Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 15:48

Un électorat de gauche déboussolé et un électorat de droite et FN mobilisé : tels sont les conséquences de près de deux ans de gouvernement socialiste-écologiste !

Doit-on être surpris par les résultats des élections municipales de ce dimanche ? Malheureusement non !

Après près de deux ans de gouvernement Ayrault et de présidence de François Hollande, toutes les enquêtes d'opinion confirmaient ce que les élections partielles montraient : l'électorat qui a voté François Hollande en avril et mai 2012 est aujourd'hui en grande partie évaporé. La colère face aux engagements trahis et un rejet d'une classe politique qui mène la même politique quellle que soit la couleur politique ont terriblement démobilisé une partie de l'électorat de gauche, poussant certains vers des votes douteux.

Cela fait près de deux ans que syndicats et partis de la gauche alternative, comme le Parti communiste, dénoncent les orientations politiques libérales prises par le PS et les écologistes au pouvoir et appelent leurs militants et leurs électeurs à se mobiliser dans la rue et dans les urnes pour exiger, enfin, une autre politique, en rupture avec les choix financiers capitalistes.

Malheureusement, le Parti socialiste et ses alliés sont restés sourds à ces appels.

Et c'est l'ensemble des forces qui composent cette gauche qui vient de subir un échec aux élections municipales. Même si les enjeux locaux ont largement joué, l'impact de la crise économique et des choix politiques gouvernementaux est évident lors de ce scrutin !

A droite, si la mobilisation semble avoir été forte, la vague brune du Front National n'a pas l'ampleur annoncée et revendiquée par la fille du fondateur de la maison FN : le FN fait son entrée dans nombre de conseils municipaux, c'est vrai, mais sur des résultats électoraux conformes aux résultats des Présidentielles 2012.

Le Parti communiste garde ses communes... et progresse ?

Les communistes, pour leur part, ont tenté de montrer l'existence d'une alternative politique à la soumission au capitalisme mondialisé. Avec leurs moyens et face à des médias qui favorisaient obstinément le Front National, les militants communistes et du Front de Gauche ont mené campagne sur l'idée de la défense d'une gestion de proximité et solidaire au niveau des communes.

Le résultat de nos candidats traduit à la fois un bon résultat et une déception. Un bon résultat dans un contexte mauvais à gauche mais une déception compte-tenu du nombre d'électeurs de gauche qui n'ont pas perçu l'utilité du vote communiste ou Front de Gauche pour cette élection. Il nous reste beaucoup de travail pour mobiliser les travailleurs, dans les luttes et dans les urnes, notamment avec les prochaines élections européennes !

Ce qu'on peut noter, nationalement, c'est que le parti communiste conserve dès le premier tour les communes de Malakoff, Bagneux, Gennevilliers, Nanterre, dans le 92, Bonneuil, Gentilly, Valenton, dans le 94, Pierrelaye, Bezon dans le 95, Achères, Limay et La Verrière dans le 78, Bris sous Forges, Grigny, Morsang, Saulx les Chartreux dans l'Essonne et La Courneuve dans le 93. Il conserve aussi dès le premier tour les communes de Fosses, Alonnes, Saint-Pierre des Corps, Ploufragan, La Grand Combes, Coucy le Chateau, Tarnos, Chalette sur Loing, Saran, Mont Saint Martin, Saint Amand les Eaux, Montataire, Avion, Ricamarie, Saint Etienne du Rouvray, Gonfrevfille l'Orcher, Grand-Couronne, Harfleur, le Tréport,... et une foultitude de villes et villages du Nord-Pas de Calais et d'ailleurs !

Le PCF est en bonne position pour conserver Dieppe, Saint-Denis, Bagnolet, Ivry, Vitry sur Seine, Fontenay sous Bois, Chevilly la Rue,Vierzon, Champigny sur Marne,Echirolles, Fontaine, Saint Martin d'Hère, Aubagne, Gardanne... et pour l'emporter à Calais, Aubervilliers, Montreuil.      

En Haute-Normandie

L'emblématique résultat de Dieppe, avec Sébastien Jumel et ses 45 % au premier tour, malgré une liste PS-Divers droite (! !), tire les résultats communistes et Front de Gauche de la Région.

D'autres excellents résultats sont enregistrés en Seine-Maritime comme à Gonfreville-l'Orcher (85 % pour la liste de Jean-Paul Lecoq), ou Saint Etienne du Rouvray (près de 85 % pour la liste de Hubert Wulfranc) ou les 100 % à Ourville-la-Rivière (Noël Levillain) et Ymare (Philippe Guilliot) pour ne citer que ces quelques communes.

Dans l'Eure, Gaëtan Levitre et son équipe sont réélus au premier tour sur Alizay (1 seule liste !), tout comme François Gantier à Gravigny et Jacky Fleith à Montaure.

A Brionne, Gérard Grimault obtient 42 % des voix malgré une liste socialiste.

A Gisors, Marcel Larmanou est devancé de peu par l'UMP (250 voix) avec une liste PS qui a fait le choix, depuis des années, d'attaquer le PCF plutôt que la droite. Les ambitions politiciennes au PS prennent le dessus sur l'intérêt des gisorsiens.

A Etrépagny, la liste menée par le divers gauche Jean-Jacques Pilinski et les communistes, obtient 16,66 % des suffrages.

A Igoville, la liste de Thomas Lerat, décroche 1 siège et 12,52 % des voix malgré seulement deux semaines de campagne !

A Evreux, Thierry Desfresnes obtient un intéressant 11 % des voix face à un maire radical et socialiste, Michel Champredon, en plein naufrage.

A Vernon, Jean-Luc Lecomte obtient 7,69 %, là aussi, avec un maire socialiste Philippe N Guyen Thanh, en passe de perdre sa mairie.

Enfin, la liste Front de Gauche menée par Pascal Didtsch obtient 9,16 % des voix.

Le PCF aura des élus dans ces communes mais également sur d'autres communes comme Charleval, Pont-Audemer, Serquigny ou Val-de-Reuil.

Sur notre canton, notons la large victoire de Serge Masson, face à une liste de droite qui cachait son identité, et la très très courte victoire de Rosine Coulong (de 4 voix) qui est passé du PS à divers droite en cours de mandat !

L'évidence des résultats montre un net recul pour les partis au pouvoir actuellement, un désaveu d'une ligne social-démocrate passée dans le rang de l'ennemi libéral.

Les communistes et leurs partenaires démontrent qu'ils tiennent le choc, malgré le recul à gauche, signe qu'on différencie bien nos positions de celles du gouvernement.

Verrons-nous dimanche 30 mars au soir le PCF renforcer ses positions ? Ce sera possible sur des villes importantes comme Calais (Jacky Hénin), Aubervilliers (Pascal Beaudet), Montreuil ou Sète (François Liberti). A suivre !

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires