Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 10:27

Vénézuéla, Ukraine : deux pays parmi d'autres qui échappent encore à l'appétit dévastateur du libéralisme occidental.

Heureusement qu'internet existe ! Les médias classiques, presse écrite, radio comme télévision présentent les événements qui se déroulent au Vénézuéla et en Ukraine sous un angle tellement partisan qu'il en devient caricatural.

Pas besoin d'être une organisation catholique intégriste pour manipuler l'information ! On peut être un média officiel et avoir unecarte de journaliste ! Si Civitas utilise des photos québécoises pour manipuler l'opinion sur de faux cours sur la sexualité au sein de l'école française, nos grands médias utilisent eux aussi la manipulation. Mais à grande échelle !

Goebbels, ministre nazi de la propagande, affirmait traiter l'information sous la forme de l'émotion et non sous la forme de la raison. L'émotion est manipulable tellement facilement !

Aujourd'hui, nos médias de masse appliquent des stratégies voisines autant pour le Vénézuéla, on était habitué, que pour l'Ukraine.

Voilà deux pays bien différents mais qui partagent un défaut majeur : ils n'ont pas sombré dans le camps libéral, refusant ostensiblement de soumettre leurs peuples et leurs richesses à la domination carnassière des marchés financiers et des multinationales occidentales.  

Pire ! Le Vénézuéla, depuis Hugo Chavez, est parti dans une stratégie d'émancipation vers le socialisme, entrainant avec lui d'autres pays d'Amérique du Sud. Un contre-exemple à ceux qui affirment que le capitalisme est un horizon indépassable depuis la chute de l'Union soviétique en 1991. Inadmissible pour eux !

Si on est habitué à voir un traitement très partisan de l'actualité vénézuélienne depuis le début du siècle, les derniers événements en date tournent à la manipulation de l'information.

Des images empruntées à d'autres événements dans le monde sont diffusés dans les médias pour illustrer une soi-disant violence gouvernementale contre son propre peuple : sont ainsi utilisés une photo (célèbre) d'une jeune égyptienne déshabillée en public place Tahrir au Caire par la police de Moubarak, ou une photo de répression policière du mouvement étudiant au Chili l'an passé ou, encore, une photo de cadavres prise en Syrie.

Circule aussi une vue aérienne d'une grande procession religieuse dans Caracas pour donner l'illusion de manifestations d'ampleur de l'opposition.

Ramon-Soto---Venezuela---10-avril-2013.jpg Le pire, c'est d'utiliser des portraits de victimes des violences de l'opposition pour affirmer qu'il s'agit de victimes de violences policières. C'est le cas de Ramon Soto, étudiant vénézuélien et partisan du PSUV au pouvoir, agressé par des militants d'extrême-droite à l'université de Miranda en février 2013. Sa photo circule aujourd'hui sur des médias avec un commentaire le qualifiant de militant de l'opposition frappé par la police !

Par contre, des dizaines de milliers de jeunes vénézuéliens ont défilé samedi dernier partout dans le pays pour défendre l'ordre constitutionnel et dénoncer les violences de la droite. Pas une image n'a été diffusée en France ! Invisibles !

L'Ukraine est victime à son tour d'une intense campagne de manipulation médiatique.

Hier, pour la première fois, France Info parlait de manifestations réprimées par le "régime" ukrainien.

Régime. L'insulte est lancée.

Dansle vocabulaire médiatique actuel, quand on veut décrédibiliser un gouvernement, on parle de "régime". Le "régime syrien", le "régime nord-coréen", le "régime vénézuélien" : ça a un côté junte militaire, dictature, clique.

Par contre, on parle de"l'Arabie Saoudite", du "Qatar", sans préciser la nature de ces "régimes" amis.

Et donc, ce fameux et méchant "régime ukrainien" écraserait avec violence sa population qui exige depuis des mois qu'il réponde à ses légitimes aspirations à entrer dans le rêve européen. "L'Europe", autre sujet de manipulation linguistique puisqu'il ne s'agit pas de savoir si l'Ukraine est en Europe (géographique) mais bien de savoir si elle doit entrer dans l'Union européenne (l'institution politique). Suisse, Norvège, Serbie, Biélorussie, Moldavie, Albanie,... sont en Europe également mais pas dans l'Union européenne !

Nos médias déforment une réalité où le gouvernement actuel en Ukraine est issu d'élections libres et démocratiques, autant son Président que sa majorité parlementaire, et que les organes d'Etat, police ou armée, administrations préfectorales, ont toute légitimité à faire régner l'ordre et la loi sur tout le territoire ukrainien.

Inversement, la réalité de cette opposition, où désormais règne l'aile néo-nazie, est volontairement niée, cachée. Toute violence vient forcément de la police donc du gouvernement. Au mépris des faits et des témoignages.

On peut critiquer ce gouvernement ukrainien, ce que font d'ailleurs nos camarades du PC d'UKraine, mais prendre fait et cause pour les éléments les plus violents et réactionnaires d'une opposition légalement battue dans les urnes, et manipuler les faits, ce n'est plus donner de l'information, c'est faire de la propagande !

Comme pour la guerre en Irak, celle en Libye ou celle en Syrie, nos médias servent aujourd'hui de moyens de propagande au service des intérêts de leurs propriétaires, groupes financiers ou industriels qui défendent leurs intérêts au travers d'un impérialisme occidental.

Peu importe la réalité ! Peu importe la démocratie ! Peu importe les souhaits et les intérêts des peuples !

Nos médias ne sont pas là pour informer avec justesse mais pour porter le message de leurs commanditaires, formater les esprits, soumettre les Français à l'idée d'une société idéale qui aurait pour socle le capitalisme libéral mondialisé et comme système politique une pseudo-démocratie basée sur un bipartisme perpétuel, une société idéale qui aurait pour mission, comme au temps des colonies, de porter le saint message civilisateur aux peuples qui pensent différemment.

Méfiez-vous des médias !

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires