Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 09:51

Mardi 6 mars, Hall des Expos de Rouen. Parmi les nombreuses propositions de Jean-Luc Mélenchon, au nom du Front de Gauche, figure l'idée d'un impôt destiné aux exilés fiscaux.

Reprenant un cas qu'il connait bien, celui des députés européens qui paient les impôts de la Belgique, siège de l'Union européenne puis la différence avec les impôts français, Jean-Luc Mélenchon propose d'élargir ce système à tous ceux qui sont partis en Suisse, au Luxembourg ou dans un autre paradis fiscal afin d'échapper au fisc français. Cette mesure, qui vise autant les grandes fortunes des affaires que celles du sport, permettrait de faire rentrer dans les caisses de l'Etat des sommes collossales, issues des richesses produites en France, en faisant payer aux exilés fiscaux la différence entre ce qu'ils paient dans leur pays d'accueil (d'exil) et ce qu'ils devraient payer en France. C'est ce qu'il appelle, un impôt différentiel.

Avec cet impôt, l'intérêt d'un exil fiscal serait sérieusement atténué, pour ne pas dire nul ! D'autant plus que Jean-Luc Mélenchon propose également d'interdire aux exilés fiscaux toute responsabilité exécutive dans une entreprise installée en France et, pour les sportifs, le droit de porter le maillot de l'équipe nationale.

Pour le Front de Gauche, celui qui travaille en France doit payer des impôts en France. Ce n'est pas négociable.

Alors, lorsque on entend hier soir sur TF1, Nicolas Sarkozy proposer cette idée, comme si elle venait de lui, on se demande si le poste n'est pas dérèglé ?

Ce Sarkozy, tout de même ! Que ne fera t-il pas pour remonter dans les sondages ! Entre une soudaine compassion pour les français et des provocations extrémistes à destination de l'électorat réactionnaire, le candidat de la droite UMP manœuvre pour ratisser un électorat populaire qui lui échappe.

Ne nous trompons pas ! Entre les promesses de campagne du candidat Sarkozy et ce qu'il fera, il y aura le même écart qu'entre les promesses du candidat Sarkozy de 2007 et le bilan du président Sarkozy de 2012 ! C'est Docteur Jekyll et Mister Hyde !

Nous prend t-il vraiment pour des gogos ?

Déjà en 2007, nous n'avions de cesse de dénoncer la démagogie de celui qui fut ministre de l'intérieur et ministre des finances de Chirac pendant cinq longues années. Sa campagne autour du slogan "travailler plus pour gagner plus" et autour de son image de futur "président du pouvoir d'achat", tout cela s'est transformé le soir même de son élection en "président des riches", avec une soirée passée au Fouquet's, sur les Champs Elysées, avec l'aristocratie financière.

Elu en mai, il a fait voté dès juin le bouclier fiscal et la Loi de Régulation de l'Economie, deux mesures qui ont offert aux plus riches une protection fiscale absolue, et aux grandes entreprises de la distribution, un contrôle accru sur les prix d'achat aux paysans. Et ne parlons de la suite, nous en parlons souvent ici !

Le Sarkozy 2012 sent bien qu'une partie de son électorat à suivi le chant de la sirène brune Le Pen (qui mènera la France dans des eaux troubles où elle se noiera). Depuis des années, à coup de chasse aux immigrés, de mesures policières et de phrases douteuses, la droite française dérive elle aussi vers le FN. Il ne s'agit plus seulement de mimer le FN pour reconquérir son électorat, non ! Dasormais, il semble bien qu'une partie de la droite française, héritière du gaullisme au travers du défunt RPR, ait enterré la Résistance et le nécessaire cordon sanitaire entre les républicains et l'extrême-droite en créant l'UMP et en choisissant Sarkozy comme leader.

Mais, Sarkozy sait qu'il a été élu en créant un mirage social qui a embobiné de nombreux travailleurs en 2007. Pour se maintenir au pouvoir, Sarkozy sait qu'il doit ouvrir des perspectives sociales aux ouvriers et employés de France.

Or, le social et le souci des difficultés des travailleurs, ce n'est pas une préoccupation des cadres d'un parti qui représente les beaux quartiers des villes bourgeoises des Hauts-de-Seine !

Que connait Sarkozy, ancien maire de Neuilly des difficultés des habitants de La Madeleine à Evreux ou de nos villages autour de Saint André ? Que connait Bruno Le Maire, responsable du programme de Sarkozy, aux habitants de notre circonscription, lui qui habite un très chic quartier parisien et qui ne vient ici que pour faire briller son image ?

Rien.

Ne connaissant rien aux difficultés du peuple français et n'ayant donc rien à leur proposer, la droite de Sarkozy et Le Maire va chercher dans les programmes de la gauche radicale des critiques du système et des propositions pour donner un vernis social à sa campagne, un nouveau mensonge comme en 2007.

Hypocrisie numéro 1 : la semaine dernière, Sarkozy découvrait que la majorité des entreprises du CAC 40 ne paye pas d'impôts sur les sociétés, malgré des profits énormes. C'est pourtant grâce aux mesures fiscales que la droite a mis en place et face à l'existence des paradis fiscaux que cela est possible !

Hypocrisie numéro 2 : cette semaine, Sarkozy découvre que les retraites chapeaux existent, alors que c'est une mesure que dénoncent les communistes et les syndicats depuis des années, notamment depuis 2008 alors que des entreprises délocalisaient et licenciaient des milliers de salariés alors que leurs grands patrons partaient avec des retraites indécentes en fin de mandat !

Hypocrisie numéro 3 : voilà que Sarkozy veut lutter contre l'évasion fiscale des plus riches alors que ceux qui en bénéficient font partie de ces propres soutiens, artistes (comme Halliday), grands patrons et même anciens sénateurs  (Paul Dubrule en Suisse) !

Le pire, c'est que cette illusion sociale semble convaincre une partie de l'électorat populaire !

Pour combattre cette démagogie qui navigue entre les poubelles du fascisme et l'espérance sociale, c'est aujourd'hui le Front de Gauche, avec Jean-Luc Mélenchon et le Parti Communiste, qui mènent aujourd'hui la campagne la plus clairement antifasciste et la plus construite politiquement. Que Sarkozy en vienne à reprendre nos thèmes est un signe !

Avec à nouveau un sondage à 10 % et un progrès de 1 % en quelques semaines, Jean-Luc Mélenchon retient l'attention d'un nombre croissant de nos concitoyens, notamment chez les travailleurs des classes populaires.

Pour battre Sarkozy et sa sirène brune, nous devons amplifier l'impact de la campagne du Front de Gauche et la place du Parti communiste sur le terrain !

Vous pouvez participer à cette dynamique ! Rejoignez-nous !

Partager cet article

Repost 0

commentaires