Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 10:35

Avec un an et demi de recul, on ne peut plus parler d'errements mais de choix libéraux assumés.

Cela ressemble à la méthode Coué : se répêter sans cesse que tout va mieux. Cela y ressemble tellement que l'on peut se demander s'il s'agit d'aveuglement complétée de surdité ou bien d'une façon de mentir aux français en tentant de camoufler les raisons des choix gouvernementaux.

SMIC : toujours plus minimum

Il y a eu, il y a quelques jours, la minable revalorisation du SMIC de 1,1 %. Une revalorisation qui représente la somme royale de 15 euros par mois, bien loin des records atteints par les salaires et avantages financiers des grands patrons.

Ces 1,1 % de hausse du SMIC représentent l'équivalent de la hausse des prix mais seront avalés par la hausse de la TVA qui se met en place au 1er janvier.

En clair, le pouvoir d'achat de millions de salariés payés au SMIC va reculer cette année encore.

Mais qu'est-ce que valent ces millions de petites gens qui vit dans des HLM et des villages perdus par rapport à quelques centaines de grands patrons et haut cadres que fréquentent régulièrement nos élites socialistes et écologistes ?...

Chômage : moins de plus ou plus de moins ?

Pour le chômage, le discours actuel est le même que celui des dizaines de gouvernements précédents : "Attendez un peu ! Le chômage va bientôt baisser !". Certains parlaient de "bout du tunnel" (Valéry Giscard d'Estaing), ceux d'aujourd'hui parlent de "courbe du chômage qui va s'inverser" ou même "qui a commencé" à s'inverser.

Malheureusement, face à une croissance annoncée comme "poussive" à seulement 0,9 %, l'INSEE ne croit pas à une baisse du chômage en 2014. Le chiffre habituellement avancé pour une baisse notable du chômage, c'est une croissance de 3 %. On en est loin !

Qu'à cela ne tienne, François Hollande réinvente l'économie et disqualifie l'INSEE !

Le locataire de l'Elysée (à titre gracieux), trouve quand même le moyen de dire tout et son contraire en quelques phrases histoires de faire rentrer les chiffres réels dans ses hypothèses farfelues.

Il reconnait d'abord que la situation est défavorable : "Est-ce qu'avec 0,9% de croissance, le chômage se réduit ? Non, puisque vous savez qu'en France, il y a une augmentation de la population active".

Et, dans la foulée, il entre dans une démonstration pour prouver que sa politique peut transcender la réalité : "Alors pourquoi je confirme l'inversion de la courbe de chômage ? Parce que nous avons mis en place une politique pour les jeunes avec les contrats de génération avec, surtout, les emplois d'avenir et, pas simplement pour les jeunes, les emplois aidés".

Les chiffres ne sont pas bons ? Qu'importe la réalité ! C'est moins bon que si c'était mieux mais moins pire que si c'était pire donc ce sera mieux...

Réforme des Retraites : vote en catimini

De la même façon, mais plus discrètement, la majorité parlementaire socialiste, écologiste et radical de gauche a entériné hier une réforme des retraites qui recule l'âge de départ en retraite et va dégrader les montants des pensions.

Malgré l'opposition de gauche à cette réforme, menée par les députés communistes et Front de gauche, et partagée par quelques courageux députés de l'aile gauche du Parti socialiste, la réforme a été votée hier.

Si nos médias ont bien fait leur travail d'amuseurs de galerie en omettant complètement de traiter du sujet, on peut regretter le silence de crypte des syndicats de travailleurs depuis quelques semaines. pas un rassemblement d'organisé ce jour là !...

Sale boulot

Avec tous ces sujets, et tous ceux qui précédaient, comme les 20 milliards d'euros d'allègements supplémentaires pour les entreprises ou l'accord national interprofessionnel de début d'année qui commence à nuire aux travailleurs victimes de plans sociaux, le bilan socialiste depuis l'arrivée au pouvoir de François Hollande et de sa majorité est aussi libéral et antisocial que celui de leurs prédecesseurs !

Toutes ces décisions, l'incapacité des socialistes à remettre en cause leurs choix et les conséquences de leurs choix, tout cela peut s'expliquer par la conversion des partis socialistes européens au libéralisme dans les années 80-90 mais aussi par le fruit du bombardement médiatique permanent sur la "fatalité" du capitalisme et la "nécessité" de faire des "efforts" pour rendre "compétitive" notre économie et "réduire la dette publique". Ce conditionnement idéologique est puissant et touche d'ailleurs toute la population, pas que les socialistes !

Mais, au niveau de son élite, on peut réellement hésiter entre aveuglement et hypocrisie.

Coupés des réalités du terrain, ne fréquentant que d'autres hauts cadres politiques ou des personnes issues des classes possédantes, les dirigeants socialistes ont soit sombré dans l'autoconviction et l'autosatisfaction, incapables d'entendre et de voir la souffrance et la colère sourde des français, soit ils servent désormais les intérêts d'une élite sociale dont ils font souvent partie (voir les patrimoines des dirigeants socialistes) et jouent la comédie devant micros et caméras pour tromper leur monde.

Sur le terrain, nombre de militants socialistes ou d'électeurs de gauche s'intérrogent et s'inquiètent des choix gouvernementaux. C'est aux actes que l'on doit juger les gens, non pas à leurs promesses !

Pendant que ce gouvernement s'évertue à faire le sale boulot du capitalisme, stérilisant toute opposition populaire, c'est aux militants sincères du PS, dans les associations et syndicats, d'agir avec ceux qui souhaitent réellement mettre en place une politique au service du peuple et des travailleurs

L'année 2014 peut donner aux militants et sympathisants de gauche l'occasion de se rassembler, dans les luttes, dans les campagnes contre la hausse de la TVA et pour une fiscalité juste et dans les campagnes électorales, municipales et européennes.

Comme toujours, c'est aux militants politiquement conscientisés d'aider le peuple à reprendre son destin en main.

Le passé nous a montré l'exemple de nombreuses fois. Un nouveau Front populaire est possible.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires