Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 09:31

En 2009, Barack OBAMA obtenait le prix Nobel de la Paix. Cette année, c'est l'Union européenne. Humour noir ?

On a crû rêver en entendant que l'Union européenne venait de se voir attribuée le prix Nobel de la paix 2012 pour "l'ensemble de son œuvre" serait-on tenté de dire.

Mais quelle œuvre ?

L'argument principal qui a prévalu à la création de l'Europe, c'était d'en finir avec les guerres successives qui avaient divisé l'Europe. Sauf que, empêcher qu'une nouvelle guerre n'éclate, ce n'était que pour permettre aux affaires de se développer "en paix".

Les prémices de cette Europe, c'était la constitution de la CECA, la Communauté Economique du Charbon et de l'Acier, en 1955. En 20 ans, cette CECA liquida le charbonnage et la sidérurgie française et en fit de même au Bénélux.

Car, pour ce qui est des peuples, l'Europe a plutôt signifié le chant du cygne des acquis sociaux et du progrès social.

Guerre de classes

Avant que la CECA ne saigne nos mines et nos aciéries, le peuple français avait accumulé des acquis sociaux et un niveau de vie grâce à des générations de travailleurs engagés dans les luttes sociales.

C'est par le combat des mineurs et ouvriers à la fin du XIXème siècle que furent créés et reconnus Mutuelles et Syndicats. C'est aussi par le combat que fût interdit le travail des enfants (dès 8 ans !) par la suite.

Le Front Populaire de 1936 mobilisa des millions de grévistes et de manifestants et arracha des augmentations de salaire, la semaine de 40 h et les Congés payés notamment.

En 1945, au sortir d'une guerre où le patronat français avait trempé dans la collaboration (Louis Renault, le patronat des Forges,...), la puissance du Parti communiste dans l'électorat et au Conseil National de la Résistance permît d'arracher de nombreuses conquêtes sociales encore actuelles : la Sécu, la Retraite par répartition, la Fonction publique et son statut,...

Avec la Communauté Economique du Charbon et de l'Acier s'ouvrait une contre-offensive des milieux économiques et du patronat pour reprendre ces acquis sociaux.

Depuis, la libéralisation des marchés financiers et du marché de l'emploi, la création de l'euro et de la banque Centrale Européenne ont mis les peuples d'Europe en concurrence puis en concurrence avec les peuples du monde. C'est depuis une guerre économique qui s'est déclenchée !

Les conséquences, ce sont des pertes d'emplois en Europe par millions, notamment dans l'industrie, des régions ravagées par la désindustrialisation chez nous et des ressources pillées dans le Tiers-Monde, là où l'on délocalise nos entreprises et nos services, pour produire moins cher, en exploitant les travailleurs locaux et en polluant sans contraintes.

Mais, même sur un plan militaire, cette Europe n'a pas empêché les guerres !

L'Europe et l'OTAN à l'assaut du monde

Bien au contraire !

Déjà, il y a vingt ans, l'Europe n'a pas empêché en 1991 la guerre en Yougoslavie. Elle y a même pris part, au travers de l'OTAN, couvrant les atrocités croates et bosniaques pour dénoncer les atrocités serbes.

De guerres entre pays européens, ces guerres sont devenues des guerres pour le contrôle des richesses étrangères et des marchés au profit des multinationales européennes, des guerres politiques pour éliminer des dirigeants ou des régimes un peu trop indépendants. Des guerres que l'on peut qualifier d'impérialistes.

C'est le cas des guerres menées Iraq et en Libye, auxquelles les pays européens et l'Otan ont fourni argent, logistique, armes et soldats. Que dire de l'Afghanistan ?...

A chaque fois, ces actions militaires, qualifiées d'interventions humanitaires, se sont transformées en occupation, en pillage des ressources minières et pétrolières locales. Elles ont ruiné ces pays, renvoyant leurs peuples au Moyen-Âge.

Les destabilisations régionales de ces conflits sont la source de la montée des tensions religieuses qui mènent aux intégrismes.

Sur le plan de l'action international, le bilan de cette Europe de la paix est désastreux et ne contribue qu'à faire monter les tensions et les menaces terroristes en Europe.

Qu'importe du moment que les multinationales font des bénéfices sur le dos de ces pays !

Obama : de Guantanamo à Tripoli

Celui qui devait changer l'Amérique lors de son élection, en 2008, s'est mis dans les pas de son prédecesseur George W. Bush.

Le prix Nobel de la paix 2009 poursuit l'utilisation de Guantanamo, prison sans droit et sans justice où sont retenus des présumés terroristes depuis parfois dix ans !

Obama,c 'est toujours l'armée nord-américaine en Iraq et en Afghanistan.

Obama, c'est la guerre en Libye et ce sont des menaces d'intervention en Syrie et en Iran.

Obama, c'est toujours le soutien inconditionnel à l'état d'Israël, occupant de plus en plus pressant de la terre palestinienne et du Golan syrien.

Qu'il s'agisse de l'Union européenne ou de Barack Obama, le comité Nobel commet des erreurs fabuleuses en mettant à l'honneur de la paix une structure bureaucratique et un chef d'état en guerre économique contre leurs populations et en guerre armée contre plusieurs pays en développement.

On se demande d'ailleurs s'il s'agit vraiment d'erreurs, de cécité ou d'Alzheimer ?

En attribuant le prix Nobel de la paix 2012 à l'Union européenne, après Obama en 2009, le comité Nobel trahit l'esprit qui a prévalu lors de sa création et cautionne désormais ceux qui destabilise profondément la stabilité sociale et économique du monde au profit des intérêts mesquins des marchés financiers.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans Dans le Monde
commenter cet article

commentaires

Solidaire 18/10/2012 09:57


Je reprend le commentaire éclairé d'un camarade communiste parisien par rapport à ce sujet. Solidaire.


 


"Si on gratte un peu sous la propagande, on constate que l'UE n'est rien moins que pacifique. Mais comme elle n'a pas d'armée, elle peut toujours raconter qu'elle n'a pas fait la guerre, et
on aurait pu aussi bien donner le prix nobel à la Poste ou à l'EDF.


Son armée, c'est l'OTAN, et elle n'est que la roue orientale de l'axe atlantique. "


Gilles QUESTIAUX