Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 08:49

Après les enfants de chômeurs privés de cantine, voilà les pauvres interdits de centre-ville !

On n'arrête pas le progrès social à droite !

Avant l'été, nous vous parlions de ce scandale des enfants de parents chômeurs ou malades qu'on interdit de cantine dans plusieurs villes aux mains de l'UMP et de ses alliés. C'était notamment le cas de Thonon-les-Bains (relire : Des enfants de chômeurs privés de cantine à Thonon-les-Bains ).

Par la suite, nous apprenions horrifiés que ces méthodes d'exclusion sociale des enfants touche désormais notre propre canton, avec les maires de Bois-le-Roi et du L'Habit qui ont pris, dans l'été, des arrêtés identiques contre les enfants des chômeurs et des travailleurs malades.

Toujours dans cette idée de cacher la misère plutôt que de la résoudre, les maires de droite ont d'autres idées. Ainsi, il ya les arrêtés anti-mendicité et les arrêtés anti-glanage.

Les arrêtés anti-mendicité sont à la mode dans toute une série de villes de droite comme Nice, Sète, Prades, Colmar ou notre voisine Chartres. On trouve même une ville social-démocrate dans la liste avec Montpellier (social-démocrate = de gauche ?...).

La contagion touche désormais une très grande ville : Marseille. Pour ramener la "tranquillité publique" sur le Vieux-Port ou près de la Gare Saint-Charles, le maire UMP de Marseille, Jean-Claude Gaudin, a donc mis en place un arrêté punissant de 38 euros toute "forme de sollicitation ou d'appel à la quête". En cas de récidive, c'est le commissariat !

Il fût un temps où Zola décrivait une France où vous pouviez aller au bagne en cas de vol d'un pain (Jean Valjean dans les "Misérables", cqfd !). Avec l'UMP, encore dix ans et on y revient !

C'est qu'il y a aussi l'arrêté anti-glanage ! Le glanage, c'est le fait de fouiller dans les poubelles.

Le maire de Nogent-sur-Marne, charmante bourgade bourgeoise de la banlieue parisienne, a décidé de punir le quidam qui "fouille dans les poubelles, crache, urine ou souille la voie publique". là aussi, c'est 38 euros puis le commissariat.

Si on peut être d'accord pour ce qui est de cracher ou d'uriner, on voit bien que ce que vise cet arrêté, ce sont les pauvres qui font les poubelles. Et si le maire publie un tel arrêté, c'est que le problème doit avoir tendance à croître !?

On se rapproche là des condamnations que l'on peut lire dans Zola : des condamnations pour misère sur la voie publique.

C'est qu'en même temps, nos responsables européens viennent de décider de diviser par quatre l'aide financière aux associations humanitaires pour leur aspect alimentaire. L'Europe ne soutiendra plus l'achat de denrées alimentaires pour leur redistribution aux familles pauvres par les associations caritatives.

Le Secours Populaire, le Secours Catholique ou les Restaux du Coeur se sont récemment exprimés fortement contre cette mesure qui leur coupe littéralement les vivres alors que les demandes explosent en France avec la crise du capitalisme.

En clair, d'un côté on limite l'aide alimentaire pour les plus démunis, de l'autre, on empêche ceux-ci d'aller déranger la bonne société en quémandant ou en faisant les poubelles. Elle est belle cette société qui se soucie tant du bien-être de ses plus faibles !

Sur le dossier de l'aide alimentaire européenne, le gouvernement fait mine d'agir, par le biais de notre parisien  téléporté en Normandie, Bruno Le Maire, ministre de l'agriculture en crise. Comme-ci le gouvernement n'avait pas droit à la parole dans cette décision avant sa publication ? Que ce serait-il passé si les associations humanitaires n'avaient pas réagi ?...

En tout état de cause, la droite nous peint, mesure après mesure, une "France de demain" (pour reprendre un slogan sarkozyste) qui fait peur : une France égoïste, qui n'avantage que les plus aisés, qui casse toutes les solidarités, sociales (Sécu,...), territoriales (casse des services publics locaux, des collectivités), et qui marginalise les classes populaires les plus pauvres.

L'idéal républicain né de la Révolution française, "Liberté-Egalité-Fraternité", est mis à mal chaque jour un peu plus, tout comme l'esprit du Conseil National de la Résistance qui a dessiné la France solidaire de la Reconstruction et des trante glorieuses.

Le nouveau souffle républicain ne viendra pas de la droite, notamment de l'héritière de la Collaboration. Elle ne viendra pas non plus d'une gauche acquise aux lois du marché et à la rigueur budgétaire.

C'est bien dans les rangs des héritiers de la Révolution de 1789 et des héritiers de la résistance qu'il faut chercher ce nouveau souffle républicain et solidaire !

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires