Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 14:30

Manquait plus que lui !

La France va vraiment mal.

L'impopularité historique du Président de la République et de son gouvernement rendent désormais plausibles la candidature de Nicolas Sarkozy en 2017 au titre d'une droite une nouvelle fois recomposée.

Ce sera une première : jamais un Président battu ne s'était jusque là représenté aux suffrages des Français !

Autre nouveauté : jamais un Président sortant n'a eu autant de casseroles judiciaires aux fesses !

Que la droite puisse envisager de présenter comme candidat unique aux Présidentielles 2017 un Président rejeté par les Français à l'issue de son mandat et qui est menacé par la justice, cela en dit long sur le niveau politique de notre pays !

D'ailleurs, il n'aura pas fallu longtemps pour que Nicolas Sarkozy retrouve le chemin des caniveaux en affirmant sa "honte" devant l'attitude de la France face à l'Allemagne sur les questions budgétaires. Comme si le débat politique ne pouvait s'élever au delà de l'insulte, par exemple par une analyse et des propositions qu'aurait pu faire Sarkozy s'il avait été aux manettes de la France ?

Ceci étant, Sarkozy, l'homme qui a endetté la France de 600 milliards d'euros pour sauver ses copains du secteur bancaire, est mal placé pour proposer des solutions sur ce sujet !

De fait, la droite surfe sur le rejet du gouvernement social-libéral par les Français et l'espoir de voir Marine Le Pen passer devant le candidat socialiste en 2017. A ce jeu sulfureux où la droite espère l'arrivée du diable, Nicolas Sarkozy espère sortir vainqueur.

Dangereux.

Dangereux pour la démocratie car l'expérience de 2002, et le duel présidentiel de Jacques Chirac contre Jean-Marie Le Pen, ne s'est pas déroulée dans le même contexte que celui dans lequel se déroulera le scrutin de 2017 ! Nicolas Sarkozy a été battu par François Hollande entre sa présidence et cette nouvelle candidature, ce qui n'était pas le cas de Jacques Chirac, et ce dernier n'avait pas encore trop d'enquêtes sur le dos en 2002 ! Ensuite, Marine Le Pen a réussi à faire avaler à bon nombre de Français qu'elle n'était pas la tenante d'une idéologie d'extrême-droite.

Plus politiquement parlant, que propose Sarkozy au peuple de France si ce n'est la même politique qu'il a menée entre 2007 et 2012 et qui a conduit à son rejet par les Français ?

Entre une social-démocratie qui s'est vendue au libéralisme et à abandonner tout objectif de changement de société, et une droite qui fait appel au candidat perdant de 2012, bling-bling et réactionnaire, l'alternative est ailleurs.

Cette alternative, bien entendu, ne peut être à l'extrême-droite, chez une Marine Le Pen qui présente le visage faussement souriant d'un mouvement qui continue de porter son idéologie de haine et d'exclusion.

Non. L'alternative est ailleurs, dans la gauche des valeurs et des combats sociaux, celle qui n'a pas renié la classe ouvrière et les milieux populaires.

La France, forte de son potentiel humain et productrice d'immenses richesses qui partent dans les poches de quelques milliers de capitalistes, cette France peut redevenir un pays solidaire, partageur, fier, où l'emploi ne manque pas.

Cette France, c'est celle de 36, celle de la Libération, celle de mai 68, c'est la France populaire et solidaire, celle des travailleurs en lutte, du syndicalisme conquérant et d'un Parti communiste soutenu par les milieux populaires.

Pour éviter le duel sinistre qu'on nous prépare en 2017 entre un Nicolas Sarkozy revanchard et le sourire carnassier de l'hégérie de l'extrême-droite, une gauche combative, anticapitaliste et solidaire, forte est plus que nécessaire.

Cela passera notamment par le renforcement de ses bases électorales, aux Sénatoriales de dimanche prochain, où concoure André Oger avec le Front de Gauche, ou bien aux Départementales de mars 2015 et aux Régionales de novembre 2015.

Cela passera aussi par un renforcement militants pour développer, plus nombreux, le travail d'explication et de conviction nécessaire pour ouvrir les esprits à l'espoir d'une alternative politique au capitalisme de crise et de régression que nous proposent tous les autres partis.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires