Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 08:24

Toujours battu dans les sondages, le candidat de l'alliance UMP-FN doit être battu le 6 mai et, après lui, ses candidats aux Législatives les 10 et 17 juin.

Après Marine Le Pen qui n'ose pas se mouiller en sa faveur (bein que...), c'est au tour de François Bayrou de lâcher le dernier candidat de droite encore en course.

Il s'agit d'une première historique : jamais auparavant un des deux candidats retenu pour le second tour ne s'était retrouvé sans aucun soutien d'au moins un candidat battu au premier tour ! Et comme il s'agit du président sortant, le symbole est encore plus fort.

Pour autant, si l'on en croit les sondages (faut-il les croire ?), les jeux ne serait pas fait et Sarkozy remonte à 47,5 % d'intentions de vote.

A se demander si les français ne sont pas maso ?

Sarkozy, c'est un bilan catastrophique pour le pays et les travailleurs, c'est un chômage qui a explosé et qui devrait dépasser les 10 % avant la fin de l'année, c'est plus de 200 milliards d'argent public pour renflouer les banques spéculatrices en 2008 et 2009 qui ont fait exploser la dette publique, c'est le recul de l'âge de la retraite, la fermeture de tribunaux, d'écoles ou d'hôpitaux, ce sont plus de 100 000 postes supprimés dans les services de l'Etat (premier licencieur de France !), c'est une dégradation des règles du travail qui accroissent la précarité, ce sont des dizaines de milliards d'euros de cadeaux fiscaux aux plus riches chaque année (niches fiscales, ISF, bouclier fiscal), c'est la guerre en Libye, l'alignement sur les Etats-Unis et l'OTAN, c'est l'annonce d'une austérité renforcée dans le cadre de traités européens imposés contre la volonté du peuple français (Traité Merkel et, souvenez-vous, le traité de Lisbonne en 2007 !),...

Avec tout cela, comment voter pour ce candidat le 6 mai prochain quand on est salarié, fonctionnaire ou ouvrier notamment, retraité, jeune ou patriote ?

Certes, le vote Hollande n'ouvrira pas les portes d'une société meilleure. Nous sommes d'accord.

La priorité aujourd'hui est bien d'en finir avec un pouvoir de droite qui mène depuis cinq ans une politique de régression sociale comme jamais la France n'en avait vécue depuis la Libération !

Le 6 mai, la priorité, c'est donc de battre Sarkozy et de la battre franchement.

La campagne s'arrête ce soir mais chacun, autour de soi, peut encore en parler à ses proches.

Mais ensuite ?

Ensuite, c'est à la majorité parlementaire actuelle, UMP et Nouveau Centre, qu'il faudra s'attaquer.

Sans députés pour appuyer Sarkozy, celui-ci n'aurait jamais pu mener la politique qu'il a mené. Toutes ses réformes, celles des retraites, de la Justice, Hadopi ou les budgets d'austérité, tout cela est à mettre sur le bilan des députés de droite. Et des candidats UMP.

Dans notre département, quatre députés sur cinq sont UMP alors que 50 % des eurois votent à gauche.

A l'occasion des Législatives, le 10 juin prochain, il sera nécessaire de punir sévèrement ces députés qui ont soutenu la politique de Nicolas Sarkozy.

Dans notre circonscription, quelle chance ! Nous aurons un ministre de Sarkozy comme candidat !

L'ex-villepiniste Bruno Le Maire, passé dans le camps adverse pour sa carrière, est aujourd'hui ministre d'une agriculture qui a perdu 25 % de ces effectifs depuis dix ans et qui voit disparaître ses élevages, ses maraîchers et ses arboriculteurs sur l'autel de la concurrence libre et non faussée, leitmotiv d'une droite au service des multinationales.

Pour les Législatives, la droite sera donc notre adversaire, celle de la classe ouvrière comme de tous les travailleurs.

Mais pour qui voter ?

Comme au niveau national, l'élection de François Hollande ne fera pas tout.

Bien timoré sur les question social, le futur président socialiste (le moindre mal, répétons-le !) devra s'appuyer sur une majorité parlementaire.

Si nous voulons une véritable politique de rupture avec les choix libéraux de ces trente dernières années et remettre l'Humain au coeur des choix politiques, avant la finance et l'égoïsme des capitalistes, il faudra que le prochain gouvernement soit aiguilloné par un Parlement réellement de la gauche combative.

Aux législatives, il ne devra pas y avoir de majorité sans Front de Gauche, sans députés communistes.

Les 10 et 17 juin prochain, dans la prolongation des Présidentielles, il sera nécessaire de poursuivre la poussée du Front de gauche et de faire élire un maximum de députés du Front de Gauche.

Pourquoi pas ici, dans notre circonscription ? Une victoire de la candidate communiste Sandrine COCAGNE face à l'emblématique ministre de Sarkozy Bruno Le Maire serait un symbole fort.

Alors, dans la foulée du 22 avril, renversons Sarkozy le 6 mai et Bruno Le Maire les 10 et 17 juin prochain !

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans Dans le département
commenter cet article

commentaires