Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 12:08

Le Smic en France est revalorisé automatiquement chaque 1er janvier en fonction de l'évolution des prix (intégrant le loyer et l'énergie) et de l'évolution du salaire réel de base des ouvriers et employés, selon les nouvelles règles instituées en février 2013. Le gouvernement avait alors précisé que la croissance, aujourd'hui atone, serait un "élément d'appréciation" pour décider d'un éventuel coup de pouce...

Selon Michel Sapin, la nouvelle hausse de 1,1 % constitue déjà un "gain de pouvoir d'achat" puisqu'elle est supérieure à l'inflation (+0,7 % sur les 11 premiers mois de l'année). Le problème, c'est que la hausse de la TVA du 1er janvier vient rabattre les cartes.
Selon l'Insee, cité par FranceTVInfo, "l'impact en cas de répercussion intégrale serait une hausse des prix de 0,5 %". Pas vraiment de quoi parler de gain de pouvoir d'achat si l'on additionne les deux mesures.
"En pratique, la répercussion de la hausse de la TVA n'est jamais intégrale, elle devrait se situer autour de 70 %", déclare la même source. Au final, les prix n'augmenteraient donc que de 0,35 %. Qu'il s'agisse de 0,35 ou 0,5 % en plus de l'inflation (0,7 %), l'augmentation du Smic sera complètement absorbée par l'inflation et la hausse de la TVA...
Cette dernière a pour mission de redistribuer un crédit d'impôt de 20 milliards d'euros aux entreprises. Selon la théorie gouvernementale, elles pourront ainsi augmenter leurs marges et embaucher.
Mais une chose est sûre : alors que le consommation des ménages devait augmenter de 1,15 % en 2014, elle ne progressera finalement que de 0,8 % à cause de la hausse de la TVA. Le moteur principal de la croissance française sera donc étouffé par cette hausse ! On rappelle également que le pouvoir d'achat des ménages a reculé de 0,9 % en 2012, du jamais vu depuis 1984. !
Les syndicats réclament au gouvernement d'aller plus loin pour relancer le pouvoir d'achat. Pour la CGT, le salaire minimum devrait aller "dans un terme rapide à 1700 euros bruts par mois". La CFTC estime qu'il "doit tendre vers le salaire de dignité".
Le numéro un de FO Jean-Claude Mailly a réclamé dimanche un coup de pouce d'"au moins un point". Pour lui la hausse légale de 1,1 % "est très nettement insuffisante" alors que "près de 30% des salariés à temps partiel sont au Smic et notamment des familles monoparentales". Pour lui, "l'une des raisons pour lesquelles l'économie française patine, c'est que la consommation n'est pas assez élevée" et la relancer "passe aussi par l'augmentation du Smic".

Malheureusement, avec ce gouvernement et cette majorité, les promesses se sont transformées en cauchemar.

Difficile de satisfaire aux attentes des multinationales et des grandes fortunes sans taper dans la poche et les droits sociaux des travailleurs !... Sauf si les travailleurs se font entendre !

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires