Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 12:25

Il y a quelques semaines, les médias nous parlaient d'une baisse des loyers dans les grandes villes de France. Peut-être.

La réalité pour beaucoup de familles, ce sont des difficultés toujours plus grandes pour payer les loyers ou trouver un logement adapté, géographiquement et financièrement. La chute du nombre de mises en chantier de logements, l'an passé, ne va rien arranger.

Cette difficulté à se loger n'est pas une particularité de la ville. Dans nos villages, il devient aussi très compliqué de se loger et c'est un problème pour de nombreuses familles dont le père ou la mère travaille sur la commune. Dans ses permanences, Andrée Oger rencontre très souvent des personnes qui se trouvent dans cette situation, jusqu'à cette jeune femme qui vivait encore en décembre dernier avec son père dans une caravane dans les bois alors qu'elle allait accoucher.

La réalité, c'est cette étude de l'Institut d'aménagement et d'urbanisme d'Ile-de-France qui nous en donne une image, malheureusement limitée à l'Île de France.

Dans cette étude, ce sont quelque 350 000 ménages, soit 7 % de ceux disposant d'un logement en Ile-de-France, qui n'ont pas les revenus nécessaires pour faire face aux dépenses vitales de nourriture et d'habillement tout en assurant celles liées à l'habitation ! Enorme !

Et, pour les autres, la flambée des prix sur Paris et en petite couronne a poussé nombre de familles a emménagé "plus loin" pour trouver des logements plus grands et moins chers. Cela engendre plus de transports, en commun ou en voiture, plus de fatigue et plus de frais.

Certains, et ils sont nombreux, vont même encore plus loin et emménagent aux confins de l'ïle de France, voir au delà !

Sans parler des normands qui font le trajet quotidien pour Paris et sa banlieue pour travailler. Il faut voir le nombre de voitures stationnées aux gares d'Evreux, de Bueil, de Verneuil, de Vernon, Gaillon ou Bernay pour comprendre l'ampleur du phénomène !

Les chiffres des constructions neuves et des permis de construire sont tout aussi édifiants avec des baisses en début d'année qui vont respectivement de près de 10 % à près de 25 % !

Autant dire que le retard en logements n'est pas près d'être rattrapé !

Alors, pendant ce temps-là, de rénovation urbaine en revitalisation de quartiers, on rase des tours et des barres HLM, comme à Evreux, pour reconstruire des petits immeubles. Certes, c'est plus sympa mais là où il y avait 30 ou 40 logements, il n'y en a plus que 10 ou 20.

Le droit au logement, comme le droit au travail, on l'oublie, sont des droits constitutionnels, des droits au dessus des lois !

Il serait peut-être temps de relancer une véritable politique nationale de construction de logements sociaux en France, voire de réquisition de logements et bureaux vides, à Paris notamment !

Laisser la situation se dégrader, c'est mettre toujours plus de familles, de travailleurs, de retraités et d'enfants en difficulté.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires