Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 09:20

La démission de Xavier Emmanuelli, fondateur et président du Samusocial de Paris depuis 18 ans traduit le désarroi des acteurs sociaux face à une misère qui grandit alors que l'Etat se désengage fortement.

Elle aura fait du bruit, cette démission ! Fondateur du Samusocial de paris avec l'aide de jacques Chiral en 1993, Xavier Emmanuelli claque la porte sous Nicolas Sarkozy.

Cette année, les financements de l'Etat sont en baisse de près d'un quart pour le Samusocial de Paris. Le résultat, ce sont des centres qui ferment, comme celui qui accueillait il y a encore quelques semaines des dizaines de femmes seules. Incapable d'aider des familles entières, le Samusocial oriente femmes et enfants vers les services d'urgence des hôpitaux parisiens. C'est le retour au XIXème siècle !

La même situation est dénoncée depuis des mois par d'autres associations comme les Restos du Coeur, Emmaüs ou le Secours Populaire. Baisse des aides et diminution des stocks alimentaires confiés aux associations humanitaires entrainent des difficultés de gestion et de répartition auprès de nos compatriotes les plus déshérités( L'Europe bazarde l'aide aux démunis ).

Le travail de sape des valeurs de solidarité mené par la droite au pouvoir depuis quasiment 16 ans (élection de Chirac en 1995), après les désastreuses années Mittérand, laisse de plus en plus de travailleurs sur le bas côté. Même ceux qui travaillent régulièrement sont en difficultés pour trouver un logement, pour nourrir leurs enfants ou pour rembourser leurs crédits !

Dans ce contexte, c'est bien de plus de solidarité qu'a besoin notre société. Il faut épauler ceux qui sont à la rue, non pas pour seulement les abriter et les nourrir, mais pour leur permettre de trouver une issue à leur exclusion.

Il se trouve bien quelques abrutis, ici ou là sur les blogs, pour trouver à nouveau qu'on en fait trop pour les "étrangers". La confusion mentale entretenue par la droite et le FN sur la situation des étrangers en France amène certains esprits limités à confondre "étrangers" et "précaires". Il serait temps que ces esprits aveugles se rendent compte de la bêtise de leurs propos, comme si la misère ne touchait que les immigrés !

Français ou immigrés, peu importe ! Le combat contre la misère passe par la défense d'organismes comme le Samusocial car il est intolérable, dans un pays riche comme la France, d'accepter que des enfants dorment dans la rue comme dans n'importe quelle ville du Tiers-Monde !

La précarité et la misère ne sont pas des fatalités comme le chômage et les reculs sociaux !

Tout est une question de choix politiques donc de volonté. Comme le démontrait l'article d'hier (lire : Etre riche coûte de plus en plus cher !  ), les riches en France sont de plus en plus riches, extraordianirement riches. Le PIB de notre pays progresse d'années en années, signe d'un enrichissement global du pays et les dividendes des grosses sociétés cotées en Bourse progressent fortement.

Le premier combat est donc celui de l'inégalité sociale et des choix politiques qui favorisent les marchés financiers et le développement des dividendes boursiers au détriment de la rémunération du travail.

Faire baisser la misère, c'est d'abord rétablir un marché de l'emploi sain, des services publics de qualité et une école de la République qui assure son rôle de ciment social. Cela ne se fera que si toute la société évolue dans le bon sens, vers une réindustrialisation génératrice d'emplois stables, et vers une répartition équitable des richesses de ce pays, sous forme de salaires et de retraites en hausse.

Le combat pour la défense du social en France passe d'abord par un combat contre les forces politiques qui oeuvrent pour le détruire en orientant toutes les forces de l'Etat vers la satisfaction des intérêts des classes possédantes.

Défendre le social et faire reculer la misère, c'est se battre contre les partisans du libéralisme, qu'ils soient de gauche ou de droite.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires