cette région, bénéficie de ce fait du soutien discret sur le dossier Kobané.

Si les troupes et les chars turcs massés près de Kobané n'interviennent pas, c'est parce qu'ils sont là pour éviter toute infiltration islamiste en Turquie et éviter, à l'inverse, toute entrée de rebelles kurdes vers la Syrie. D'ailleurs, malgré des accords avec les forces kurdes d'Iraq, le gouvernement turc a refusé le transit par son territoire de 2 000 à 3 000 combattants kurdes d'Iraq qui devaient venir épauler les combattants de Kobané.

Avec ce choix turcs de laisser écraser les Kurdes de Kobané, on comprend mieux les tergiversations occidentales. Quelques bombardements imprécis ont été menés, histoire de donner l'illusion que les occidentaux soutiennent les Kurdes. Ça, c'est pour l'opinion publique internationale !

L'idée turque relayée par François Hollande d'une zone tampon à la frontière, c'est un moyen d'occuper militairement le territoire syrien, au détriment du droit international (quoi qu'on pense de Bachar El Assad), et de reporter côté syrien toutes les bases arrières de la rébellion syrienne, actuellement en territoire turc. Rébellion dont les islamistes composent désormais l'essentiel des forces, qu'ils soient du Front Islamique (pro-saoudien), d'Al Nosra (branche officielle d'Al Qaïda) ou de Daesh (l'Etat Islmaique).

La révolte des Kurdes, en Europe comme en Turquie, vise à dénoncer cette passivité turque et occidentale, cette hypocrisie qui laisse filer le temps en espérant que l'écrasement des Kurdes ne tarde pas trop.

Comme pour la cause palestinienne, la cause kurde est prisonnière d'impératifs de géopolitique qui évacuent les notions de liberté, de souveraineté des peuples et les droits de l'Homme.

La France brillerait sur la scène internationale si elle agissait clairement en faveur des Kurdes de Kobané et d'ailleurs.

L'alignement aveugle de la France sur l'OTAN, donc sur les Etats-Unis, empêche malheureusement notre pays d'avoir une politique étrangère qui lui permette de retrouver l'image d'un pays soucieux des droits humains et de la liberté des peuples à vivre libres et en paix.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans Dans le Monde
commenter cet article

commentaires