Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 09:18

Après la guerre Copé-Fillon pour le contrôle de l'appareil politique nationale, c'est au tour des caciques parisiens de s'affronter.

La culture du débat et de la démocratie n'est vraiment pas une habitude au sein du parti unique de la droite !

L'épisode Fillon-Copé a occupé le devant de la scène médiatique durant des mois. Même si les choses semblent s'être apaisés sur ce front, c'est d'abord un arrangement entre équipes qui permet de calmer le jeu pour l'instant, Fillon préférant se concentrer sur sa candidature aux Présidentielles. Lui aussi y pense le matin en se rasant !...

Avec ces arrangements d'appareil, on est loin du règlement du problème de fonds qui avait provoqué cette querelle interne : la légitimité du scrutin !

Au niveau parisien, pour les primaires aux Municipales de 2014, c'est un nouveau front qui s'est ouvert.

A la différence de la guerre des chefs nationale, les seconds couteaux n'ont pas reculé face aux favoris des clans principaux du parti. Si Bruno Le Maire, par exemple, a préféré jeté l'éponge à la présidence de l'UMP, de peur de l'échec, les "petits" candidats parisiens sont à l'origine de la bronca sur la primaire parisienne.

Là aussi, il semble que la querelle se concentre sur la validité d'un scrutin où d'illustres inconnus ont pu voter (plusieurs fois) par internet quand des militants confirmés n'ont pu, eux, validé leurs votes. De quoi faire naître un sentiment de fraude chez certains...

Sans parler d'une influence brune sur ce scrutin, avec des opposants au mariage pour tous qui cherchent à noyauter le scrutin !

La fédération UMP de la capitale, qui espérait de 50.000 à 60.000 votants pour rentrer dans ses frais, ne tablait plus en fin de semaine dernière que sur une vingtaine de mille.

Bref ! Cette Primaire tourne au flop, politiquement et financièrement.

Après l'épisode Fillon-Copé, la direction nationale du Parti a retenu la leçon et a décidé de mettre l'éteignoir sur cette querelle, forçant les belligérants au silence. On n'en saura pas plus au moins avant les querelles d'après dépouillement.

L'UMP a la culture de l'entreprise : le boss parle, les cadres appliquent. On comprend que la démocratie soit si difficile à mettre en place au sein du parti unique de la droite !

On ne saurait que conseiller à la droite française d'arrêter de vouloir paraître démocratique !

Comme au bon vieux temps du RPR, la droite française ne marche jamais mieux que quand les ordres viennent d'en haut, avec des cadres comme rouages et des militants comme ouvriers d'une entreprise tournée vers le culte du chef et la défense des intérêts des entreprises.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires

Eric RUIZ 04/06/2013 16:21


20 074 votants et une Fédération qui revendique 28 234 adhérents au 15 mars 2013 !


Moins de votants dans une primaire ouverte aux non-adhérents que le nombre d'adhérents de ce Parti ? Vous parlez d'un flop !...


Dans ce fiasco, on prend pas en compte pas les multi-votants dont on ne connait pas le nombre mais qu'Antoine Rufenacht reconnait...


Et Copé qui se plante lui-même un couteau dans le dos en affirmant que son parti "apprend la démocratie" !


Quelle farce !

Solidaire 04/06/2013 16:24


Les Guignols peuvent reprendre en direct les échanges et les événements ! Une farce mais tragique quand on sait le poids électoral que représente encore la droite française et qui est tapie
derrière elle.