Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 09:45

Malgré une actualité sociale toujours occultée dans les médias, 800 manifestants à Evreux et 260 000 nationalement ont rejeté le Pacte de responsabilité proposé par le gouvernement pour le compte du MEDEF.

A vrai dire, les raisons de manifester hier étaient nombreuses. Si le Pacte de responsabilité et ses 35 milliards d'allègements de cotisations sociales supplémentaires pour les entreprises, sans aucune contrepartie, occupait le devant des revendications, d'autres sujets tout aussi importants faisaient partis des thèmes de la journée : le refus du blocage des pensions de retraite complémentaire, la défense des services publics et, plus généralement, le rejet des politiques d'austérité qui justifient toutes ces attaques contre les salariés.

La difficulté des syndicats a mobilisé massivement, à la hauteur des enjeux, est réelle. Elle tient autant à une certaine désillusion entretenue par les médias, certains syndicats et partis politiques, qu'à une forme de désintérêt, là aussi entretenu par des médias qui passent ces sujets sociaux, pourtant majeurs, en arrière plan d'une actualité où même les résultats sportifs sont plus prioritaires que l'emploi et les salaires !

Malgré tout, ce sont quand même 260 000 salariés qui sont descendus dans les rues de France, au sein de 140 cortèges, pour exprimer leur désacoord sur ces questions !

Dans l'Eure, ce sont 800 personnes qui ont défilé deux heures durant dans les rues d'Evreux. On est loin des foules du mouvement contre la Réforme Sarkozy-Fillon des retraites, mais bien au dessus de la précédente mobilisation de février !

FO et CGT se partageaient l'essentiel du cortège, complété syndicalement par les enseignants de la FSU et les militants des syndicats SUD et Solidaires.

Politiquement, le Parti communiste était clairement présent, avec une trentaine de militants clairement identifiés, dont plusieurs têtes de listes et candidats aux Municipales d'Evreux (Thierry Desfresnes), Vernon (Jean-Luc Lecomte), Louviers (Claudine Dutheil), Brionne (Gérard Grimault) ou Etrépagny (Danielle Bonnette). Pour le Front de Gauche, on notait la présence notamment de candidats à BErnay, dont le tête de liste Pascal Didtsch.

NPA et Lutte Ouvrière complétaient un tableau politique bien évidemment abandonné par les autres formations politiques, toutes acquises à l'austérité.

Comme le rappelait Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste, dans la manifestation parisienne, les élections municipales du dimanche 23 mars doivent être l'occasion de sanctionner les politiques d'austérité et de choisir des candidats qui défendront les communes et les politiques de solidarité et de services publics face à des budgets en baisse imposés par le gouvernement.

  Manif-18-mars-2014---Evreux---Austerite---pacte-de-respon.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans Dans le département
commenter cet article

commentaires