Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 13:55

Alors que la situation dans l'est de l'Ukraine tourne à la catastrophe humanitaire, à cause de l'encerclement et du bombardement des zones "rebelles" du Donbass par l'armée ukrainienne, le refus de Kiev et de l'Union européenne d'autoriser la Russie à envoyer un convoi humanitaire (sous prétexte qu'il pourrait s'agir de matériel militaire) montre le peu de cas que font nos pays occidentaux aux populations civiles ukrainiennes.

La démocratie et les Droits de l'Homme sont d'ailleurs aux abonnés absents dans la nouvelle Ukraine où les partis d'opposition, qui ne défendent pas le libéralisme échevelé et le discours nationaliste de l'extrême-droite, sont tout bonnement physiquement combattus par les milices néo-nazies quand ils ne sont pas interdits, comme le Parti communiste d'Ukraine(14 % des voix aux dernières élections !).

Le soutien de Paris et Bruxelles à cette junte arrivée au pouvoir par un coup d'état et qui musèle toute forme de contestation, qui combat par les chars, les canons et les bombardements des civils qui refusent de se plier aux lois anti-russes décidées ces derniers mois, ce soutien fait penser au soutien des mêmes Européens aux opposants à Kadhafi en Libye ou aux opposants à Bachar El Assad en Syrie. On sait désormais ce qu'il en est de ces "opposants" et toutes les larmes de crocodiles d'un Fabius ou d'un Hollande sur le sort du Kurdistan iraquien, des chrétiens d'Orient et des Yaziries n'effacera pas leur responsabilité !

L'article de Gilles Questiaux, sur le blog "Réveil communiste", date du 20 juillet mais les questions qu'il pose autour du vol de la Malaysia Airlines abattu au dessus du territoire ukrainien met en évidence la part de désinformation et pose des questions simples : qui avait intérêt à détruire cet avion et qui en avait les moyens techniques ?

Solidaire


Pour juger précisément des responsabilités dans l'affaire du vol MH 17 abattu en Ukraine le 17 juillet avec 298 personnes à bord, on ne dispose pas encore d'informations factuelles fiables (le 20 juillet 2014).

Mais on peut affirmer sans trop de risque de se tromper que si les rebelles du Donbass disposaient d'armes antiaériennes en capacité d'abattre un avion volant à haute altitude, on le saurait, on nous l'aurait dit, ne serait-ce que pour discréditer le seul pays susceptible de leur fournir, la Russie. Et l'on aurait demandé aux compagnies aériennes d'éviter la zone de guerre

Leur possession par l'armée ukrainienne est par contre parfaitement établie.

On peut déjà être sûr que la collecte des faits apportera des informations supplémentaires, et également désinformation, mensonges et falsifications.

Mais l'impérialisme manquant d'imagination, sa signification politique est déjà claire. La disparition du vol Kuala Lumpur - Beijing le 8 mars, puis la destruction du vol Amsterdam - Kuala Lumpur le 17 juillet font penser aux attentats aveugles perpétrés en Italie en 1980 par les réseaux "Gladio" et "Stay Behind" de l'OTAN, liés aux néofascistes. Il s'agissait d'intimidation politique à l'échelle du gouvernement d'un grand pays. On dirait que les services occidentaux sont maintenant passés à l'organisation de provocations à l'échelle globale.

Comme dans un mauvais film avec Schwarzeneger ou Stalone au casting, les ennemis de l'Occident sont cruels et inhumains, mais heureusement ils sont tellement stupides qu'ils commettent toujours les atrocités nécessaires, au moment opportun, pour autoriser contre eux le déchainement des justiciers américains. L'affaire du Boeing malaysien qui vient d'être abattu en Ukraine fait furieusement penser à l'attaque chimique attribuée par l'Occident et ses alliés islamistes à l'armée de Bachar Al Assad, sans le moindre début d'enquête, le 23 août 2013. Il fait aussi penser à l'autre avion malaysien.

Le hasard existe mais la CIA aussi, et ses messages d'intimidation.

La provocation sanglante et obscène qui vient d'avoir lieu au dessus de la zone rebelle en Ukraine a la signature et le profil des néonazis et des voyous sans scrupules, et sûrs de l'impunité, qui ont saisi le pouvoir à Kiev (voir l'affaire des snipers de la place Maidan, où ils ont tiré sur leur propres partisans pour déstabiliser le gouvernement ukrainien de l'époque). Il ne faut pas oublier que dans les milieux nationalistes ukrainiens en exil en Occident la culture nazie au sens originel, avec son goût pervers de la violence, de la cruauté, et du mensonge cynique a persisté sans solution de continuité depuis 1945, sous la protection des services américains et anglais. Et ce sont ces gens qu'ils ont placé au pouvoir en Ukraine.

La destruction du vol MH 17 et l'assassinat de ses 298 passagers et membres d'équipage est certainement une provocation organisée par des éléments liés au pouvoir ukrainien, qui ont montré ce dont ils étaient capables à Odessa, le 2 mai dernier, en faisant brûler vif dans la maison des syndicats plus de quarante adversaires politiques (ou cent, le bilan n'a pas été établi faute d'enquête), communistes et autres.

L'implication directe des Américains est aussi possible dans une tentative aventureuse de discréditer et d'isoler la Russie.

Le camp gouvernemental dispose du matériel pour le faire, contrairement aux rebelles, de la mentalité criminelle et de la motivation. L'armée ukrainienne a d'ailleurs déjà abattu par erreur un avion de ligne russe en 2001.

L'autre possibilité technique, une action des Russes, n'aurait aucun sens politique. C'est pourtant la pilule que l'administration Obama tente de faire avaler au monde. C'est une réédition du coup de l'attaque au gaz sarin en Syrie, l'an dernier.

Mais il s'agit aussi d'un crime contre la paix au moment où les impérialistes occidentaux commencent à se demander s'il ne faut pas déclencher maintenant, profitant de leur avance en terme de puissance et de préparation militaires, une guerre préventive contre leur rivaux potentiels, la Russie et la Chine, pour conserver une prééminence qui est compromise à court terme sur le plan économique. D'ailleurs cette guerre d'un nouveau type, où les médias sont l'un des terrains principaux, est déjà commencée. Il faudra garder en mémoire cette situation globale, face aux "preuves" fabriquées contre les rebelles du Donbass ou carrément contre les Russes qui seront assénées dans les médias "mainstream" au cours de l'été.

Il est significatif et inquiétant que le média "Libération" dont la servilité à l'impérialisme est proverbiale tente de discréditer l'idée d'une erreur de tir des rebelles, de manière à attribuer la destruction de l'avion directement à la volonté des Russes. C'est bien la Russie qui est visée, non seulement ses partisans en Ukraine.

Et je pense que l'avion a été abattu par les forces armées ukrainiennes dans cet objectif. Il va falloir se mobiliser réellement pour la défense de la paix, sans se tromper d'adversaire : en Ukraine ou à Gaza, les responsables ultimes des massacres se trouvent à Washington, et ici, en Europe.

GQ, 19 juillet 2014, blog "Réveil communiste"

PS : l'avion transportant Vladimir Poutine de retour d'Amérique latine étant passé au point de l'explosion 30 minutes après on ne peut pas exclure non plus une tentative d'assassinat, et il s'agit en tout cas d'un geste intimidation directe ad hominem.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans Dans le Monde
commenter cet article

commentaires