Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 10:42

Jean-Luc Mélenchon considère Manuel Valls contaminé par l'extrême-droite. David Assouline demande au PCF de dénoncer ses propos.

Dans une interview au Journal Du Dimanche, Jean-Luc Mélenchon n'y va pas de main morte, comme d'habitude en taclant le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, qu'il considère "contaminé" par Marine Le Pen puis François Hollande, accusé d'avoir "plongé notre pays dans la déprime" avant d'affirmer que "Cet homme nous enlève le goût du futur".

Les propos de JL Mélenchon ont cette vertu de provoquer le débat.

C'est David Assouline, porte-parole du Parti socialiste qui s'est offusqué pour son parti des accusations de Jean-Luc Mélenchon.

Pour le responsable socialiste, ces propos montreraient que Mélenchon n'a qu'un ennemi : les socialistes. Mélenchon briserait le "débat démocratique" et ferait dans la "dérive politique", rien que ça !

Et le responsable socialiste d'espérer que le le PCF "se dissociera de ces propos et de ces outrances". Un vœu qui sonne comme un ordre dans une intervention où les élections municipales et la "nécessaire union de la gauche" sont brandis comme des arguments ou... des menaces.

Manque de bol ! Les communistes ne sont pas toujours d'accord avec le ton et la méthode de Jean-Luc Mélenchon mais, sur le fond, ils partagent cette fois-ci entièrement le point de vue de l'ancien candidat à l'élection présidentielle (11,1 % des voix, quand même !).

Comme l'a rappellé sur BFM-TV le porte-parole du PCF, Olivier Dartigolles, "l'outrance" était "plutôt du côté du ministre de l'Intérieur, parce que l'été de Manuel Valls est un été funeste, à la fois pour la gauche et pour la République".  Il a rappelé les propos de M. Valls "sur le voile à l'université, comme si c'était la préoccupation des Français" mais aussi "la manière dont il tente de dynamiter la loi pénale proposée par Christiane Taubira".

On pourrait rappeler également la fascination de Manuel Valls pour la chasse au Rroms façon Hortefeux.

C'est vrai que, là dessus, l'action de Manuel Valls ne brille pas par la différence comparée à l'action du gouvernement UMP précédent !

Pour ce qui est de l'action de François Hollande, et de son gouvernement (Il n'est pas seul dans l'affaire !), comment effectivement ne pas être d'accord avec les propos de Mélenchon ?

Quelqu'un voit-il depuis plus d'un an une politique différente par rapport à celle de Sarkozy ? Voit-on objectivement les choses changer sur le terrain ? Hollande s'est-il attaqué à la finance comme il le proposait lors de la campagne des Présidentielles ? Où en est-on en matière d'emploi ?...

Le gouvernement Ayrault en est réduit à faire un séminaire sur la France de 2025 pour annoncer le "bout du tunnel" ! Même eux n'y croit pas !

Là dessus, pas de désaccord non plus avec le PCF comme le précise Olivier Dartigolles pour qui "Jean-Luc (Mélenchon) dit aujourd'hui ce que le peuple de gauche ressent, c'est-à-dire une exaspération, une déception immense" par rapport à François Hollande et au gouvernement.

D'ailleurs, sur les annonces faites par le PS et le gouvernement au sujet des retraites, les communistes et leurs partenaires du Front de Gauche se retrouveront une fois de plus en opposition avec Hollande et son gouvernement dès septembre. Les communistes seront d'ailleurs le 10 septembre dans la rue au côté des centrales syndicales qui protestent contre une nouvelle remise en cause du droit à la retraite.

Comme avec l'Accord National Interprofessionnel qui a torpillé le Code du travail et fait ses premières victimes, le gouvernement socialiste de François Hollande mène sur les retraites une offensive qui fait le bonheur du patronat, comme l'a fait précédemment la droite et Sarkozy.

Les communistes veulent bien changer de discours sur le PS et sur François Hollande !

Encore faudrait-il que les socialistes mènent la politique qui les a fait élire et cesse donc de se soumettre à un "réalisme" qui n'est rien d'autre qu'une pauvre excuse pour obéir aux exigences du patronat et de la finance !

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires