Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 08:56

Ce week-end, le Parti Communiste Français organisait une conférence nationale sur le thème des présidentielles tandis que Europe Ecologie - Les Verts tenait son congrès. Deux versions du débat interne où l'on voit qui fait de la politique et qui fait dans la foire d'empoigne.

Délégué à Montreuil ce week-end, j'ai vécu trois jours d'un débat interne au PCF à la fois intense et historique sur la question de la stratégie électorale des communistes pour les élections de 2012, présidentielle et législatives.

Les journalistes, avant, pendant et après cette conférence, martèlent que le PCF a fait son choix et que Jean-Luc Mélanchon sera le candidat du Front de Gauche pour les Présidentielles 2012.

Une affirmation assez loin de la réalité pourtant. Il est vrai que nombre de journalistes seraient tellement heureux de voir disparaître le PCF que la moindre information allant dans ce sens, où suggérant que celui serait absent en tant que tel d'une élection, suffit à les rendre sourds à la réalité.

C'est que les débats lors de cette conférence ont surtout montrer l'attachement des délégués, donc des communistes, à leur idéal et au parti qui porte cet idéal, le PCF. De là, les débats sur la stratégie de Front de Gauche a occupé une partie importante des débats. une partie seulement car les médias oublient de parler des initiatives lancées par le PCF sur d'autres sujets, comme la Campagne "contre la vie chère" que nous relayons dans l'Eure et sur nos cantons du sud du département, ou la bataille pour que la France reconnaisse la Palestine comme état souverain, par exemple.

Pour en revenir au Front de Gauche, les avis sont nuancés voire divergents.

Et parmi la grande majorité de communistes qui défendent cette idée de Front de Gauche, aucun n'affiche un autre discours que celui d'un Front qui permette la libre expression et le développement du PCF. A ce titre, la question de savoir si le candidat à la candidature Jean-Luc Mélenchon est le meilleur candidat possible pour les Présidentielles ne recueille pas un soutien franc et massif, loin de là !

Les débats de cette conférence nationale ont fait largement évoluer un document de résolution qui faisait la part belle au président du parti de Gauche.

Au final, c'est bien la réaffirmation d'une dynamique à la base, respectant les communistes, qui ressort de cette conférence. Même si le document final met en avant la candidature de Mélenchon à la Présidentielle de 2012, c'est au titre de la Conférence nationale, et non pas du PCF ! Car, le PCF, ce sont d'abord les communistes. Et ceux-ci auront la possibilité de donner leur avis au travers d'un bulletin de vote qui reprendra, à égalité, les trois candidatures restantes à l'issue de cette Conférence : Jean-Luc Mélenchon, donc, mais aussi André Chassaigne, qui a les faveurs de très nombreux militants et responsables communistes, et, enfin, Emmanuel Dan-Trang, seul candidat à se positionner en dehors du Front de Gauche.

D'ailleurs, si le texte de résolution a recueilli au final le suffrage de 63,6 %, cela ne signifie pas que tout les votants soutiennent la candidature de Mélenchon. Il faut y voir plutôt une façon d'accepter un texte de compromis interne.

Malgré des positions parfois contradictoires, les communistes auront su, sans anathèmes, se mettre d'accord sur un vote démocratique et le choix souverain de leur favori pour les Présidentielles. Les 15 et 16 juin, ce sont 130 000 communistes qui seront invités à  s'exprimer.

Les verts... de rage !

A l'inverse des débats matûres au sein du PCF, le mouvement écologiste continue imperturbablement ses querelles internes et son absence de respect des avis majoritaires.

Fâché d'être minoritaire, Daniel Cohn-Bendit a choisi de bouder le congrès, tandis que son frère Gaby appelait à faire candidature commune avec le PS dès le premier tour. Enfin, Nicolas Hulot, récent candidat à la candidature et chouchou des médias, lui, a prôné une alliance avec Jean-Louis Borloo, avant d'être repris par la direction de EELV. Il avait peut-être oublié les quatre ans passés par Borloo au gouvernement de Sarkozy ?

Bref ! Un grand écart politique et stratégique, un orchestre sans musiciens et sans partitions. EELV ressemble de plus en plus à une cacophonie politique, digne de feu le parti Les Verts, avec un positionnement politique qui penche de plus en plus vers le centre... gauche ?... droit ?...

En définitive, ce sont 24 000 adhérents d'Europe Ecologie - Les Verts qui devront trancher en quatre candidats. Le poids des personnalités pèsera certainement beaucoup dans leur choix vu que personne ne connait ni le programme ni la stratégie d'alliance (gauche ou droite) de l'un des favoris, Nicolas Hulot.

Deux organisations politiques et deux cultures politiques différentes.

Caricaturés depuis si longtemps, les communistes français font preuve de maturité et d'un esprit de démocratie qui, d'évidence, n'atteint toujours pas le fonctionnement des écologistes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires