Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 10:30

Encore une fois, un vote budgétaire capote au Sénat faute du soutien des élus communistes.

Une fois encore, la majorité de gauche, qui n'a que six voix d'avance, n'a pas fait bloc face à la droite UMP et UDI-UC centriste. Les sénateurs communistes ont fait bande à part en s'abstenant alors que les trois autres groupes de gauche PS, Ecologistes et RDSE (à majorité PRG) ont voté pour.

Le ministre de l'intérieur Manuel Valls (celui qui expulse autant que Hortefeux !) a regretté, sur BFMTV, que le Parti communiste "joigne ses voix à celles de la droite", rappelant que "l'Assemblée nationale aura le dernier mot". Une manière démagogique pour les socialistes d'exquiver les questions soulevées par ce vote !
C'est le quatrième texte repoussé au Sénat, après ceux sur l'énergie, la programmation budgétaire 2012-2017 et le projet de budget de la Sécurité sociale, toujours à l'initiative des communistes. "Nous ne votons pas pour ce qui nous paraît contraire à nos engagements et aux chances de réussite de la gauche", se justifient-ils dans une lettre ouverte reprochant au gouvernement de "n'avoir pas vu ou plutôt, pas voulu voir le rôle charnière de notre groupe".
"En décembre, si rien ne bouge, nous nous opposerons au projet de loi de finances rectificative", écrivent les 20 sénateurs CRC dans une lettre ouverte intitulée "débat au Sénat: pourquoi nous refusons l'austérité !". Le PLFR doit en effet, "pour l'essentiel, intégrer les dispositions du pacte de compétitivité, qui prennent à contre-pied la gauche, en allant à l'encontre des intérêts populaires", poursuivent-ils.
"Alors que le peuple a voté pour "un changement maintenant", ce sont les dogmes libéraux qui, au-delà de quelques mesures positives, perdurent. Ils ont pour nom: compétitivité, réduction des dépenses publiques et coût du travail", soulignent-ils.

C'est bien là le nœud du problème : pourquoi les communistes appuieraient-ils une politique qu'ils ont combattu sous Sarkozy ? Parce que ce sont des socialistes qui la mènent ? Absurde !
Les sénateurs CRC "ne sont pas figés dans une attitude de refus systématique et stérile. Nous avons des propositions, en particulier pour la justice sociale, pour une lutte déterminée contre le chômage avec la mesure emblématique d'interdiction des licenciements boursiers (..). Nous agissons avec détermination pour que ces propositions soient prises en compte", ajoutent-ils.
Les sénateurs CRC n'ont pas voté la ratification du traité budgétaire européen, l'instauration de la règle d'or, la loi de finances et celle de financement de la sécurité sociale, le texte sur le statut des étrangers. Ils continueront de voter en leur âme et conscience pour ou contre les propositions gouvernementales, favorablement si elles permettent de favoriser l'emploi et la redistribution des richesses à destination du peuple, défavorablement si elles continuent de faciliter l'enrichissement des classes aisées et la destruction des acquis sociaux.

Lors de la Fête de l'Humanité en Normandie, le secrétaire national du Parti communiste français, Pierre Laurent, lançait dans son discours du dimanche après-midi que "Oui ! Les communistes sont dans la majorité ! Ils sont dans la majorité populaire, celle qui a voté en mai et juin dernier pour un vrai changement de politique ! Si le gouvernement est revenu sur ses engagements électoraux, les communistes et le Front de gauche continueront de porter cette volonté majoritaire de changement exprimée au printemps dernier".

Quand on parle cohérence et continuité entre les promesses et les actes, c'est bien du côté communiste qu'il faut regarder !

Le gouvernement et les socialistes devraient réfléchir un peu plus profondément à ces votes communistes à l'Assemblée comme au Sénat et se poser la question de leur plongée dans les sondages : la faute n'est pas toujours due aux autres !

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires