Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 16:53

Le patron des patrons défie les politiques de débattre avec lui. 
Le PCF lui répond favorablement. Ils se donnent rendez-vous dans les colonnes de l'Humanité

Le PCF relève le gant du Medef     
Pierre contre Pierre. Ça pourrait être l’affiche alléchante d’un prochain duel de haut niveau. Pierre Gattaz d’un côté, saint patron des patrons, provocant président du Medef réclamant coup sur coup le droit de licencier sans le moindre compte à rendre, ou la suppression de l’impôt sur la fortune. De l’autre, Pierre Laurent, chef de file des communistes français, sénateur de Paris, en lutte contre les politiques d’austérité et la casse des droits des travailleurs. PCF contre Medef, une opposition d’anthologie. Une version musclée du «dialogue social», à l’heure où le Medef se radicalise.      

L’organisation patronale a en effet annoncé, à compter du 1er décembre, une grande semaine de mobilisation «pour dire le ras-le-bol et la souffrance des patrons français (sic)», expliquait récemment Geoffroy Roux de Bézieux, son numéro 2. Attendez-vous donc à voir prochainement mocassins bien cirés et jolis souliers Richelieu battre le pavé. Attendez-vous aussi à voir en face les bons godillots de ceux qui ont plus l’habitude des manifs de rues : le PCF a en effet annoncé pour les mêmes dates une «contre-semaine d’initiatives et d’actions pour rétablir la vérité».      

Voilà pour la bataille des organisations. Mais le moment fort de cette confrontation pourrait bien se jouer en face-à-face, dans un mano a mano entre les deux dirigeants. C’est Gattaz qui a commis l’imprudence de la provocation. Sur son blog, s’inquiétant non sans cynisme du fait qu’on le soupçonne de jouer un jeu de « surenchère », il écrit au détour d’un article : «Je suis ouvert au débat et suis prêt à en discuter. Mais nos politiques évitent soigneusement d’entrer dans le débat et se contentent de dire que ce n’est “pas le moment” d’en parler.» Sauf que «c’est bien au contraire le moment d’en parler, le moment de demander des comptes sur l’utilisation du CICE, le moment, arguments contre arguments, de parler des effets d’une politique d’austérité qui, comme le révèle une enquête de l’Insee sur le “portrait social de la France”, casse les vies et fait exploser les inégalités», répond le PCF par la voix de son porte-parole, Olivier Dartigolles. «Pierre Laurent répond donc favorablement à la proposition d’un débat public et contradictoire face à Pierre Gattaz», continue-t-il, défiant le patron des patrons de «ne pas “éviter soigneusement” la confrontation». Espérons que l’offre allèche Pierre Gattaz. Après tout, le PCF est pour lui un vieil ennemi de famille. Son paternel, Yvon Gattaz, déjà président du CNPF (le Medef de l’époque), n’avait-il pas déclaré qu’«on ne fait pas la même politique avec un PCF à 5% et à 20%» ?

http://www.humanite.fr/le-pcf-releve-le-gant-du-medef-558156#sthash.PCQJA95k.FmK2a2B9.dpuf

Et, pour plus de débat, rendez-vous à la Fête de l'Humanité normande, ce week-end au Parc des Expos de Rouen.
12 € les 2 jours en vente militante.
Affiche-FETE-DE-L-HUMANITE-EN-NORMANDIE.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires