Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 15:51

On pourrait caricaturer l ' attitude du Parti socialiste en adaptant une citation célèbre : "Le PS est au bord du gouffre ; il doit aller de l'avant !".

La déroute socialiste aux municipales est tellement forte qu'elle devrait entraîner une remise en cause profonde des choix politiques faits par le gouvernement socialiste sortant depuis deux ans. 

Mais non. 

Tel le Titanic, le PS poursuit sa trajectoire tragique vers l'iceberg libéral qui fera couler le modèle social français et les socialistes avec. 

Il semble bien que la fascination des dirigeants sociaux démocrates pour la mondialisation et les milieux financiers ait contaminé tous les pays européens. 

En Grèce et en Espagne auparavant,  la conversion des socialistes locaux aux exigences du FMI et de l' Union européenne a lourdement plombé les résultats électoraux du PASOK grec et du PSOE espagnol. 

Les socialistes français prennent la même voie. 

En pperdant un nombre important de communes et,  dans la foulée,  de nombreuses communautés de communes,  le PS s ' apprête à perdre également la majorité dans certains départements et la majorité au Sénat.

Un sabordage conscient qui va profiter politiquement à la droite au moins au début.  En tout cas, ces successions de politiques libérales,  même si elles ne plaisent pas aux Français,  permettent de réformer notre pays en profondeur pour le compte des milieux speculatifs et financiers. 

Pour la gauche radicale,  la vraie,  celle qui n'a pas renoncé à changer le monde,  les municipales ont été correctes, entre maintien de positions acquises, quelques conquêtes comme Aubervilliers ou Montreuil,  et quelques pertes,  comme Gisors dans l'Eure, là où le rassemblement de la gauche au second tour n'a pas permis de dépasser des tensions de longue date. 

Dans ce contexte de démobilisation à gauche,  c'est presque un exploit !

Avec la nomination de Manuel Valls au poste de premier ministre,  Hollande affirme que sa politique sera encore plus à droite que celle qu il menait jusque là. 

Peu importe donc le rejet des français,  Hollande et le PS préfèrent se sacrifier que désobéir aux attentes des patrons et des actionnaires. 

Espérons que les Français prendront les devants et n'attendront pas trop longtemps avant d'opter pour la gauche radicale comme les grecs et les espagnols qui s 'apprêtent à voter fortement pour nos camarades de ces pays (entre 15 et 25 %).

Le 25 mai prochain sera l'occasion pour les électeurs de donner un message clair à une classe politique soumise aux marchés,  du PS à l 'extrême droite.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires