Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 10:03

Mais où s'arrêteront-ils ? Entre l'enthousiasme des militants et sympathisants et l'inquiétude des patrons et de la droite, le Front de Gauche a provoqué un gigantesque chamboulement politique qui prend de l'ampleur.

Par quoi commencer ? Par ces foules immenses qui participent aux meetings et rassemblements ? Par la dynamique militante qui déborde le cadre des organisations politiques? Par ces sondages qui donnent désormais tous Jean-Luc Mélenchon entre 14 et 15 % ?...

L'actualité m'amène à parler en premier des meetings du Front de Gauche.

Hier, c'est Toulouse qui a connu sa vague rouge. Les avenues et rues adjacentes à la place du Capitole ont dû absorber les dizaines de milliers de participants que ne pouvait accueillir ce célèbre lieu capable pourtant d'accueillir 30 000 personnes. Une foule jeune, enthousiaste, mêlant drapeaux du Front de Gauche, drapeaux communistes et drapeaux de nos partenaires dans une fraternité contagieuse. Au total, ce serait près de 70 000 personnes qui auraient fait le déplacement pour écouter les intervenants de ce rassemblement, malgré la pluie.

Mais Toulouse n'est pas l'exception ! Cette campagne a rapidement nécessité de revoir à la hausse les capacités d'accueil des salles où se tenaient les meetings.

10 000 à Villeurbanne en février, 10 000 à Rouen le 6 mars, 23 000 à Lille la semaine dernière, 9 000 avant-hier à Limoges,... Voilà quelques chiffres qui parlent d'eux-mêmes pour les meetings !

120 000, c'est le nombre de participants à la marche parisienne du 18 mars pour reprendre la Bastille ! Qui dit mieux ?

Côté campagne, ces élections auront permis de redynamiser de nombreux militants et de voir arriver de nombreuses nouvelles têtes, nouveaux adhérents au Parti communiste (beaucoup de jeunes !) ou sympathisants d'autres courants politiques de gauche, convaincus par la démarche de rassemblement lancée par le Front de Gauche et par le charisme de son candidat à la Présidentielle.

Le résultat de cette dynamique sur le terrain se mesure aussi au quotidien, lors des distributions et des initiatives, auprès des habitants des quartiers et des villages, auprès des salariés, aux portes des usines, sur les marchés,...

De semaines en semaines, cela se traduit dans les sondages par des gains d'intention de vote du candidat Mélenchon. 1 % de plus pour tel institut de sondage, 3 % pour tel autre,... au final, ce sont entre 14 et 15 % d'intentions de vote que recueille le candidat du Front de Gauche !

On est loin des 3 à 4 % du mois de septembre !

Malgré toutes les tentatives de détourner la campagne des préoccupations populaires vers des questions de terrorisme, ce sont bien les thèmes de l'emploi, du pouvoir d'achat et de l'avenir des services publics qui occupent le devant de la scène, thèmes portés depuis des années par le PCF et le Front de Gauche.

En même temps, l'épouvantail Le Pen a perdu beaucoup de sa superbe au fur et à mesure que nous démontrions sur le terrain les similitudes entre FN et UMP sur le plan des propositions économiques et sociales. L'effondrement de l'héritière de la maison Le Pen dans les sondages (de 21 % à 13 %) éloigne le spectre d'un nouveau 2002, éliminant du même coup l'argument facile et unique du "vote utile" qu'utilisaient jusque là les socialistes pour détourner les travailleurs du Front de Gauche.

L'emploi de termes hystériques de la part de la droite et du MEDEF contre le Front de Gauche et contre Mélenchon démontre que seule sa candidature fait peur aux défenseurs des riches et du Capital !

En 6 mois de temps, avec les communistes, le Front de Gauche et Jean-Luc Mélenchon ont réussi à bousculer les certitudes de "favoris" et de médias qui rêvaient d'une élection pèpère où le peuple aurait suivi, comme un mouton, les prédictions des sondages.

Le Peuple est de retour en politique ! Le mouvement se poursuivra au delà des élections.

 Meeting Rouen Mélenchon - Foule

 Au meeting de Rouen, le 6 mars

Bastille-18-mars-2012---2.jpg

 A la Bastille, le 18 mars

Limoages-Meeting-Melenchon-4-avril-2012.jpg

 A Limoges, le 4 avrilToulouse---Meeting-Melenchon-5-avril---70-000-personnes-1.jpg

A Toulouse, le 5 avril

Partager cet article

Repost 0

commentaires