Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 10:38

Hollande veut la mort des Départements, comme Sarkozy. Mais que veulent les Français ?

Un sondage paru dans le JDD tend à montrer à qu’une légère majorité, les Français approuvent la suppression des départements. Mais l’opposition au big bang territorial progresse.

Les titres sont gros : « les Français près à enterrer les départements ». Ce sondage IFOP pour le JDD montre pourtant deux réalités. 55 % des sondés restent favorable à la suppression des conseils généraux, qui fusionneraient avec les régions, 44% des sondés se disent opposés.

Sauf que ce même sondage au mois d’avril donnait 60% des Français favorables !

A ce rythme, la tendance sera inversée avant l’été.

Autre instruction de ce sondage, à plus de 80%, les Français connaissent les champs d’intervention des Conseils Généraux : en matière d’infrastructures routières locales, en matière d’éducation avec les collèges, et également en ce qui concerne l’aide sociale (RSA, allocations…). Voilà au moins qui prouve que les Départements communiquent bien sur leurs attributions ! Un signe de proximité !

Les gros titres vantant l’adhésion des Français au projet font bien les affaires de François Hollande.

C’est que pour passer sa réforme, le président a besoin de modifier la constitution. Pour ce faire, il ne veut pas passer par un référendum, et de risquer ainsi de subir un cinglant désaveu sur sa personne.

Il a donc besoin d’une majorité des trois cinquièmes des députés et sénateurs réunis en congrès. Et donc de convaincre que la réforme est populaire.

Une méthode jugée antidémocratique par le PCF qui appelle à « la convocation en 2015 d'un référendum sur le big bang territorial annoncé. Pas de changement de nos institutions démocratiques sans démocratie. »

La question finalement dépasse largement l'idée de savoir s'il faut garder les Départements mais bien de quelle démocratie nous voulons et s'il faut encore des services publics de proximité ?

Le modèle allemand vers lequel tend la France, avec ces grands Lander (Grandes régions très autonomes), est loin d'être parfait, surtout pour ceux qui habitent loin de la capital du Lander : plus aucun service public décentralisé n'existe !

Une France sans services publics et sans démocratie locale, c'est le modèle européen que veulent nous imposer les partisans de l'intégration forcée.

Pas étonnant qu'ils refusent de donner la parole aux Français et qu'ils préfèrent ne questionner que les Députés et Sénateurs, très majoritairement europhiles !

Pour les communistes, la bataille pour sauver la démocratie française ne fait que commencer.

Dimanche 25 mai : premier round avec le vote pour élire les Députés européens et laisser les europhiles libéraux, PS, UMP, Ecolos ou Modem-UDI, continuer de brader la France, ou avec le vote pour le Front de Gauche et exiger une rupture avec le libéralisme !

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires