Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 11:10

Par centaines de milliers, les travailleurs européens ont répondu à l'appel des syndicats pour une nouvelle dénonciation des choix économiques de leurs gouvernements.

Manifestacion-Huelga-general-Madrid-141112.jpg75 % de grévistes en Espagne ! La plus grande grève depuis la fin du franquisme, en 1978, et l'avènement d'un capitalisme parlementaire. Des centaines de manifestations ont rassemblé des millions de travailleurs, de retraités et de jeunes aux quatre coins du pays, dont 1 million rien qu'à Madrid. Menaces du gouvernement de la droite post-franquiste et répressions policières n'ont pas empêché le succès de cette deuxième grève générale de l'année.

les manifestants espagnols entendaient dénoncer les coupes budgétaires au bénéfice des banques, les milliers d'expulsions que subissent des familles surendettées et affectées par un chômage désormais à plus de 25 %, et le délabrement des services publics, santé et éducation en tête, après les coupes sombres engagées d'abord par le gouvernement socialiste de Zapatero, puis le gouvernement actuel de Rajoy.

Au Portugal, la nouvelle journée de mobilisation et de grève organisée par le syndicat CGTP, lié au Parti communiste, a été un énorme succès. Le syndicat socialisant UGT s'est même senti obligé d'y appeler !

Ce sont 100 000 manifestants qui ont défilé dans Lisbonne, un chiffre énorme pour ce pays, deux jours seulement après une autre importante mobilisation, contre la venue d'Angela Merkel cette fois.

Bien évidemment en Grèce, la mobilisation a été forte dans le cadre d'une semaine d'action menée par le PAME, syndicat de classe lié au Parti communiste grec. La Grèce continue de s'enfoncer dans la crise, avec une nouvelle baisse de son activité économique, 7,2 % en rythme annuel sur l'année passée ! Les mesures de rigueur imposées par la Troïka (Europe, FMI-Banque Centrale Européenne) mènent le pays à la ruine.

Ailleurs en Europe, ce sont 23 pays qui ont connu des mobilisations sociales, comme en Belgique ou en Allemagne.

Et en France ?

Si plusieurs syndicats français étaient signataires d'un appel à mobilisation (CGT, CFDT, UNSA,...), force est de constater que la mobilisation syndicale a été minimale (qui a vu un tract dans l'Eure ?), entrainant une très modeste mobilisation des travailleurs français.

Les plus importants cortèges ont réuni 20 000 manifestants à Marseille, 15 000 à Paris, 5 000 à Bordeaux, 3 000 au Havre ou 2 500 à Lille. A Evreux, nous étions environ 200 (seulement !) devant la Préfecture vers 12 h 15.

Pourtant, la situation de l'économie française est loin d'être réjouissante ! Les suppressions d'emploi se succèdent et les choix politiques du gouvernement socialiste-écologiste s'orientent de plus en plus vers une politique d'austérité qui fait la part belle aux patrons (20 milliards de cadeaux fiscaux annoncés) mais qui étrangle les travailleurs (taxe de 0,3 % sur les pensions, hausse de la TVA) et les services publics, indispensables garants de services de qualité pour tous.

D'ailleurs, ce sont désormais entre 55 et 60 % des français qui se déclarent insatisfaits de ce gouvernement et de sa politique. Beaucoup plus dans les couches populaires.

Il y a place en France pour une contestation massive de ce système économique qui ne profite qu'à une poignée de riches privilégiés et qui préfère enfoncer le peuple dans la crise plutôt que de se remettre en question !

Aujourd'hui, 26 % des français interrogés disent avoir un bonne image du Parti communiste (dont 3 % une "très bonne image"). De quoi ouvrir des perspectives pour une remontée d'influence du seul courant politique qui souhaite remettre en cause les bases mêmes de cette société : le système inégalitaire capitaliste qui confisque les richesses économiques pour le bénéfice de la minorité de possédants du capital.

26 % des français ont une bonne opinion du PCF ! Plus demain si d'autres nous rejoignent, diffusent nos idées !

Alors oui, un Parti communiste plus fort, ce sera un appui politique pour des mobilisations populaires massives, pour que les travailleurs reprennent l'offensive et arrête le mouvement actuel de reculs sociaux que nous subissons ! C'était le cas en 1936, en 1947, en 1968 ! Ça le sera encore demain !

Ensemble nous sommes plus forts ! En Europe comme en France !

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans Dans le Monde
commenter cet article

commentaires