Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 09:37

Combat du jour : concombre contre portable. Qui sera décrété ennemi sanitaire numéro un ?

Deux informations sanitaires font la une actuellement : les contaminations dues à une bactérie mortelle en Allemagne et les informations sur les risques de cancer liés à l'utilisation du téléphone portable. Deux informations mais deux réactions différentes des médias et des consommateurs. Entre délire paranoïaque d'un côté et boulimie consumériste, de l'autre, les réactions des citoyens sont tout sauf raisonnées !

Des "concombres tueurs", c'est comme ça que les journalistes présentent la crise sanitaire qui secoue essentiellement l'Allemagne depuis quelques jours autour d'une bactérie commune (Escherichia Coli) dans sa version tueuse. Dans le culte hygiéniste qui a envahi l'Occident ces dernières décennies, les hommes oublient que les bactéries font partie de notre quotidien, voire même qu'elles sont vitales dans notre corps. Escherichia Coli fait partie de notre flore intestinale de notre naissance à notre mort, vivant en équilibre avec notre corps depuis la nuit des temps.

Là, il s'agit d'une souche particulière, dangereuse : 16 morts recensés en Allemagne, 1 en Suède et de nombreuses personnes contaminées essentiellement en Allemagne et en Europe du nord. Ce sont les faits.

Pour le reste, les scientifiques ont bien du mal à connaître la source de la contamination.

L'hypothèse des concombres espagnols est en train de tomber : aucun élément n'accréditant cette hypothèse.

Il n'aura pas fallu grand chose pour que ce légume devienne la victime désignée des médias. D'une hypothèse scientifique, les médias en ont fait une vérité. Entre incompétence et sensationnalisme, le frais légume est devenu un tueur. La paranoïa ambiante en Occident aura fait le reste et les producteurs de concombres se retrouvent du jour au lendemain avec 80 % d'invendus. Faudra t-il demander des comptes aux médias ?

Car, l'hypothèse du concombre contaminé, si elle peut être plausible, ne signifie en rien que tous les concombres du monde deviennent tout d'un coup des poisons mortels !

Par quel mystère ce légume serait-il comestible depuis des milliers d'années et basculerait-il en un jour dans la catégorie des produits toxiques ? Posez la question aux ex-consommateurs réguliers de ce légume et vous obtiendrez au mieux une excuse du type "on ne sait jamais...".

La simple réflexion éviter ce délire : si les concombres espagnols sont en cause, pourquoi aucun cas de diarrhée hémorragique n'a t-il été recensé en Espagne ? Pourquoi seuls les allemands seraient contaminés ?

La réponse est tellement évidente : la contamination se situe entre le départ d'Espagne et le panier de la ménagère allemande ! Probablement sur le sol allemand. Qui plus est, si seuls les concombres espagnols étaient réellement en cause, pourquoi se priver de concombres français ou autres ? Et pourquoi que les concombres ?...

Cette réflexion pourtant simple a échappé au bon sens des consommateurs, harcelés par des médias à la recherche de sensationnel, de titres chocs et d'audience.

Pendant ce temps là, des scientifiques de toute la planète, réunis par l'Organisation Mondiale de la Santé à Lyon, viennent de tirer la sonnette d'alarme sur le danger potentiel que représente une utilisation importante du téléphone portable. A raison d'une demie-heure par jour, une étude menée en 2004 conclue à une nette augmentation de 40 % du risque de gliomes, un type de cancer du cerveau. Cette étude vient compléter d'autres études qui vont dans le même sens.

Depuis 2004, la puissance des portables a été diminuée mais l'utilisation de ces téléphones a largement augmenté, en durée journalière, mais aussi en catégories d'âges. Aujourd'hui, les enfants sont devenus des cibles pour les entreprises de téléphonie : grands utilisateurs et utilisateurs précoces, les risques de cancer les concernent particulièrement. A long terme...

C'est bien cette notion de long terme qui change tout dans la tête des consommateurs.

Entre un légume accusé (à tort) d'avoir tué en quelques heures quelques personnes depuis quelques jours et un appareil de communication flirtant avec les loisirs mais qui peut entrainer à long terme de graves cancers, les consommateurs préfèrent se priver de concombres que de portables.

C'est tout le paradoxe d'une humanité qui rejette de manière irrationnelle et violente des aliments lors de scandales sanitaires mais acceptant d'utiliser et de manipuler des produits clairement nocifs, cancérigènes et autres, si les risques sont à longs termes : tabacs, portables, produits chimiques ménagers, pesticides, gaz d'échappements, laine de verre,... La liste est longue. L'Union européenne avait voulu obliger les industriels à tester la toxicité de 800 molécules couramment utilisées en Europe mais les lobbyes industriels et chimiques ont réussi à enterrer le dossier.

Ouf ! Nous voilà rassurés !

L'industrie va pouvoir continuer à nous empoisonner en douceur et les épidémiologistes pourront continuer de hurler dans le vide à l'explosion des cancers et à la baisse de fertilité des hommes occidentaux.

De temps en temps, dix ou vingt morts auront droit à un traitement médiatique mais les dizaines de milliers de morts par cancer chaque année en France seront passés sous silence.

Consommez ! Consommez !

Consommez de votre naissance à votre mort ! C'est ce qui fait tourner le capitalisme !

Votre santé et celle de vos enfants ne comptent pas. La destruction de la planète ne compte pas.

Ce qui compte, c'est le chiffre d'affaires des industriels et des commerçants.

Et de temps en temps, un scandale touchera un sujet mineur, histoire de baisser la pression et de montrer que les autorités agissent. Tant pis pour le concombre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires