Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 10:04

Il n'y a pas que Marine Le Pen qui tente de se parer d'un discours de gauche à l'approche des élections Présidentielles : Nicolas Sarkozy en fait tout autant !

Pour sa campagne de 2007, le candidat de droite Nicolas Sarkozy avait joué sur la carte du pouvoir d'achat autour d'un slogan simple "Travailler plus pour gagner plus". Près de cinq ans plus tard, crise du capitalisme et dérégulation sociale font de ce slogan un exemple parfait d'hypocrisie politique.

La perte des repères politiques traditionnels chez les travailleurs, du sentiment de classes, de la distinction entre la gauche et la droite,... ont permis à une droite farouchement associée à la haute bourgeoisie, de tromper de nombreux ouvriers et employés.

Le bilan de 5 ans de sarkozysme est là : recul de l'âge de départ en retraite pour la première fois de l'Histoire de France, système de santé en déliquescence, fonction publique réduite, chômage et pauvreté au sommet, réglementation sociale rabaissée,... Comme on dit : "le roi est nu". La réalité de la politique de la droite démasque Sarkozy.

Pour se faire réélire, Sarkozy travaille sur trois axes :

  • un discours d'extrême-droite pour capter un électorat devenu important ;
  • des attaques personnelles contre ces principaux rivaux pour les dévaloriser et fuir le débat de fond ;
  • des propositions démagogiques pour faire croire à une réorientation sociale de sa politique.

L'arrivée de la Taxe Tobin dans la bouche de Nicolas Sarkozy entre dans ce troisième axe.

Cette taxe, qui vise à prélever un  pourcentage très faible (0,1 %) sur les transactions financières à court terme pour financer des programmes sociaux, est une proposition défendue par les altermondialistes, en premier lieu par l'association ATTAC, depuis les années 90. On est loin d'une mesure révolutionnaire ou en capacité de ruiner les spéculateurs ou les banques mais il s'agissait là d'une première : faire participer les marchés aux financements qui concernent l'ensemble de la société.

De ce fait, en bon défenseur de la haute bourgeoisie, donc des spéculateurs, Nicolas Sarkozy a toujours été farouchement opposé à la Taxe Tobin !

En 1999, alors qu'il présidait le RPR, ancêtre de l'UMP, Nicolas Sarkozy s'était violemment opposé à cette Taxe que défendait le secrétaire du PCF, Robert Hue. Ainsi, sur France 2 en juin 1999, il rétorquait au responsable communiste :

« L’affaire de la taxe Tobin est une absurdité [...]. Si nous le faisons en France, on va encore le payer de dizaines de milliers de chômeurs supplémentaires.

Ce que vous ne comprenez pas, c’est que le monde a changé, le monde est devenu un village. A chaque fois que nous pénalisons la création de richesse sur notre territoire, nous favorisons la création de richesse pour les autres [...]. Réveillez-vous, le monde a changé ! »

Curieux revirement de tendance non ?

Certains diront qu'il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis et que Sarkozy a peut-être évolué ?

Sauf que la Taxe Tobin est une mesure qui vise un impact social. Or, Sarkozy ne brille pas par sa politique sociale ! La casse de la retraite, c'est fin 2010 ! La Taxe sodas et le relèvement de la TVA réduite, c'était le 1er janvier ! La TVA sociale, c'est pour le printemps !

Il faut plutôt ranger ce soudain revirement de Sarkozy en faveur de la Taxe Tobin dans sa stratégie habituelle d'agitation pour donner l'image d'un président qui se bat pour le peuple.

L'engagement de Sarkozy en faveur de la taxe Tobin est aussi faible que l'étaient ses engagements pour les salariés d'Arcellor-Mittal ou pour la moralisation du capitalisme.

Alors, plutôt qu'un vilain copieur, si vous êtes en faveur de la Taxe Tobin, tournez-vous vers ceux qui la défendent depuis plus de dix ans désormais : les communistes !

"Ensemble, tout est possible !" disait le slogan de campagne de Sarkozy en 2007. Oui, ensemble tout est possible ! Nous sommes le nombre. Nous sommes la production. Ils ne possèdent que le pouvoir que nous leur cédons et ils le savent !

La démagogie de Sarkozy : ça suffit ! Place au peuple ! Place à ceux qui produisent les richesses !

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires

Hannibal Lecteur 09/01/2012 16:39


Qu'il revienne d'abord sur le bouclier fiscal et on en reparle ! !

Solidaire 09/01/2012 17:26



Et sur les niches fiscales ou la suppression de la Taxe Professionnelle !