Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 10:06

Voici in-extenso le discours d'Andrée OGER prononcé aux habitants d'Ivry-la-Bataille ce vendredi !

Mes amis, 

Je voudrais vous dire tout simplement mon plaisir d’être ici, ce soir, parmi vous.

 Et puis, en ce début 2013, fidèle à la tradition, je veux très sincèrement vous souhaiter à tous une bonne et heureuse année dans votre vie privée comme dans votre vie professionnelle.

Que vous souhaitez ?

Que du bon, bien sûr, même si nous avons des raisons de nous inquiéter et d’être plutôt déçus par la politique menée. Où est le changement promis ?

Mais je ne vous infligerai pas un discours par trop morose.

Il y a quelques petites choses qui peuvent permettre d’espérer. Je pense à cette commande d’un énorme paquebot pour les chantiers navals nantais, une entreprise nationalisée à 30%. Cela va redonner du travail à des milliers d’ouvriers et de sous traitants pour plusieurs années. Cela illustre que notre pays peut être un grand pays industriel, maîtrisant des techniques de pointe  et qu’il y a place dans le monde actuel pour des entreprises nationalisées.

Et puis, dans la période de crise que nous traversons, le travail des collectivités locales est éminemment utile. Outre les équipements publics qu’elles construisent, entretiennent et font vivre, elles ont un rôle très important sur le plan humain et plus elles sont proches des citoyens et plus elles sont efficaces. La solidarité nationale se joue à ce niveau.

En effet, personne mieux que les membres de votre CCAS ne sait que telle personne est isolée, qu’elle a besoin d’un coup de main pour ses courses, de vêtements chauds,  ou d’un peu d’argent pour compléter le financement de son chauffage.

Ces aides se font rapidement et discrètement et c’est bien ainsi. Nous faisons  de même sur le plan départemental.

Mais nous traversons une crise majeure et les discours rassurants ne peuvent en masquer la dure réalité : le nombre des personnes au RSA a triplé en quelques années. L’Eure paye un lourd tribu à la folie d’une économie mondiale, plus axée sur la spéculation et le profit immédiat que sur la construction d’une société harmonieuse où les besoins des hommes seraient pris en compte et respectés. L’humain d’abord disait quelqu’un !

Le Conseil Général  essaie, dans ce monde de compétition, d’être innovant, réactif et moderne. Je ne ferai pas la liste des réalisations du Conseil Général de l’Eure mais vous savez par exemple, on en a parlé dans tout le pays que nous avons réussi la reprise de l’entreprise M’REAL d’Alizay.

Cette usine de 300 personnes transformait la pâte à papier. Fermée depuis plusieurs mois, les propriétaires finlandais refusaient de revendre le site pour ne pas favoriser l'arrivée d'un concurrent.

Les ouvriers ont lutté, monté tout un projet prouvant que l’usine était rentable, mieux qu’elle pouvait utiliser du bois produit en France, amené sur place par bateau, donc on pouvait économiser de l’énergie et même en produire.

Avec le Maire d’Alizay, Conseiller Général, mon camarade Gaëtan Levitre, ils ont convaincu, mobilisé, entraîné le Préfet, le Président du Conseil Général. La négociation a commencé en partie en France, en partie  en Finlande.

Et nous avons gagné : c’est le CG de l’Eure qui rachètera l’usine pour 22 millions d’euros puis  va la revendre immédiatement pour 18 millions à 2 repreneurs, Double A, un groupe thaïlandais leader mondial en industrie papetière et à Néoen, filiale de Direct Energie, groupe français, qui va installer une chaudière biomasse pour fournir de l’énergie. Nous conservons des terrains pour la valeur de
4 millions  pour créer un port fluvial sur la Seine, projet générateur de création d’autres entreprises donc d’emplois.

Cette solution, assez formidable, a été adoptée à notre réunion plénière de décembre à l’unanimité, les signatures vont se faire d’ici à quelques jours et dès le printemps l’usine va rouvrir avec 160 emplois pour commencer en attendant une soixantaine supplémentaire pour la production d’énergie et enfin  la reprise intégrale du personnel quand tout marchera.

Cette réussite exceptionnelle, à contre courant de tout ce qu’on nous raconte,  montre qu’on peut agir si on en a la volonté et si tout le monde se mobilise dans la bonne direction. C’est à rapprocher de l’expérience de SEAFRANCE à Calais, entreprise de ferries qui a été reprise sous forme de coopérative ouvrière voici un an grâce à la lutte tenace du personnel conseillée et suivie par mon camarade, député européen, Jacky Henin, ancien maire de Calais. 395 emplois sauvés.

Je salue les ouvriers, les syndicats et les élus qui se sont intelligemment mobilisés et qui ont gagné.

C’est un exemple de ce qui pourrait être fait ailleurs. Et je pense aux travailleurs de Pétroplus, dans notre région qui sont dans la lutte et dans l’incertitude comme à ceux d’Arcelor Mittal en Lorraine.

Le Conseil Général de l’Eure a pu réussir l’opération M’Real car ses finances sont particulièrement saines et nous pouvons continuer d’aider les familles et les communes dans leurs réalisations.

J’ai en tête les équipements concernant Ivry qui n’auraient sans doute pas  pu se faire sans ces aides, je pense par exemple au très bel aménagement autour de l’église et à la place de la Bataille d’Ivry. Ces travaux ont fourni du travail à des entreprises locales et c’est intéressant.

Vous avez encore des projets dans vos cartons, notamment le réaménagement de cette salle. Soyez assurés que je ferai tout pour qu’il aboutisse dans les meilleures conditions possibles car c’est un beau projet architecturalement parlant et qui répond aux besoins de vos associations qui sont très actives. Mais quelquefois le choix entre beaucoup de demandes à satisfaire est difficile.

Je suis quand même un peu inquiète pour l’avenir des départements : on supprime nos ressources et on nous demande de prendre en charge l’aide sociale dans notre pays, aide sociale  qui ne fait qu’augmenter :

  •  L’hébergement des personnes âgées en maison de retraite, c’est le CG qui s’en occupe et qui finance ;
  • L’hébergement des adultes présentant un handicap en établissement, c’est le CG qui s’en occupe et qui finance ;
  • Les 1 500 enfants de l’Eure retirés de leurs familles et placés, c’est le CG qui s’en occupe et qui finance ;
  • L’APA pour les personnes âgées c’est le CG qui s’en occupe et qui finance ;
  • Le RSA et l’insertion, c’est le CG qui s’en occupe et qui finance ;

Tout cela représente 250 millions d’euros pour l’Eure. Nous pensons profondément que les Départements sont  bien placés pour s’occuper de ces questions car ils sont proches des gens, des mairies, des associations et des établissements. Mais il faudrait que l’état participe financièrement.

En effet tous les Français doivent être traités avec égalité. Il n’est pas juste, il n’est pas républicain que certains soient plus mal traités que d’autres parce que leur département a moins de ressources ou parce que le nombre des personnes âgées ou handicapées y est plus important que dans d’autres.

Que sera dans ces conditions notre avenir ? Je n’en sais pas plus que vous mais je sais que nous sommes un pays capable, un pays qui peut se montrer solidaire et que si nous  nous mobilisons nous devons pouvoir réussir. Alizay l’a bien prouvé.

Quelqu’un a dit celui qui ne lutte pas est déjà mort alors luttons ensemble pour maintenir nos acquis et pour donner à nos jeunes l’espoir d’un monde meilleur.

Bonne année à tous !"

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans Autour du canton
commenter cet article

commentaires