Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 13:34

Le nouveau gouvernement Valls 2 confirme la dérive libérale de François Hollande.

Personne n'attendait de miracle de la publication des membres du nouveau gouvernement Valls hier soir. Il n'y a effectivement pas eu de miracle.

Si l'essentiel des membres sortant ont été reconduits dans leurs fonctions, d'autres ont simplement changé de fauteuil, au gré des départs du gouvernement.

Ainsi, en dehors d'Arnaud Montebourg et d'Aurélie Filipetti dont les départs avaient été annoncés, Benoît Hamon et Frédéric Cuvilliez quittent le gouvernement.

Ces départs ont laissé vacants respectivement les postes de ministre de l'économie, ministre de la culture, ministre de l'éducation et secrétaire d'état aux transports. D'importantes charges tout de même !

En dehors de Frédéric Cuvilliez, les trois autres sortent du gouvernement pour désaccord avec la ligne politique jugée trop libérale du tandem Hollande - Valls.

A leur place, ce sont des socialistes libéraux qui entrent au gouvernement.

Ainsi, en lieu et place d'un Montebourg qui affirmait défendre l'industrie et le made in France (avec peu de résultats, avouons le !), c'est Emmanuel Macron qui reprend le stratégique ministère de l'économie.

Emmanuel Macron est âgé de 36 ans, ce qui en fait sans aucun doute l'un des plus jeunes ministres à avoir occupé ce poste, il est énarque (promotion Léopold Sédar Senghor, 2004) et inspecteur des finances. Un gars du peuple, quoi !

Il était jusqu'à mi-juin secrétaire général adjoint de l'Elysée et conseillait le président de la République sur les questions économiques et financières, notamment les dossiers d'économie internationale et du G20.

Selon l'entourage de François Hollande, " Il a joué un rôle-clé dans le dossier Alstom" . On connait le résultat !

Emmanuel Macron avait auparavant été en 2007 rapporteur général adjoint puis membre de la Commission pour la libération de la croissance française, lancée sous la présidence de Nicolas Sarkozy et présidée par Jacques Attali. Une référence parfaite pour entrer dans un gouvernement UMP.

Puis en 2008, il a rejoint le privé en tant que banquier d'affaires chez Rothschild. Début 2012, il est nommé gérant et se retrouve à piloter l'une des plus grosses négociations de l'année (le rachat par Nestlé d'une filiale de Pfizer). Cette transaction évaluée à plus de 9 milliards d'euros lui a permis de devenir millionnaire.      

Difficile avec cette nomination de ne pas dénoncer, à nouveau, l'abandon des belles envolées de la campagne présidentielle quand François Hollande, alors candidat, faisait de la Finance son ennemi.

Aujourd'hui, le ver est dans le fruit.

Avec un banquier millionnaire au ministère de l'industrie, c'est la voix de la finance qui entre au gouvernement !

Au final, ce petit remaniement n'aura été qu'un camouflet pour l'aile gauche du Parti socialiste et un bras d'honneur supplémentaire aux nombreux Français qui ont cru au changement annoncé par François Hollande.

L'inefficacité de l'aile gauche du PS, en interne comme à l'Assemblée, où ils se sont systématiquement courbés devant les ordres de l'Elysée, laisse peu de chance à l'apparition d'une opposition de gauche au PS par ce biais.

Reste le Parti communiste et le Front de Gauche pour incarner en France la seule et réelle alternative politique aux forces libérales, de gauche comme de droite.

Une réalité à prendre en compte pour les élus locaux qui voteront aux Sénatoriales le 28 septembre prochain et pour les électeurs et militants socialistes qui seront appelés à voter aux élections départementales et régionales de fin 2015.

Le virage social-libéral assumé du Parti socialiste et de son gouvernement doit amener à une prise de conscience des militants et électeurs socialistes opposés au libéralisme qu'ils doivent contribuer au rassemblement de la gauche de transformation sociale que représente le Front de Gauche.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires