Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 08:36

Une fois n'est pas coutume, j'aborderai sur ce blog un débat interne au PCF : celui sur les présidentielles.

Et oui ! Certains regardent toujours le parti communiste comme une sorte d'organisation monolithique où les décisions sont prises par la direction nationale, voire par le seul secrétaire national, avant d'être relayée vers des adhérents réduits à de simples exécutants. C'est cette image d'Epinal que véhiculent les médias. C'est de bonne guerre ! ils sont là, après tout, pour défendre le système capitaliste et nous vendre la soupe de l'économie de marché, à force de publicités, d'émissions de télé-achat, de jeux débiles où l'on gagne beaucoup d'argent,... De politique et de débat citoyen, il n'en est pas question à la télévision.

Cette organisation pyramidale, on la trouve sur la droite de l'échiquier politique, à l'UMP et au FN, notamment, où c'est le National qui donne les consignes et désigne les candidats. On l'a bien vu dans l'Eure aux législatives de 2007 avec le parachutage de Bruno Le Maire ou aux dernières cantonales avec le renvoi de Myrtil Visquenel, conseiller général de Cormeilles, remplacé par plus gradé que lui, l'ex-ministre Hervé Morin. Casse-toi de là que j'm'y mette !...

Au Parti communiste, on tente de faire vivre une démocratie interne. Pas toujours facile, la démocratie ! Elle doit permettre la libre expression de tous et le choix collectif mais elle ne doit pas cristalliser les débats, créer des clans, diviser.

L'actuel débat sur les élections présidentielles en est l'illustration.

Le débat ne date pas du week-end dernier, ni même d'il y a quelques mois. C'est un débat qui prend ses racines dans le lancement par le PCF du Front de Gauche à l'automne 2008.

La question qui travaille les communistes n'est pas de savoir qui doit porter les couleurs du Front de Gauche aux présidentielles 2012 mais de définir un objectif et un contenu à cette candidature. Quel message doit porter ce candidat ? De là viendra le choix du candidat soutenu par les communistes.

Sur cette question, les avis sont partagés.

D'un côté, une grande partie de la direction nationale, autour de Pierre Laurent et Marie-Georges Buffet, considère qu'il faut regarder l'ensemble Présidentielles-Législatives et porter un message de rassemblement autour du Front de gauche. Pour eux, c'est Jean-Luc Mélanchon qui porte le mieux ce message pour les présidentielles. C'est ce qu'ils ont exprimé lors du Comité national de ce week-end.

D'un autre côté, une partie importante des membres du Comité national, notamment de nombreux secrétaires départementaux (qui représentent les fédérations), considèrent que ce message du Front de Gauche ne peut être porté que par un candidat capable de rassembler l'ensemble des forces qui composent le Front de Gauche, et, dans ce cadre, la force essentielle de ce Front, les militants du Parti communiste. Un candidat qui se doit d'être rassembleur et qui, pour cela, doit  travailler collectivement et n'exprime pas des positions qui n'ont jamais été discutées ou n'apparait pas constamment comme agressif, ce qui est malheureusement le cas de Jean-Luc Mélanchon. Dans ce cadre, de nombreux militants et responsables du PCF soutiennent la candidature de André Chassaigne, député du Puy-de-Dôme. Son écoute, son esprit de synthèse et son excellent travail de rassemblement en Auvergne lui valent une bonne image au sein du PCF.

Troisième approche, bien différente, celle d'André Gérin, député du Rhône, et, depuis peu, d'Emmanuel Dang-Tran, membre du Comité national du PCF. Ceux que les médias qualifient caricaturalement d orthodoxes ou d'identitaires, défendent l'idée d'une candidature avant tout communiste. partant du constat que l'existence et le travail militant du Front de Gauche ne tiennent que par l'implication des militants communistes, ils considèrent que la dynamique de rassemblement populaire peut se faire autour d'un candidat communiste. Face à un système capitaliste en crise profonde et à une régression sociale majeure, ils proposent de défendre des mesures radicales, en rupture avec le système actuel, notamment la sortie de l'Union européenne et de l'Euro, perçus comme des outils de destruction des acquis démocratiques et sociaux des peuples européens.

Quatre stratégies sont donc avancées. Elles représentent trois postures différentes : une candidature du Front de Gauche autour d'un candidat non communiste, une candidature du Front de Gauche autour d'un candidat communiste ou une candidature de rassemblement autour d'un candidat communiste.

Même si Pierre Laurent et Marie-Georges Buffet se sont exprimés pour la première solution et soutiennent la candidature de Jean-Luc Mélanchon, le vote du texte du Comité National, plus consensuel, n'a recueilli que 83 voix en sa faveur avec 30 votes contre et 9 abstentions, soit 69 %, ce qui laisse présager des débats riches, voire vifs, dans les cellules et les sections !

Loin d'être clos, le débat démocratique sur la stratégie des communistes pour les Présidentielles va se poursuivre jusqu'au mois de juin. Débats en cellules et sections et vote des adhérents en juin permettront aux militants communistes d'arrêter leur position.

Qui de Mélanchon, Chassaigne, Gérin ou Dang-Tran aura le soutien du PCF ? La question est loin d'être aussi clairement tranchée que le disent les médias.

PCF---Candidats-presidentielles.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires

Mrs Marx 11/04/2011 19:47



Hello !


J'aime toujours autant ton esprit critique, ton esprit de synthèse et tes talents d'écrivain ! = D


Néanmoins, j'aurai juste une question... La faute, assez récurrente, marque-t-elle ton aversion pour Mélenchon, ou bien elle n'est pas intentionnelle ?


Bonne continuation Mr R. ! 



Solidaire 11/04/2011 20:07



Merci pour le commentaire ! C'est toujours plaisant.


Pour ce qui est de Jean-Luc MélEnchon, j'avoue que c'est une erreur involontaire ! Honte à moi !


Dont acte.