Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 09:22

Les urnes sont rangées. Les conseillers généraux élus. La valse des mauvaises nouvelles peut reprendre.

"Après les élections, on rase gratis !". La vieille remarque sur les campagnes électorales est toujours valable.

Même si la droite s'est cachée derrière son petit doigt pour échapper à ses responsabilités nationales, que n'a t-on pas entendu les candidats UMP, Nouveau Centre ou "Eure-Avenir" chez nous, simuler la solidarité vis-à-vis de français de plus en plus inquiets pour leur avenir ! Une solidarité de façade, le temps des élections. Maintenant que les quelques électeurs se sont exprimés et que la raclée politique est passée, le travail de sape des revenus des travailleurs peut reprendre.

C'est d'abord la hausse des tarifs de l'électricité qui est confirmée. Bien entendu, on ne nous a pas parlé de cette hausse ces deux dernières semaines. Secondaire !... Pourtant, beaucoup d'entre nous doivent déjà sérieusement surveiller leurs dépenses chaque mois ; une hausse de 5,2 % de l'électricité constituera une ponction supplémentaire insupportable pour beaucoup de familles ! La faute au pétrole et au gaz nous dit-on. Comme si il fallait oublier que 80 % de l'électricité française est d'origine nucléaire ! Et ce n'est pas Fukushima qui va renchérir cette électricité nucléaire !... Et comme si il fallait oublier aussi que dans les 20 % restants, il y a aussi l'énergie hydroélectrique !...

Il faut croire que ces 5,2 % de hausse serviront à autre chose qu'à produire de l'électricité ou à améliorer le réseau ?

Deuxième mauvaise nouvelle, la carte des suppressions de postes dans l'Education Nationale vient de sortir. Ce sont plus de 70 postes d'enseignants qui disparaissent dans l'Eure alors que les effectifs sont annoncés à la hausse en septembre, tant en école primaire qu'en collège et lycée ! C'est donc une nouvelle dégradation de l'enseignement public qui est programmée avec des fermetures de classes et même d'écoles comme dans le Vexin. Merci pour les gamins qui feront des kilomètres supplémentaires pour aller s'entasser dans des écoles surchargées loin de leur maison !

Il faut croire également que l'avenir du pays, notre jeunesse, est devenue également une variable d'ajustement dans ce gigantesque Monopoly financier qu'est devenue la France ?

Troisième mauvaise nouvelle, et celle là est locale et décevante, c'est l'apparition d'un nouvel impôt et la hausse des tarifs de l'eau sur l'agglo d'Evreux. Décevante car proposée par un président de l'agglo et maire d'Evreux sensé être de gauche.

Les calculs ont été faits. Ce nouvel impôt (la "Taxe ménage" comme l'appellent les communistes) représente environ 12 € par mois et par foyer soit 140 euros par an. De quoi laisser certains élus qualifier cette taxe de "petite somme". Sauf que, encore une fois, 12 € par mois pour un érémiste ou pour un couple qui gagne 2 000 ou même 3 000 € par mois, c'est une somme difficile à caser dans le budget ! A cela s'ajoute une hausse des tarifs de l'eau de 5 % par an pendant 5 ans !

Autant vous dire que les élus et militants communistes d'Evreux ont sorti l'artillerie lourde ces derniers jours. Ça n'a pas plu à tout le monde. Tant pis ! Les travailleurs d'abord !

Malheureusement, il s'est trouvé une majorité d'élus pour voter cette impôt hier soir à l'Agglo. 33 pour, 8 abstentions et 24 contre. Dans le camp des contre, les élus communistes et certains élus socialistes. Les communistes ne baisseront pas les bras sur ce dossier, soyez-en sûrs !

Il faut croire que, pour nos élus locaux de l'Agglomération d'Evreux, la survie financière de leurs habitants est loin d'être leur priorité ?

Décidément, les lendemains d'élections ressemblent de plus en plus à des lendemains de cuite ! Après la fête, faut payer l'addition !

Sauf que de moins en moins de personnes participent à la fête et que l'addition est de plus en plus sâlée.

Il serait temps que nous réclamions à qui de droit des comptes sur les factures qu'on nous fait rêgler !

Les communistes vont s'y employer pour ce qui touche à l'Agglo d'Evreux, pour commencer.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans Dans le département
commenter cet article

commentaires