Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 16:40

Reportage devant les bureaux du Medef mardi soir, où des communistes parisiens ont appelé à manifester pour réagir à la semaine lancée par l’organisation patronale.

« On ne peut pas laisser le patronat raconter ses mensonges sans réagir »
Coiffés de hauts de forme, imposant cigare au bec et posant pour les photographes devant un charriot rempli de (faux) billets de banque, des militants communistes ne passent pas inaperçus ce mardi soir à Paris. D’autant plus que la scène se déroule dans ce qu’il est convenu d’appeler les beaux quartiers, à deux pas de l’école militaire, juste en face des services du Medef, avenue Bosquet. « Nous avons appelé à cette mobilisation symbolique non seulement pour tourner en ridicule le grand patronat et ses amis, explique Igor Zamichiei, le secrétaire du PCF dans la capitale, mais nous ne pouvions pas rester sans répliquer dans la semaine de revendications orchestrée par le patronat ».
"François Hollande fait une politique de droite"
 Dans le cortège qui dans la nuit froide et humide se rend jusqu’à l’ambassade du Luxembourg, où une banderole déployée proclame « ici paradis fiscal », Elyane, venue de de Sartrouville (Yvelines) dénonce « ces patrons qui s’en mettent plein les poches, alors que salariés et retraités nous avons de moins en moins de moyens. Mon fils est tout juste arrivé à décrocher enfin un CDI… à trente ans passés. Cette situation est lamentable. Je suis extrêmement déçue, François Hollande fait une politique de droite ».
A deux pas de la tour Eiffel, qui scintille de tous ses feux, sur le boulevard Rapp, Jean-Pierre venu lui de Boulogne Billancourt (Hauts-de-Seine) « en veut beaucoup au grand patronat qui se fiche de nous. Depuis une trentaine d’années, il obtient cadeaux et exonérations de toutes sortes, et il en redemande toujours davantage » peste-t-il. « Et puis l’opération du Medef cette semaine est une grosse manipulation, explique son voisin, car on nous fait croire que les PME auraient les mêmes intérêts que les grands groupes du cac 40. C’est archi faux, les petites entreprises ont des difficultés réelles et le plus souvent elles sont justement pressurées par les grands groupes »…

"On ne peut pas laisser le patronat raconter des mensonges sans réagir"
 Au milieu de la chaussée, alors que la circulation est momentanément stoppée par la police, Pierre Laurent, secrétaire national du PCF prend ensuite la parole devant les manifestants et la presse pour expliquer « que l’on ne peut pas laisser le patronat raconter ses mensonges sans réagir. Par exemple il explique que les entreprises sont écrasées par la fiscalité, alors qu’en réalité, et on le constate au Parlement avec les chiffres du budget en débat, le rendement de l’impôt sur les sociétés est en baisse et rapporte désormais six fois moins que la TVA payée par l’ensembles de la population (…) Nous en avons assez de cette indécence des patrons ». Et Pierre Laurent tout en condamnant la « politique inconséquente » du gouvernement, et la future loi du ministre Macron qui « après les cadeaux fiscaux de plusieurs dizaines de milliards va accélérer la dérèglementation sociale » a appelé « tous ceux qui se reconnaissent dans les valeurs de la gauche à se rassembler pour dire stop ».
D’autres rassemblements sont prévus dans plusieurs localités et départements dans les prochains jours, comme ce mercredi midi à Lyon, ou encore jeudi à Clichy dans les Hauts-de-Seine, dans le Val-de-Marne …

http://www.humanite.fr/ne-peut-pas-laisser-le-patronat-raconter-ses-mensonges-sans-reagir-559250#sthash.yHGNycGf.WZfWuJoV.dpbs

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires