Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 08:14

Vous n'en avez certainement rien à faire mais c'est pas grave ! Les grands médias n'en ont que pour le mariage du prince William et de sa future. Affligeant.

A moins de vivre dans une grotte ou de volontairement refuser toute nouvelle du monde, personne ne peut oublier qu'un mariage royal occupe depuis déjà une semaine la une des grands médias français, publics comme privés.

On se demande d'ailleurs si cela se passe bien à Londres ou s'il s'agit d'un mariage royal français ? On en viendrait même à oublier que la France est une République et que c'en est fini des titres héréditaires de chef d'état, caractère commun aux monarchies et à certaines dictatures. Certaines sont d'ailleurs les deux à la fois ! Regardez l'Arabie Saoudite !

C'est vrai qu'avec la cinquième République, le Président de la République est vite devenu une sorte de monarque, bien loin des valeurs républicaines de pouvoir du peuple par le peuple. Ce n'est pas pour rien si on surnommait François Mittérand "le sphinx" et si certains comparent Nicolas Sarkozy à "Napoléon le petit" !

Pour en revenir à nos moutons royaux, les médias français vont donc dépenser des sommes faramineuses pour couvrir un événement qui n'aura strictement aucune influence sur la vie du français, moyen ou pas. Les histoires d'amour, de pouvoir, de sous ou de c.. de la monarchie anglaise ont très peu de chances d'avoir des retombées en France, à part quand une "pauvre" fille anglaise, tombée dans la marmite infernale de la royauté, finit tristement dans un accident de voiture sous un pont parisien. Espérons pour elle que la nouvelle mariée aura un meilleur sort !

Alors, pourquoi cette débauche de moyens (publics pour certains) pour un événement qui ne nous concerne pas ?

La tradition, direz-vous ! Certes, nos médias sont coutumiers des mariages princiers. Mais le monde change !...

Peut-être faut-il voir cela comme le moyen d'endormir le bon peuple, notamment certaines âmes romantiques, avec une histoire de prince charmant qui épouse une belle et jeune paysanne ? Sortez les mouchoirs !

En guise de prince charmant, vous avez l'héritier d'une dynastie qui a couvert les atrocités commises par les troupes anglaises en Inde (famine organisée dans les années 20), en Irlande ou en Afrique du Sud, un prince qui regrette de ne pas avoir été casser du pachtoune en Afghanistan. Romantique.

Côté paysanne, la future est une fille de la bonne bourgeoisie, riche, très riche. Une roturière, certes, mais pas une pauvresse !

En tout cas, le conte de fée britannique va coûter la bagatelle de 36 millions d'euros ! Sans compter les frais liés aux milliers de policiers et autres forces de sécurité déployés depuis plusieurs jours par l'état.

On rappellera juste que la situation économique en Grande Bretagne est extrêmement mauvaise avec 20 % des jeunes au chômage, une pauvreté qui progresse et un conflit dur contre l'explosion des droits universitaires qui secoue encore le pays !

On rappellera aussi aux médias français que la situation française est elle aussi difficile, que nombre de nos compatriotes sont en grande difficulté, y compris des travailleurs avec emploi !

Tout cet étalage d'argent, ce gaspillage indécent d'argent public pour le mariage privé d'une monarchie désuète et rétrograde est mal venu au moment où les gouvernements britanniques et français serrent toujours plus le garrot de l'austérité sur leurs populations.

A cela s'ajoute le fait que la France est en guerre en Afghanistan et en Libye, et que au moins six français viennent de décéder dans un odieux attentat à Marrakech.

Ce cirque médiatique est déployé pour détourner l'attention des populations de la cruelle réalité de cette société.

Les histoires de princesse n'existent que pour faire rêver les pauvres paysannes, les consoler de leur misère quand d'autres vivent dans l'opulence.

La réalité, c'est que les lendemains qui chantent se construisent dans la lutte, pas dans les contes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires