Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 12:15

Mis en examen dans une affaire d'achats de voix, l'ancien maire UMP de Corbeil-Essonnes échappe à la justice grâce à la complicité de ses collègues sénateurs de droite... et d'un sénateur de gauche !

Comment un simple citoyen peut-il interpréter l'impunité dont bénéficie Serge Dassault ?

L'ancien maire UMP de Corbeil-Essonnes et sénateur du 91 est mis en examen dans une instruction ouverte depuis mars pour achat de votes, corruption, blanchiment et abus de biens sociaux. Lles magistrats s'intéressent aux élections municipales organisées en 2008, 2009 et 2010 à Corbeil-Essonnes, remportées par M. Dassault, puis par son bras droit, Jean-Pierre Bechter. Les juges s'intéressent notamment à d'importants mouvements de fonds depuis le Liban vers la France. Il est déjà impliqué dans une autre affaire, beaucoup plus grave, d'assassinat, toujours dans le cadre des municipales.

La justice, pour pouvoir l'entendre dans le dossier des achats d'électeurs, devait attendre que le Sénat lève l'immunité dont bénéficie le sénateur Dassault durant son mandat.

Malheureusement, le Bureau du Sénat s'est mis en travers de la justice mercredi 8 janvier.

"Le bureau du Sénat a examiné aujourd'hui la demande de levée d'immunité parlementaire du sénateur Serge Dassault et a rejeté, par 13 voix contre 12, et une abstention, la demande portant sur la possibilité d'un placement en garde à vue", a commenté la présidence de la Haute Assemblée.

Le bureau est composé de 26 membres dont le vote est secret: le président du Sénat, Jean-Pierre Bel (PS), les 8 vice-présidents, 3 questeurs et 14 secrétaires. Neuf appartiennent au PS, 3 au groupe communiste républicain et citoyen (CRC), un est écologiste, et un autre RDSE (à majorité PRG).

Il y a donc une majorité de 14 sénateurs de forces politiques classées à gauche dans ce Bureau et 12 sénateurs classés à droite. En clair, il y a au minimum un sénateur de "gauche" qui a voté contre la levée d'immunité parlementaire de Serge Dassault.

On sait que les 3 sénateurs communistes ont voté en faveur de cette levée de l'immunité de Serge Dassault. Comment aurait-il pu en être autrement quand ce sont les communistes de Corbeil-Essonnes, menés par Bruno Piriou, qui sont les principales victimes, avec la population, de cette fraude ?

A droite, les 10 sénateurs ont semble t-il voté en  bloc pour soutenir le sénateur UMP. Un réflexe certes politicien mais qui envoie un très mauvais signal d'impunité de la classe politique à une population française déjà en froid avec sa classe politique.

Mais que dire de ce sénateur se revendiquant de "gauche" (Socialiste, écologiste ou radical) qui a soutenu Serge Dassault ? Non seulement il ajoute de l'eau au moulin de ceux qui crient "Tous pourris !" en parlant des élus de la République, mais il contribue aussi à maintenir en place un système dont les habitants de Corbeil-Essonnes voudraient bien se débarasser !

Autant la justice et la police sont fermes vis-à-vis de salariés qui tentent de sauver leurs emplois ou d'améliorer les conditions de leurs licenciements, comme chez Good-Year, mais demeurent passifs face aux patrons voyous et spéculateurs qui ruinent ces entreprises et des bassins d'emplois entiers, autant la classe politique protège les siens mais renforce la législation contre le citoyen lambda au moindre fait divers un peu médiatisé !

En France, il y a bien une société à deux vitesses avec une justice et une police qui protègent les puissants, les riches et leurs amis politiques, avec des écoles privées et onéreuses pour les enfants de ces classes privilégiées, des quartiers chics où ils sont entre eux, et une société en crise et sans moyens pour tous les autres.

C'est ce que met en évdidence aux yeux des citoyens cette protection dont bénéficie Serge Dassault de la part de ses collègues sénateurs, de droite mais pas seulement,.

La même justice pour tous ! C'est ce qu'exigent les communistes et, notamment, le premier d'entre eux, Pierre Laurent, qui a publié un communiqué cinglant à l'annonce de cette honteuse décision.

Solidaire


Communiqué de Pierre Laurent, secrétaire national du PCF et Sénateur de Paris :

"Le bureau du Sénat a refusé, ce matin, la levée de l'immunité de Serge Dassault. 13 sénateurs ont voté contre, 12 pour et 1 s'est abstenu.
C'est une décision lamentable qui déshonore les valeurs de la République. La droite qui a fait bloc et les sénateurs de gauche qui ont manqué à ce vote sont indignes. Je suis scandalisé.
Les 3 sénateurs du groupe CRC, membres de cette commission, se sont, quant à eux, battus pour la levée de cette immunité et ont voté pour.
Les électeurs de Corbeil-Essonne doivent sanctionner les pratiques du sénateur Dassault et voter pour la liste de rassemblement conduite par Bruno Piriou. "

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires