Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 08:34

Le 11 septembre 2001 et l'effondrement des Twins Towers de New-York ont été abondemment célébrés dans les médias. La stratégie guerrière des Etats-Unis qu'ont entrainé ces événements a pourtant été oubliée.

Hier, 11 septembre, c'était le dixième anniversaire de l'effondrement des tours jumelles de New-York et de l'attentat contre le Pentagone. Les médias français ont couvert les cérémonies avec une abondance de reportages qui frise l'exagération.

En effet, hier, le Japon célébrait également la mémoire des milliers de victimes du Tsunami du 11 mars dernier, avec les conséquences que l'ont sait sur le réacteur nucléaire de Fukushima. Une actualité, par contre, complètement passée sous silence.

Avec des reportages qui se succèdent depuis plusieurs jours et des heures de directs, on aurait pu espérer de nos médias des reportages sur les suites du 11 septembre sur un plan géopolitique. Las, nos journalistes se sont coulés dans les pas des médias américains pour faire de cet anniversaire un simple rappel larmoyant à la mémoire des victimes innocentes.

Pourquoi le 11 septembre ? On ne le rappelle jamais ! Qu'est-ce qui a poussé la mouvance islamiste a attaqué ainsi les Etats-Unis ? Certainement une idée spontanée d'Oussama Ben Laden ?!...

De la même façon, les très nombreuses critiques qui pointent depuis 10 ans la suite d'erreurs des autorités américaines et des services secrets sur la préparation de ces attentats sont balayées d'un revers de main sous le vocable de "théorie du complot". Seule la version officielle ferait preuve de loi. C'est sûr que, dans leur Histoire, les Etats-Unis n'ont jamais rien cachés à leurs citoyens et au Monde ! Non ! Non ! Non !...

Plus dramatique est l'absence de critique faite des événements qu'ont entrainé ces attentats : invasion de l'Irak, invasion de l'Afghanistan, ouverture de prisons secrètes, d'extradition illégales et clandestines de supposés terroristes, torture à Guantanamo, menaces qui courent sur l'Iran ou la Syrie lois sécuritaires aux Etats-Unis et en Europe (Vigipirate renforcé en France),... Tout cela sous le couvert d'une lutte contre le terrorisme islamique.

Rappelez-vous des mensonges des autorités américaines pour justifier l'invasion de l'Irak en 2003, le renversement de Saddam Hussein et la destruction des infrastructures civiles irakiennes ! Selon les Etats-Unis, Al Qaïda y avait sa base arrière et l'Irak possédait des "armes de destruction massives". Au final : rien de tout cela. Du vent, de la manipulation pour mettre la main sur le pétrole du Golfe. Mais, au final également, le retour au Moyen-Âge d'un pays qui était l'un des plus modernes de la région, une puissance laïque avec ses universités et des femmes libres de vivre leur vie. L'Irak d'aujourd'hui, c'est l'explosion du communautarisme et la présence, désormais pour de vrai, de mouvements terroristes islamistes. Beau bilan !

De la même façon, l'invasion de l'Afghanistan visait à renverser les talibans et à instaurer la démocratie. Où en est l'Afghanistan aujourd'hui ? Si les talibans ont bien été chassés en 2001, ils sont chaque jour plus proches du pouvoir, soutenus par une part grandissante d'une population pour qui la présence d'armées étrangères, commettant régulièrement des exactions (destruction de biens, viols de femmes, bombardements de civils,...), est considérée comme une forme d'occupation. D'autant plus que le gouvernement afghan traine une réputation de corruption.

Ces deux conflits ont ouverts la voie à d'autres interventions occidentales ailleurs dans le monde.

En Côte-d'Ivoire par exemple, où le soutien actif au clan Ouattara contre le clan Gbagbo se drapait dans des considérations démocratiques. On n'entend plus parler de la Côte-d'Ivoire dans les médias. Pourtant, sur internet, se mulitiplient les accusations de massacres, de crimes politiques et de viols par les vainqueurs contre leurs anciens adversaires politiques ou des ethnies réputées favorables à Gbagbo. Même l'ONU s'en mêle ! Pourquoi ce silence gêné ? Peut-être s'agissait-il en fait de chasser un dirigeant ivoirien qui commençait à ouvrir ses marchés aux entreprises chinoises, remettant en cause les positions dominantes des grandes entreprises françaises ?...

En Libye, de la même façon, sous couvert de protéger les populations civiles de l'aviation de Kadhafi, l'OTAN a bombardé les avions libyens, puis les aéroports, puis la DCA, puis les chars, puis les casernes, puis les troupes au sol, puis les structures civiles susceptibles d'être utilisées par les partisans de Kadhafi, puis les villes elles-mêmes,... Entre 20 000 et 50 000 morts plus tard, il apparait désormais clairement que les puissances occidentales sont intervenues pour défendre une opposition montée de brics et de brocs mais favorable à nos intérêts pétroliers. On apprend ainsi qu'AVANT l'intervention, le CNT octroyait 35 % du pétrole à la France. Aux compagnies pétrolières françaises s'entend.

Afghanistan, Irak, Côte-d'Ivoire ou Libye, à chaque fois, nos gouvernements jusitifent leurs interventions militaires par des raisons démocratiques ou humanitaires. A chaque fois, ce sont les peuples qui paient, le coût de la guerre pour les peuples occidentaux, les morts et les destructions pour les peuples locaux, mais, à chaque fois, ce sont les grandes compagnies, pétrolières, de construction, d'armement ou de matières premières, qui bénéficient des retombées positives. En cela, on peut parler de guerres impérilaistes.

Et puis, justement, la lutte contre le terrorisme a justifié également un gigantesque retour en arrière dans le domaine des Droits de l'Homme. Jamais auparavant des démocraties occidentales n'ont-elles si facilement avoué l'utilisation de la torture, de la détention arbitraire et de l'enlèvement extra-judiciaire ou l'assassinat de citoyens dans un pays étranger ! Ce sont par centaines que des civils ont été internés et torturés à Guantanamo (base navale US à Cuba) ou Baghram (Iraq) ! Certains ont fini par être reconnus innocents et libérés, comme quelques citoyens français musulmans : des mois de souffrance pour rien.

Malgré ses parts d'ombre, le 11 septembre 2001 reste une tragédie pour des milliers de familles américaines qui ont perdu des leurs dans l'un ou l'autres des attentats. C'est aussi un traumatisme compréhensible pour des millions d'autres, aux Etats-Unis et à travers le monde.

Mais, le 11 septembre 2001 a été aussi le point de départ d'une riposte haineuse des puissances occidentales contre le Tiers-Monde musulman, une occasion de régler ses comptes avec des pouvoirs locaux qui ne plaisaient pas.

La violence attisant la haine et les rancoeurs, dix ans après le 11 septembre, les politiques de lutte contre le terrorisme menées par l'Occident ont accrû l'instabilité de ce Monde, ont causé la mort de centaines de milliers de civils, ont renvoyé dans la misère et dans l'obscurantisme des dizaines de millions d'autres et, finalement, ont nourri le terrorisme islamiste qu'elles étaient sensées combattre.

C'est aussi ce bilan du 11 septembre qu'il aurait été intéressant de présenter dans nos médias. C'est aussi ça l'information.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans Dans le Monde
commenter cet article

commentaires