Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 08:48

Le week-end dernier (5 juin), les portugais étaient appelés à des Législatives anticipées. Les socialistes au pouvoir ont connu une véritable défaite. Les communistes gagnent un député.

Depuis des mois, les portugais sont menacés par un durcissement d'une austérité déjà implacable par un accord de "sauvetage" mené par le gouvernement socialiste sortant et ses partenaires du FMI et de l'Union européenne. La "Troïka" comme l'appellent les portugais.

Durant la campagne électorale, la mobilisation sociale n'a pas cessé. Le syndicat majoritaire, la CGTP, est en première ligne.

Au final, c'est une véritable déroute pour le Parti socialiste au pouvoir. Il chute lourdement à 28,05 % des voix, perdant 8,5 % sur les élections précédentes en 2009 !

Les partis de droite ont mené campagne, comme d'habitude, le visage dissimulé. Ils ont critiqué la gestion de la crise par le PS mais n'ont jamis reconnu clairement leur accord avec les positions de la Troïka. De ce fait, ils bénéficient de la déroute socialiste. Le PSD ("social-démocrate", comme quoi les noms ne veulent rien dire !) réalise un score historique avec 38,63 % des voix (+ 9,52 %) et le Parti populaire (droite extrême) confirme son bon score de 2009 à 11,74 % des voix.

A eux deux, les partis de droite auront la majorité absolue aved 129 députés sur les 230 que compte le Parlement.

Plus à gauche, le Bloc de Gauche (BE) chute vertigineusement de 9,81 % et 16 députés en 2009 à seulement 5,19 % et 8 députés désormais. Le BE est une alliance hétéroclite d'anciens socialistes, d'anciens communistes et de militans d'extrême-gauche que les médias espéraient voir détrôner définitivement le PC portugais. L'opportunisme politique de ce bloc l'a amené à soutenir dès le premier tour le candidat socialiste aux Présidentielles il y a quelques mois. Les électeurs ont pour beaucoup compris qu'il n'y avait rien à espérer de ce côté-ci de l'échiquier politique.

Pour sa part, le Parti communiste portugais (PCP), au sein de la Coalition Démocratique Unitaire (CDU, avec les Verts notamment), réalise un bon score à 7,94 % des voix. Cela ne constitue qu'un léger progrès en pourcentage (+ 0,08 %) mais lui permet de gagner un siège dans une province où il n'en avait plus depuis 20 ans (Faro). Il aura désormais 16 députés contre 15 précédemment.

C'est la seule force de gauche qui progresse ! Cela dans un contexte où, évidemment, les médias ont joué la carte de la censure sur cette force, mettant en avant les échanges entre PS et PSD/PP pour jouer la carte d'une bipolarisation qui ne change rien pour le peuple et permet aux forces du capital de garder le pouvoir.

Défaite du parti au pouvoir ("socialiste"), victoire par défaut d'une droite qui ment sur son programme et consolidation des forces de classe,... tel est le bilan de l'élection portugaise. Ces résultats font dire au secrétaire général du PCP, Jeronimo De Sousa, sa confiance en l'avenir, "confiance dans la lutte et la résistance de millions de portugais – même ceux qui aujourd'hui ayant voté pour les partis de la troika se joindront rapidement à nous dans la défense de leurs droits", ..."confiance que dans cette lutte, dans la lutte de masses qui suivra, ils compteront avec la présence, la cohérence et la combativité des députés communistes et verts, mais aussi avec notre force et détermination pour défendre à leurs côtés leurs droits et l'emploi, combattre la précarité, augmenter les salaires et les retraites, revaloriser la production nationale, soutenir les petits et moyens agriculteurs et les PME, faire payer aux banques, aux grands groupes économiques et aux grandes fortunes le prix de la crise qu'ils ont eux-mêmes provoqué."

Comme quoi, de la France au Portugal, d'un gouvernement de la gauche sociale-libérale ou d'un gouvernement de droite, les mesures sont toujours défavorables au peuple.

Espérons que les français sauront, comme les portugais, se lever et résister aux mesures d'austérité voulues par les milieux financiers.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans Dans le Monde
commenter cet article

commentaires