Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 10:00

Nous sommes vraiment un peuple de fainéants. Non seulement nous voulons travailler moins et gagner plus, mais aussi préserver notre retraite à 60 ans, mais encore pouvoir nous reposer lorsque nous sommes malades. J'en passe et des meilleures. C'est clair : les responsables de la crise, c'est le peuple. Normal, dès lors, qu'un gouvernement adulte et responsable nous mette au pain sec et à l'eau. Le peuple de France doit retrouver sa ligne pour obtenir des A partout. Ruinés, peut-être, mais bien notés, c'est l'essentiel.

Je caricature pour montrer que les problèmes économiques, la crise de la dette, de l'euro, de l'Europe, ne sont pas des questions techniques mais relèvent bien de choix politiques, de choix de classe, un choix de civilisation. Il y a trente ans, les ogres de la finance ont décidé qu'il fallait cesser de dépenser de l'argent pour produire en France. Au diable nos industries ! Nous entrions dans l'ère nouvelle de la prospérité post-industrielle. Nous connaissons tous l'histoire du roi nu. Grâce à leur réputation, d'habiles tailleurs ont fait croire à un peuple qu'ils habillaient leur roi avec les plus beaux vêtements, alors qu'il le laissait nu comme un vers. Dans sa candeur, c'est un enfant qui a pu s'esclaffer : « mais le roi est nu ! »

On essaie toujours de nous faire croire qu'en déshabillant la France, nous pourrions, plus tard, vivre mieux que mieux. Depuis Giscard on nous promet « le bout du tunnel ». Les promesses de lendemains qui chantent ont fusé de toutes parts, toujours assorties d'une même rangaine : il faut d'abord commencer par en baver. L'expérience est là : ces politiques conduisent à l'abîme.

Une authentique politique de gauche devrait enfin s'imposer. En tout premier lieu, il faut dénoncer le dogme de l'argent pour l'argent et la dictature de la finance. En second lieu, la France doit reconquérir son indépendance, sa souveraineté économique et monétaire, se libérer du fardeau de la technocratie européenne. Ensuite, elle doit conquérir une maîtrise démocratique de la finance en nationalisant le secteur bancaire et financier, afin de mener une politique de relance industrielle pour des productions utiles, créatrices d'emplois.

Ce ne sont pas les idées qui manquent. Force est même de remarquer qu'elles sont assez largement partagées et débattues par nos concitoyens. C'est quelque chose que j'observe régulièrement dans mes rencontres, notamment avec les salariés et les syndicats des entreprises de la circonscription. Mais le moins que l'on puisse dire, c'est que la volonté politique n'est pas au rendez-vous pour rompre avec le capitalisme.

Que va-t-il se passer ? Connaîtrons-nous des déflagrations sociales et politiques en France et en Europe ? Seules certitudes : face aux super-riches, qui volent la France, et au capitalisme prédateur, qui enfonce les peuples dans une crise sans précédent, il n'y a que le mouvement populaire, qui puisse donner le coup de balai salutaire. L'heure est à l'insurrection. Toute ma conviction communiste consiste à travailler à l'émergence de ce mouvement, pour que le peuple de France mette les pieds dans la plat et reconquière sa souveraineté.

André GERIN, député communiste du Rhône

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires