Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 09:19

En politique étrangère aussi on attend le changement.

Depuis son arrivée à l'Elysée, François Hollande mène une politique étrangère identique à celle de ses prédécesseurs. Qu'il s'agisse de l'intervention au Mali et des velléités guerrières en Syrie, l'attitude de Hollande et de sa majorité s'aligne sur celle de Nicolas Sarkozy et de la droite en Libye ou en Côte-d'Ivoire.

Ces derniers jours, c'est le voyage présidentiel au Maroc et les discours mensongers et complaisants de François Hollande à l'égard du régime monarchique marocain qui trahissent les valeurs démocratiques qui servent habituellement d'excuses à la France pour intervenir dans les affaires intérieures d'autres pays.

Durant son séjour marocain, le président socialiste de la France a vanté les réformes démocratiques du Maroc, a salué le rôle du roi Mohamed VI et se félicitait du développement économique du Maroc.

Sur ces trois sujets, il s'agit au mieux de méconnaissance, au pire de complicité pour affirmer de tels mensonges !

D'un point de vue démocratique, comment peut-on passer sous silence que, il y a un an seulement, les manifestations du Mouvement du 20 février qui ont marqué le Printemps arabe au Maroc ont été endeuillées par la mort de 11 jeunes, dont une jeune fille ? Comment oublier la répression contre les journalistes, les syndicalistes et les opposants au régime monarchique ? Comment passer sous silence une presse muselée comme le prouve le retrait de l’accréditation du journaliste de l’agence France-Presse (AFP) Omar Brouksy, en octobre dernier ? Que dire des trente ans d'occupation marocaine au Sahara Occidental, malgré les résolutions de l'ONU et la répression de ce pays contre les désirs d'indépendance de ce peuple ? Comment oublier les atteintes graves aux droits de l’homme relevées à Genève lors de la session de mars du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU et les récentes sentences prononcées par le Tribunal militaire de Rabat ?...

Non ! Le Maroc est loin d'avoir progressé d'un point de vue démocratique !

Sur un plan économique, comment peut-on se féliciter d'une situation où tant de marocains vivent dans des conditions misérables, dans de véritables bidonvilles aux abords des beaux quartiers ? entre 1995 et 2010 on estime à 1 million le nombre de Marocains, qualifiés pour la plupart, qui ont quitté le pays : est-ce un bon résultat économique ? Que dire des tomates, certaines qualifiées de "bio", qu'exporte vers l'Europe le Maroc en les produisant sur des terres irriguées avec de l'eau fossile qui ne se renouvèlera pas, hypothéquant l'avenir de millions de marocains ?...

Le Maroc, c'est le culte obligatoire du roi, le règne de l'arbitraire et une partie importante du peuple qui vit dans une extrême pauvreté. C'est une répression continue et meurtrière des revendications de tout un peuple au Sahara Occidental.

Pendant que la France et ses médias abusent de mensonges pour s'attaquer au Vénézuéla, qu'ils tronquent l'information sur la Syrie, qu'ils passent sous silence les conséquences de l'intervention française en Libye, notre pays vend des parts importantes de son patrimoine économique et sportif à un pays, le Qatar, dont le régime, lui, est réellement sujet à critiques ! Soutien financier et armé aux rebelles islamistes en Syrie, en Afrique ou ailleurs, formation de prêcheurs islamistes, application rigoureuse de la Charia, régime despotique et cruel, la monarchie qatarie ne souffre pourtant pas d'attaques ni de notre gouvernement, ni de nos médias.

A l'exemple du Maroc, la politique étrangère de la France ne varie pas quelque soit la couleur politique du gouvernement.

C'est toujours l'argent, les intérêts économiques de quelques grands groupes industriels et financiers français qui dictent la politique étrangère de notre pays. En cela, l'Etat français est bien l'instrument de la classe dominante comme le démontrait Karl Marx.

On aurait pu espérer un changement d'attitude envers ces régimes autoritaires avec l'arrivée de la gauche socialiste au pouvoir. Au moins un peu plus de mesure.

Comme en économie, la politique étrangère de la France continue d'être dictée par les grands groupes économiques et financiers.

Place au Peuple ! Comme nous l'affirmions lors de la campagne présidentielle de 2012 et lors des élections législatives qui ont suivi, c'est bien l'implication populaire, le mouvement citoyen qui permettront de changer profondément les choix politiques et économiques qui sont faits.

  Sahara-Occidental---repression-El-Aaiun---230113.jpg

Répression le 21 janvier dernier à El Aaiun (Layoune)
d'une manifestation pacifique réclamant le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination
et à la libération immédiate des prisonniers politiques sahraouis

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires