Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 11:16

Nouvelle démonstration d'une politique de classe de la droite française : elle préfère taxer les sodas et le train plutôt que les produits de luxe !

L'augmentation des taxes sur les boissons gazeuses est clairement un moyen de renflouer les caisses de l'Etat. Pour une fois, les médias l'ont bien compris et nous annoncent les sommes que cela devrait rapporter au budget national, soit aux alentours de 250 millions d'euros par an.

Le gouvernement, début décembre, présentait cette taxe autrement, bien sûr ! L'argument de la lutte contre l'obésité et pour la santé des consommateurs servait de justificatif à une hausse des taxes sur les sodas sucrés. Le masque est tombé aujourd'hui, entre les fêtes, comme par hasard : seront taxer tous les sodas, y compris ceux qui utilisent des édulcorants de synthèse ! Le sucre n'est plus la raison de taxer ces sodas. Reste l'argent.

Les industriels du soda et les distributeurs ont fait leurs comptes. Les hausses seront comprises entre 8 % et 25 % en général, avec quelques pointes à 35 % ! Les premiers produits concernés seront les produits de marque distributeur, en clair, les premiers prix, ceux qu'achètent ceux dont les budgets sont les moins élevés.

Certes, ces sodas sont effectivement des produits plutôt néfastes sur un plan sanitaire mais il s'agit en général des seuls produits de plaisir que peuvent s'acheter les familles modestes et des produits largement répandus dans les classes moyennes ! Tout le monde ne peut pas s'acheter du Taittenger ou du Château-Laffitte et tout le monde ne peut pas offrir du jus d'oranges fraîchement pressées à ses enfants !

Cette mesure démontre une nouvelle fois que la droite veut faire payer la crise à la France qui travaille et à celle qui souffre plutôt qu'à la France d'en haut, celle qui vit de ses rentes et de ses placements.

Une nouvelle fois, une taxe va toucher plutôt les familles alors qu'il n'est toujours pas question de revenir sur le bouclier fiscal, 15 milliards d'euros de cadeaux faits aux plus riches tous les ans ! Il y aurait de quoi en renflouer des dettes avec ça !

De la même façon, la SNCF annonce des hausses de tarifs de 3,2 % en moyenne sur ses billets. C'est plus de deux fois l'inflation !

La compagnie explique ces hausses par l'augmentation par l'Etat de la TVA. En clair, l'Etat se sert sur les usagers des transports en commun, souvent les mêmes que les consommateurs de sodas, d'ailleurs.

L'Etat se sert même deux fois car la SNCF vient de reverser à l'Etat des dividendes record sur ses bénéfices 2011 avec 230 millions d'euros ce qui équivaut à 30 % du résultat net de l'entreprise. En cinq années d'existence, cette pratique instaurée par le gouvernement Fillon aura rapporté 60 millions d'euros à l'Etat. Et on se demande pourquoi la SNCF n'investit pas ?

Cette dette illégitime que l'on veut faire payer au peuple est l'occasion de remettre en cause nombre d'acquis sociaux et d'établir de nouvelles règles fiscales qui font payer plus d'impôts et de taxes aux foyers modestes, à ceux qui travaillent, et qui allègent la participation des plus riches, des nantis.

Taxons plutôt les mouvements financiers et les produits de luxe ! Refusons de payer les intérêts de la dette ! Voilà des pistes qui ne coûteraient rien aux français !

En digne représentante des classes aisées, la droite mène une politique de classe, une politique qui fait payer aux innocents, au plus grand nombre, les pots cassés d'une crise dont sont responsables ceux à qui l'Etat rembourse sa dette et ceux qui bénéficient du bouclier fiscal.

Face à cette nouvelle injustice fiscale que constitue la Taxe Soda, coninuons de le dire haut et fort : refusons de payer leur crise !

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires