Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 09:17

Comme un écho de la guerre en Libye, les socialistes préparent l'opinion publique française à une intervention militaire en Syrie.

Encore une fois, nous voilà amenés à parler de la Syrie !

En cette période de crise économique et d'inertie gouvernementale face aux plans de licenciements massifs dans l'industrie, les questions de politique internationale pourraient sembler secondaires. Il n'en est rien.

Car, le cynisme de nos gouvernements sur ces questions est le miroir du cynisme de leurs politiques dans nos pays et la violence et le chaos provoqué par leurs interventions destabilise profondément des régions entières, faisant monter les tensions internationales et les groupes terroristes.

Gouvernements et médias ont beau nous présenter le monde de manière simpliste, avec un méchant régime d'un cruel dictateur face au gentil peuple défendu par une opposition sincère, plus personne ne croit aux raisons officielles de nos interventions étrangères !

Les expériences irakiennes et afghanes d'intervention militaire directe de l'Occident ayant tourné au fiasco pour nos armées, et au désastre pour les peuples concernés, nos régimes occidentaux ont conçu ces dernières années une nouvelle stratégie pour faire tomber les gouvernements qu'ils détestent : c'est la stratégie de la "rébellion populaire".

Mais, là aussi, le discours ne passe plus ! Le désastre libyen, après la chute de Mouamar Kadhafi, est dans toutes les mémoires : effondrement économique et social, montée des réseaux islamistes, dispersion des armes dans toute la Région, renforcement des réseaux terroristes régionaux avec destabilisation de pays voisins (Algérie, Mali),... Le silence des médias sur la Libye "un an après" n'empêche pas l'information de circuler.

Du coup, la situation en Syrie ne convainc pas les français.

Il n'y a pas un méchant régime Syrien mené par une clique Alaouite au service d'un dictateur, Bachar El Assad, face à une rébellion civile incarnant la volonté populaire. Par contre, il y a bien un pouvoir syrien contesté par son peuple, pour sa politique sociale essentiellement (le virage libéral ne passe pas, là-bas aussi !) et son refus de s'ouvrir à l'opposition démocratique face à une rébellion armée venue en partie de l'étranger, armée par l'étranger et contaminée par les islamistes.

Continuer d'attiser le feu en Syrie, en équipant le camp des rebelles, les français ont bien compris que cela ne pourra pas entrainer de solution politique acceptable. La violence monte et le peuple se retrouve coincé entre un gouvernement qui se braque et riposte violemment à une multitude de milices armées qui investissent les villes et villages, exposant les civils à la riposte militaire.

Comme on a pu le voir en Afghanistan, en Irak ou en Libye, l'intervention occidentale dans les affaires d'une puissance étrangère, la Syrie, ne provoque que mort et désolation et entraînera à terme un profond retour en arrière sur le plan social, sanitaire et économique du pays une fois "libéré".

Alors pourquoi un tel engagement de la France au côté des Etats-Unis, du Royaume-Uni et des pétrodictatures islamistes ? Pourquoi un gouvernement qui se dit de "gauche" poursuit-il la même stratégie que le gouvernement précédent classé bien à droite ?

C'est bien de cynisme dont il s'agit !

La France ne défend pas le peuple syrien contre son gouvernement. Ce ne sont même pas les intérêts de la France qui sont défendus.

Notre gouvernement, comme le précédent, s'aligne sur une stratégie américaine de renversement des gouvernements qui ne soumettent pas aux intérêts de ses multinationales, pétrolières notamment. Il ne s'agit pas de démocratie ou de Droits de l'Homme mais d'impérialisme.

On voit au travers de ces politiques militaristes tout le cynisme d'un capitalisme dont les gouvernements ne sont que les exécutants, un capitalisme où les multinationales se servent des états pour défendre leurs intérêts.

C'est ce qu'ils font au travers de ces interventions militaires pour la "paix" et la "démocratie" à travers le monde.

C'est ce qu'ils font au travers de l'Euro, de l'Union européenne, de l'OMC et des politiques d'austérité dans nos pays occidentaux, en France notamment.

Le peuple syrien est victime d'une lutte d'intérêts économiques pour le compte des multinationales comme le peuple français, à l'instar de ses voisins européens, est victime de la violence de la crise économique et des politiques d'austérité pour les mêmes multinationales, industrielles et financières.

En cela, la crise syrienne concerne aussi les travailleurs français.

L'argent dépensé par la France en faveur de la rébellion ne servira pas les intérêts du peuple syrien. Encore moins ceux du peuple français.

Le ton de plus en plus violent de nos ministres Fabius et Le Drian, contre la Syrie ne sont pas là pour nous rassurer. Entre un Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, qui veut éliminer Bachar El Assad, et un Jean-Yves Le Drian, ministre de la défense, qui souhaite une zone d'exclusion aérienne (comme en Libye), on sent une volonté de durcir les actions de l'Occident en Syrie, peut-être même de justifier rapidement une intervention militaire occidentale dans ce pays. L'incapacité de la rébellion armée à faire tomber le gouvernement syrien y serait-elle pour quelque chose ?

Comme en Iraq ou en Libye, l'intervention occidentale en Syrie est criminelle. Elle nuit au peuple syrien et aux peuples des pays voisins sans contribuer à une quelconque démocratisation de la Syrie.

Le président et le gouvernement français, s'ils sont socialistes, ne doivent pas s'aligner sur la politique impérialiste américaine au Moyen-Orient. Il en va de l'intérêt du peuple français comme de l'intérêt du peuple syrien.

  Rebelles-Syrie-2012.jpg

Rebelles-Syrie-2012---2.jpgDes rebelles syriens en civil au milieu des civils dans des quartiers peuplés :
bain de sang assuré face à une armée sous pression

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans Dans le Monde
commenter cet article

commentaires

Hannibal Lecteur 28/08/2012 12:31


Ce matin, j'ai lu que François Hollande menaçait la Syrie d'une intervention directe de notre armée en cas d'utilisation d'armes chimiques. La même menace qu'Obama il y a quelques jours !


 


Drôle de coïncidence !

Solidaire 28/08/2012 12:38



On va nous refaire le coup des "armes de destruction massives" de Saddam Hussein avec des documents truqués !


la seule source d'information qu'on nous présente est l'Organisation Syrienne des Droits de l'Homme, OSDH basée à Londres et proche des islamistes du mouvement des Frères Musulmans, opposés au
gouvernement syrien. Autant dire que les informations sont douteuses car empreintes de propagande pro-rébellion.


 


En tout cas, pas sûr que chinois, russes, brésiliens, sud-africains et tant d'autres pasy se laissent embobiner comme sur la Libye !


En tout cas, François Hollande a tort de faire du Sarkozy à l'international !


Il devrait s'occuper du chômage et du prix des carburants : avec 15 % de chute dans les sondages, il perd déjà tout le capital sympathie acquis lors de la campagne électorale. Qu'il se méfie !