Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 11:07

Le Comité Représentatif (selon lui) des Institutions Juives de France (CRIF) continue de partiquer un amalgame politique entre antisémitisme et antisionisme.

Peut-on être contre la politique de l'état d'Israël en Palestine sans être antisémite ? Bien évidemment, oui !

On peut être contre la politique du gouvernement russe sans être anti-slave, contre la politique de Sarkozy et Hollande sans être anti-français, etc.

Mais, pour les plus ardents défenseurs de l'état d'Israël, l'amalgame est devenue la dernière des lignes de défense. Impossible de critiquer désormais les actes de l'état israélien sans être taxé d'antisémitisme et d'être rabaissé au même rang que les nazillons et autres nostalgiques d'Auschwitz !

Pourtant, oui, nous assumons notre solidarité avec le peuple palestinien et nous continuons de dénoncer la politique d'Apartheid pratiquée par l'état israélien en Palestine, sa politique de colonisation qui s'accélère, la construction d'un mur de la honte qui va diviser la Cisjordanie, le blocus de Gaza comme les crimes répêtés de ce pays contre les Droits de l'Homme, notamment les Droits des enfants !

Cela ne correspond absolument pas à un blanc-seing accordé aux mouvements palestiniens les plus radicaux.

Mais, les communistes sont toujours au côté des plus faibles, des opprimés, qui sont, dans ce cas, les palestiniens.

Alors que la crise touche également Israël et que la misère y grandit, il serait temps, pour le bien des israéliens eux-mêmes, que les forces politiques de ce pays arrêtent de jouer la politique de la tension et de se servir d'un sionisme exacerbé pour capitaliser électoralement les voix d'israéliens à qui on inculque quotidiennement une peur de l'arabe, du musulman.

En France, à jouer la carte de l'amalgame entre antisémitisme et antisionisme, ce Comité autoproclamé représentatif commet une erreur majeure et dépasse les limites de ses fonctions.

L'erreur du CRIF, c'est qu'il nourrit lui-même l'antisémitisme en jouant la confusion entre la politique de l'état israélien et l'ensemble des juifs de France. Beaucoup d'entre eux, d'ailleurs, refusent cet amalgame ! A force de dresser un parallèle entre Israël et tous les juifs du monde, certains esprits finissent par sombrer dans l'antisémitisme à force d'indignation contre les crimes impunis d'Israël. 

Le CRIF dépasse ses fonctions en jouant le rôle de porte-parole zélé et aveugle des intérêts d'un pays étranger, sur des règles qui plus est, confessionnelles. Que dirait l'opinion si des structures représentatives des musulmans de France se permettaient constamment de prendre la défense de l'Arabie Saoudite, du Qatar ou de tout autre pays musulman, faisant flèche de tout bois à la moindre critique par un responsable politique français ?

Pour l'intérêt des israéliens comme des palestiniens, pour l'intérêt des juifs de France comme de la concorde religieuse, le CRIF et son président seraient bien avisés de se contenter de défendre les intérêts moraux des juifs de France, et de jouer le rôle de modérateurs en ces temps troubles de montée de l'intolérance et de retour de la peste brune.

Pour notre part, l'antifascisme et l'internationalisme communistes sont des valeurs que nous ne renieront jamais. L'égalité entre tous les hommes, par delà les origines ethniques ou religieuses, nous amène à critiquer ceux et celles qui ne respectent pas les valeurs humaines essentielles qui sont les nôtres.

Si l'état d'Israël ne veut pas subir nos critiques, qu'il change de politique !

Solidaire


Un communiqué de Jean-Claude Lefort, Président de l'Association France-Palestine Solidarité, ancien député communiste du Val-de-Marne :

"Roger Cukierman a évoqué la progression spectaculaire du Front national avec "sa cohorte d'antisémites, de vichystes et de négationnistes réfugiés derrière sa dirigeante, attentive à ne pas commettre d'impair". Mais il a également dénoncé, à l'extrême gauche, " l'antisionisme, nouvel habit de l'antisémitisme. Car s'il n'est pas convenable d'être antisémite, il est élégant de fustiger l'État d'Israël".

Non, M. Cukierman on ne peut mélanger et mettre sur un pied d'égalité une idéologie et ce qui n'est pas une opinion mais un délit. Il veut tout "simplement" par ce tour de passe-passe bâillonner la liberté d'expression. Insupportable.

Le président du CRIF s'est également étonné que les appels au boycottage en France ciblent un seul des 200 pays de l'ONU. Roger Cukierman a également "suggéré que la France se démarque du reste du monde et reconnaisse Jérusalem comme la capitale d'Israël". Rien de moins !

Outre un soutien ostensible à la violation du droit international, est-ce la rôle du CRIF de prendre pareille position extrémiste ? Insupportable. "

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires